Imane Ayissi entre dans l’histoire en devenant le premier créateur d’Afrique subsaharienne à défiler avec l’élite lors de la Paris Fashion Week !

Imane Ayissi entre dans l’histoire en devenant le premier créateur d’Afrique subsaharienne à défiler avec l’élite lors de la Paris Fashion Week !

Imane Ayissi entre dans l’histoire en devenant le premier créateur d’Afrique subsaharienne à défiler avec l’élite lors de la Paris Fashion Week !

Imane Ayissi entre dans l’histoire en devenant le premier créateur d’Afrique subsaharienne à défiler avec l’élite lors de la Paris Fashion Week !


Le jeudi 23 janvier sera une journée inoubliable pour le couturier camerounais et pour le reste de la famille des créateurs subsahariens. Non seulement il a rejoint la crème de la crème de la mode, mais le créateur a décidé de bousculer le stéréotype des matières africaines en refusant d’utiliser les imprimés wax, qu’il considère comme étant “un vestige de la période coloniale”.

« Quand on parle de mode africaine, on l'associe toujours au wax ce qui est vraiment dommage car, cela tue notre propre héritage africain », explique Ayissi.


« Nous n’avons commencé à porter du wax qu’à l’époque coloniale. L’Afrique a plus à montrer que cela — et le monde entier a besoin de le savoir », insiste-t-il. 

La collection présentée lors du défilé a pour nom « Akouma », qui veut dire « richesse » en langue Ewondo. Cette collection salue la profondeur du savoir-faire africain indigène et le fait que la haute couture soit aussi la réserve des matières nobles.

Imane Ayissi entre dans l’histoire en devenant le premier créateur d’Afrique subsaharienne à défiler avec l’élite lors de la Paris Fashion Week !

Alors que chaque pièce est minutieusement réalisée à la main comme l’exige la haute couture, le créateur a eu recours à des matières et techniques africaines rarement, voire jamais vues sur les podiums parisiens.

Le tissu « Kente » tissé par les peuples Akan du Ghana et de la Côte d’Ivoire, qui n’était à l’origine porté que par des nobles, a été transformé en tenue de soirée élégante, avec des robes spectaculaires décorées d’Obom, l’écorce d’un arbre tropical.

Ayissi a également joué avec les tropes de luxe africains en utilisant une technique de tie-dye camerounaise « qui est coûteuse et lente à faire » appelée « Mon mari est capable ».

Voici pour vous, quelques images des tenues de cette collection pleine de richesse !


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

#CKStyleCrushOfTheWeek : PAUL-AXEL

#CKStyleCrushOfTheWeek : PAUL-AXEL


Hello Ck peeps! Nous sommes de retour après quelques semaines d’absence, avec un nouveau concept appelé #CkStyleCrushOfTheWeek. Chaque semaine, nous irons faire un tour du côté des réseaux sociaux afin de voir qui porte quoi et de quelle manière, mais surtout qui de nos Instagrameurs/euses, Twittos et Facebookeurs/euses se démarquent par son style. Pour …


Lire la suite
Du sourire et de la joie pour les orphelins grâce à « Dance For Hope »

Du sourire et de la joie pour les orphelins grâce à « Dance For Hope »


C’était un magnifique moment de partage et de divertissement samedi dernier dans la salle Sita Bella du centre culturel camerounais de Yaoundé à l’occasion de la toute première édition de l’événement Dance For Hope.…


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @Douala_CKoment: [ Nouveauté ] Cette semaine nous vous emmenons à la rencontre de “OSHAMEL” , un duo féminin riche en douceur et en s…
  • [ Nouveauté ] Cette semaine nous vous emmenons à la rencontre de “OSHAMEL” , un duo féminin riche en douceur et… t.co/DaqYSSi46h
  • En plein cœur de la ville de #Douala se dresse fièrement le plus grand Centre commercial d’Afrique Centrale, le Dou… t.co/8IZWVpg8h1
  • RT @Douala_CKoment: En plein cœur de la ville de #Douala se dresse fièrement le plus grand Centre commercial d’Afrique Centrale, le Douala…
  • RT @Douala_CKoment: Faire frémir et languir de plaisir un homme passe par la connaissance des zones érogènes de celui-ci. Retrouvez dans v…
  • Faire frémir et languir de plaisir un homme passe par la connaissance des zones érogènes de celui-ci. Retrouvez da… t.co/pN0vytlAyM
  • La ville de Douala s’apprête à accueillir le Douala Grand Mall, le futur plus grand centre commercial d’Afrique cen… t.co/oiHet4VC4h
  • L’artiste Indira annonce la sortie de son nouvel album intitulé souffle nouveau. Premier extrait demain à 10 heures… t.co/MHutec9Uza
  • RT @AbantuPr: #SoirAuVillage sassayéeeeeh ! Un verre de Matango offert aux 20 premiers arrivants ce samedi au Summum Lounge à partir de 17…
  • RT @AbantuPr: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu t.co/gd8U3KaWcl
  • RT @Daniel_Eyaa: Moi-même je serai là hein venez on se meet 🌚💀 We are taking you back to the roots 🔥 #SoirAuVillage t.co/FVuxR0gBmG
  • RT @Daniel_Eyaa: Vraiment venez au #SoirAuVillage ✨
  • RT @Daniel_Eyaa: Rendez-vous dans un jour au Village !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr t.co/10GY0yt476
  • RT @Daniel_Eyaa: Dikalo !!!! Afin de te retrouver sans souci, voici le plan de localisation du restaurant le SUMMUM où nous t’attendons av…
  • RT @Daniel_Eyaa: Vous entendez les oyengas depuis le village ? C’est pour vous dire que demain ce sera le feu 🔥 #SoirAuVillage
  • RT @Daniel_Eyaa: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr ✨ t.co/qQq8JS3VsQ
  • RT @rv_kuetche: Découvrez le menu inspiré de notre patrimoine culinaire et de l’empreinte laissée par le temps sur notre cuisine. Rdv le 1…
  • RT @rv_kuetche: Hello à tous les Amoureux de sonorités locales😃😃 Ce Samedi, ne manque pas la grande soirée culturelle "SOIR au VILLAGE" d…
  • RT @Daniel_Eyaa: Est-ce que vous entendez que le Meyoak 🔥 Un verre de matango offert au premiers à arriver, les bières à partir de kolo to…
  • RT @MekongSara: Vous avez vu le joli teint de @IamVudrey sur le flyer de #SoirAuVillage 😍

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.