Les Clippers quasiment en play-offs, les Bucks se baladent, les Lakers gagnent enfin

Les Clippers quasiment en play-offs, les Bucks se baladent, les Lakers gagnent enfin

Les Clippers quasiment en play-offs, les Bucks se baladent, les Lakers gagnent enfin

Les Clippers quasiment en play-offs, les Bucks se baladent, les Lakers gagnent enfin


A trois semaines du début des playoffs, les équipes révisent leurs games au maximum et certaines essayent de s’arracher les derniers tickets. C’est le cas des Clippers qui voient leur avenir en playoffs s’éclairer au fil des victoires. Certains comme les Bucks ou les Warriors par exemple continuent sur la lancée de la saison régulière. Voici ce qu’il fallait retenir de la nuit dernière en NBA

Les Clippers peuvent déjà sérieusement envisager les playoffs

Cinquième à l’Ouest ce matin après leur victoire dans la nuit face aux Knicks de New York sur le score de 124 à 113 et surtout avec 8 victoires de plus de que Sacramento (9ème à l’Ouest), le Staple Center de Los Angeles vibrera très certainement au rythme des playoffs. Portés par les 29 points de Lou Williams et les 24 points de Montrezl Harrell, tous deux sortis du banc, les Clippers dominent une équipe de Knicks en roue libre car elle est certaine de ne pas participer aux playoffs cette année. Danilo Gallinari (26 points), Patrick Beverley (12 points), Ivica Zubac (10 points et 10 rebonds), Shai Gilgeous-Alexander (10 points) sont les autres scoreurs des Clippers. Emmanuel Mudiay (le natif de Kinshasa) avec ses 26 points, DeAndre Jordan (20 points), Damyean Dotson (18 points), Kadeem Allen (16points), Lance Thomas (12 points) et Kevin Knox (11points) auront bien essayé de contrecarrer les plans des Clippers sans y parvenir.


Revivez les temps forts de cette rencontre

Les Bucks se baladent à domicile face aux Cavaliers de Cleveland

Dans un match maitrisé de bout en bout par les hommes de Mike Budenholzer (coach des Bucks de Milwaukee), les Bucks l’emportent sur le score de 127 à 105. Diffusé en prime time, les Bucks ont confirmé qu’il faudra bel et bien compter avec eux pour les playoffs qui démarrent dans trois semaines environ. Solide leader de la conférence Est et de la NBA, les coéquipiers de Giannis Antetokounmpo écrasent presque tout sur leur chemin (55 victoires pour 19 défaites cette saison). Ce dernier est passé à 3 passes d’un nouveau triple-double (26 points, 10 rebonds et 7 passes). Khris Middelton (17 points), Brook Lopez (14 points), Eric Bledsoe (12 points) et Tony Snell (12 points) ont parfaitement secondé leur leader, le très probable MVP de la saison régulière.

Kevin Love (20 points et 19 rebonds), Jordan Clarkson (19 points), Collin Sexton (18 points) et Larry Nance Jr (13 points) auront eu le mérite d’opposer une belle résistance aux Bucks (l’écart a presque toujours été sous les 15 points), mais à la fin, la logique a été respectée dans ce match.

Revivez les temps forts cette rencontre

Les Nuggets s’inclinent lourdement sur le parquet des Pacers d’Indiana

36 points, c’est l’écart qu’il y avait entre les Nuggets et les Pacers cette nuit. Sous l’impulsion d’un Bojan Bogdanovic des grands soir (35 points, 6 rebonds et 3 passes), les Pacers disposent des Nuggets sur le score de 124 à 88. Myles Turner (17 points et 11 rebonds), Domantas Sabonis (15 points et 13 rebonds), Tyreke Evans (11 points) et Aaron Holiday (11 points) ont été les principaux hommes forts de cette rencontre. Les Pacers restent solidement accroché à la 4ème place à l’Est. Enormément freinés par la défense des Pacers, Nikola Jokic (19 points, 11 rebonds et 8 passes) n’a pas pu empêcher les Nuggets de s’incliner. Will Barton (15 points), Monte Morris (12 points) et Gary Harris (11 points) sont les seuls autres joueurs des Nuggets ayant franchis la barre des 10 points. Mauvaise opération pour les Nuggets dans leur duel à distance pour la première place de la conférence Ouest avec les Warriors de Golden State qui se sont imposés cette nuit et prennent passe une victoire devant les Nuggets.

Revivez les temps forts cette rencontre

Les Hornets surprennent les Raptors à la Scotiabank Arena

Dans un match qui aura tenu les spectateurs et les téléspectateurs en haleine, les Hornets de Charlotte l’emporte sur le parquet des Raptors 115 à 114. Chacun aura eu ses quarts temps dans ce match. Après avoir perdu le premier quart 32 à 27, les Hornets remportent le second 31 à 25 pour rentrer au vestiaire avec un point d’avance. Le troisième quart débute comme le second avec une équipe des Hornets qui fait la course en tête mais ne décroche pas pour autant les Raptors qui restent à 3 possessions maximum de leurs adversaires du soir. Les Hornets prennent même 12 points à la fin du troisième quart. Puis 14 en début de quatrième quart. Peu à peu les Raptors refont leur retard, ils reviennent à 3 points (109 à 106) à 5 minutes 24 de la fin du match sur un dunk de Serge Ibaka. Sur un drive à 2 minutes 32 de la fin du match, Pascal Siakam remet les deux équipes à égalité (110 partout). Ils finissent par passer devant pour la première fois depuis la fin du premier quart temps sur un panier de Kawhi Leonard (114 à 112). Il reste 44 secondes à jouer. Dans la possession suivante, Kawhi contre Kemba Walker et plus que 30 secondes à jouer. Une possession vandalisée par les Raptors qui ne marquent pas. Temps mort pour les Hornets puis sorti de balle dans le camp des Raptors. Il manque 3 secondes à jouer, moment choisi par Jeremy Lamb (13 points) en sorti de banc pour planter un trois points sur la tête de Siakam et ce depuis sa moitié de terrain. Dwayne Bacon (20 points), Miles Bridges (16 points), Kemba Walker (15 point, 8 rebonds et 13 passes), Willy Hernangomez (13 points et 10 rebonds), Devonte’ Graham (10 points) et Marvin Williams (10 points) sont les principaux artisans de la victoire des Hornets. Côté Raptors, Kawhi Leonard (28 points), Pascal Siakam (23 points), Marc Gazol (17 points), Fred VanVleet (12 poitns), Serge Ibaka (10 points) et Norman Powell (10 points) sont les meilleurs scoreur de l’équipe.

Revivez les temps forts de cette rencontre

Anthony Davis et les siens n’ont pas pu stopper les Rockets de Houston

Devant leur public, les Pellicans n’ont pas existé ou presque face aux Rockets. 90 à 113 c’est le score qui sanctionne cette partie. Limité à 12 points par une défense des Rockets qui monte en puissance au fur et à mesure que les playoffs approchent, Anthony Davis n’a rien pu faire pour empêcher à son équipe une nouvelle défaite. Frank Jackson (19 points) est le meilleur marqueur de son équipe. Julius Randle (15 points) et Stanley Johnson (13 points) auront tant bien que mal essayé de freiner les coéquipiers de James Harden. The Beard (28 points) n’a pas eu à trop forcer cette nuit car en face il n’y avait pas une forte opposition. Eric Gordon (18 points), Danuel House Jr (14 points), Kenneth Faried (11 points et 11 rebonds), P.J. Tucker (11 points) et Chris Paul (10 points, 3 rebonds et 13 passes) sont les principaux artificiers des Rockets.

Revivez les temps forts de cette rencontre

LaMarcus Aldridge s’amuse au TD Garden de Boston, les Spurs humilient les Celtics

Difficile de savoir ce que vaut vraiment cette équipe de Celtics tellement inconstante et qui s’est lourdement inclinée sur son parquet cette nuit face aux Spurs de San Antonio. Score de la partie 96 à 115. LaMarcus Aldridge (48 points, 13 rebonds et 6 passes) a étalé toute sa palette technique face aux Celtics qui n’ont jamais trouvé la bonne formule pour le stopper. DeMar Derozan ajoute 16 points et 11 passes et Patty Mills 12 points, sont les seuls joueurs des Spurs à avoir atteint la barre des 10 points. Aldridge a lui tout seul a inscrit autant de point que la moitié des points inscrits pas toute l’équipe des Celtics. Aucun joueur des Celtics n’a inscrit plus de 14 points. Les leaders n’ont pas répondu présent et le banc n’a pas existé côté Celtics. Marcus Smart (14 points), Gordon Hayward (13 points et 10 rebonds), Marcus Morris (13 points), Kyrie Irving (11 points et 12 passes) et Daniel Theis (11 points) sont les seuls des 12 joueurs côté Celtics ayant participé à ce match qui ont inscrit plus de 10 points. Bien trop insuffisant pour arrêter les Spurs. Peut-être assisterons nous encore dans les prochains jours à un coup de gueule d’un des joueurs de cette équipe des Celtics à propos de l’équipe qui ne prend pas plaisir à jouer ensemble.

Revivez les temps forts de cette rencontre

Les Warriors confortent leur première place à l’Ouest en battant les Pistons

Blake Griffin (24 points, 6 rebonds et 8 passes) et ses coéquipiers auront bien essayé de faire tomber le double champion de titre dans son arène sans y parvenir. 121 à 114 c’est le score de la partie. Andre Drummond (12 points et 11 rebonds), Ish Smith (14 points) et Langston Galloway (12 points) étaient bien trop légers pour faire chuter la bande à Stephan Curry (26 points, 9 rebonds et 3 passes). Ce dernier a montré la voie à son équipe et derrière lui Klay Thompson (24 points), Kevin Durant (24 points, 5 rebonds et 11 passes), Draymond Green (14 points, 5 rebonds et 8 passes) et Kevon Looney (11 points) ont conduit les Warriors vers la victoire.

Revivez les temps forts de cette rencontre

Les Lakers remportent le duel des mal classés face aux Kings de Sacramento

Déjà éliminé de la course au playoff, les californiens s’imposent à domicile face aux Kings de Sacramento sur le score de 111 à 106. Lebron James en mode triple double (29 points, 11 rebonds et 11 passes) en 35 minutes de jeu a guidé les siens vers une nouvelle victoire après une longue série de défaite qui a annulé les chances des californiens pour les playoffs. Kyle Kuzman 29 points, Javale McGee 17 points et 11 rebonds puis Caldwell-Pope 16 points ont bien accompagnés leur leader durant cette rencontre. Marvin Bagley III (25 points et 11 rebonds) en sortie de banc aura bien essayé de conduire ses coéquipiers vers la victoire sans y parvenir. Buddy Hield (18 points), Bogdan Bogdanovic (17 points), Harrison Barnes (10 points) et Willie Cauley-Stein (10 points) sont les autres scoreurs des Kings

Revivez les temps forts de cette rencontre


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Joël Embiid et Pascal Siakam dans l'histoire

Joël Embiid et Pascal Siakam dans l'histoire


Cette année c'est la ville de Chicago qui accueillera les étoiles de la NBA pour l'un des rendez-vous les plus attendus par les fans de basketball. Tout comme l'année dernière, LeBron James (À l'ouest) et Giannis Antetokounmpo (à l'est) seront capitaines car ayant totalisé le plus grand nombre de voix à l'issu…


Lire la suite
A la découverte de Didier LEFA

A la découverte de Didier LEFA


Ma passion pour la photographie date de 2010. Je commence à prendre mes premiers clichés en amateur à l’aide d’un petit appareil photo compact. Je photographiais des amis, des paysages, etc. Une passion que j’hérite de ma tante qui elle aussi est photographe professionnelle dans le domaine du sport. Et comme je l’indiquais plus haut, ça va aujourd’hui…


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @Douala_CKoment: [ Téléphone ] - @DjZoumanto . Du lourd 🔥 découvrez le titre « Téléphone » une collab de @lockofficial x @Magascobboy…
  • En attendant la 1/2 finale du Digital Talent Show ce dimanche 5 juillet à partir de 21h, Retour sur les meilleurs m… t.co/d5uKsPCQ0U
  • RT @Douala_CKoment: En attendant la 1/2 finale du Digital Talent Show ce dimanche 5 juillet à partir de 21h, Retour sur les meilleurs momen…
  • RT @ckomentmagazine: En attendant la 1/2 finale du Digital Talent Show ce dimanche 5 juillet à partir de 21h, Retour sur les meilleurs mome…
  • RT @OkenOfficial: Tomorrow will be hot, very hot 🥵 !! I hope you’re Ready ⏳... « BABY WHY » 🔥🔥 Filmed by @NkengStephens 🎥 - t.c…
  • [ Téléphone ] - @DjZoumanto Du lourd 🔥 découvrez le titre « Téléphone » une collab de @lockofficial x… t.co/5kRqxbWAtN
  • RT @U_M_Africa: 🎥 Rendez-vous demain à 18h sur la chaîne YouTube de @Empire_Company pour découvrir le vidéogramme de « Baby Why » de @OkenO…
  • RT @CedricJason_K: Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il est avant tout un…
  • RT @ckomentmagazine: [ Téléphone ] - @DjZoumanto Du lourd 🔥 découvrez le titre « Téléphone » une collab de @lockofficial x @Magascobboy &…
  • RT @PitBaccardi: 🎥 Rendez-vous demain à 18h sur la chaîne YouTube de @Empire_Company pour découvrir le vidéogramme de « Baby Why » de @Oke…
  • Retrouvez ce Vendredi 03 Juillet , le vidéogramme de « Baby Why » de @OkenOfficial . 🔥🚀 L’audio disponible dans l… t.co/FS348hGwkh
  • RT @gampsonfranck: Tourisme architectural colonial Immeuble PMUC Yaoundé par l'Architecte Danièle Diwouta-Kotto Welcome to #Cameroon #Camer…
  • RT @YvesFokam17: L’interview de @esta__ pour @ckomentmagazine. Impeccable😍🔥 t.co/bHpWqmGu8q t.co/2ECQefhHaO
  • RT @Daniel_Eyaa: Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il est avant tout un mo…
  • RT @ckomentmagazine: [ Culture ] Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il es…
  • RT @steftango: [ SPOT ] Du #Nigeria au #Sénégal en passant par la Côte D’Ivoire, @ckomentmagazine vous présente quatre concept stores qui…
  • RT @ckomentmagazine: De nature réservée et discrète, @esta__ nous explique les contraintes de ses nouvelles fonctions au sein du label @Emp…
  • RT @Douala_CKoment: [ Culture ] Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il est…
  • RT @ckomentmagazine: Retrouvez ce Vendredi 03 Juillet , le vidéogramme de « Baby Why » de @OkenOfficial . 🔥🚀 L’audio disponible dans la c…
  • [ Culture ] Et si le #Mbolé était la révolution de la musique Urbaine au #Cameroun ? Plus qu’un simple rythme, il… t.co/F7bgtbwDCC

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.