Cinq classiques camerounais qui rendent un parfait hommage aux femmes

Cinq classiques camerounais qui rendent un parfait hommage aux femmes

Cinq classiques camerounais qui rendent un parfait hommage aux femmes

Cinq classiques camerounais qui rendent un parfait hommage aux femmes


Comme chaque année, le mois de mars est dédié à la célébration des droits de la FEMME. Vous savez, cette inconditionnelle fête où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations et leur rôle dans la société. Elles qui, jusqu’aujourd’hui demeurent victimes de discriminations et de violences. Tous les pays au monde la célèbre  d’où son appellation JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME.

Et exceptionnellement, chers CK Peeps, nous avons  revisité pour vous, 5 Chansons camerounaises composées  en hommage aux femmes.

La fille bamiléké de SERGEO POLO

Calme, respectueuse, belle, brille comme la lune ce sont quelques qualités que Sergeo POLO reconnaît à la femme de l’ouest Cameroun dans le titre la fille bamiléké. L’artiste plus connu comme un chanteur de charme présente  ici les caractéristiques par lesquelles  la femme bamiléké  serait facilement reconnaissable. D’abord  physiquement, ensuite aussi  par ses talents culinaires  comme on peut l’entendre: ‘’ je l’aime parce qu’elle sait me faire le taro, je l’aime parce qu’elle sait me faire le nkui ‘’. Il dit ici être tombé amoureux de la fille bandjoun, de la fille Bangwa, de la fille Bafoussam en particulier mais des camerounaises en général dont les atouts ne sont plus à démonter.  Un vrai régal musical qui mérite d’être classé  parmi les musiques atemporelles, car même 14 ans après sa sortie, la fille bamiléké issu de l’album Prisonnier de Sergeo POLO reste toujours d’actualité tant au niveau de la mélodie qui allie le bikutsi et le makossa que sur la question de la diversité.

La femme d’aujourd’hui DE CHANTAL AYISSI ET BEN DECCA

La femme d’aujourd’hui est une chanson dédiée entièrement à la femme. C’est la diva Chantal AyissI elle-même qui le dit dans ce titre ou elle est rejointe par Ben Decca.  Sorti en 2005, il est  devenu un hymne pour toutes les femmes africaines mais aussi du monde entier qui revendiquent d’être appréciées à leur  juste valeur. Il suffit d’écouter les premières paroles de cette chanson pour en être convaincue : La femme africaine est comme une voiture, il faut l’entretenir ... il faut changer son radiateur, charger son clignotant... Même  si la femme ici est assimilée  à un objet, il faut reconnaître que la comparaison mérite d’être appréciée. Elle aura permis de faire comprendre aux hommes qu’une femme mérite non seulement de l’attention , de l’amour, du respect mais aussi de l’entretien .

Femme au parfum d’été de BELKA TOBIS

Belka Tobis, l’auteur de ce titre, avec une voix envoûtante exprime son amour envers une femme et appel par la même occasion celle-ci  à faire preuve de tolérance et de confiance. Ngond’a qui signifie femme en langue bassa, est le mot qu’il utilise pour désigner la femme dans cette chanson. Qui ne succomberait  pas devant de si belles paroles : La chute de tes reins me rend dingue ; Tes  joues sont jolies comme des oranges, ton odeur ressemble au parfum d’été ... en tout cas pas Ngond’a. Cette musique, en plus d’être une déclaration d’amour est une invitation adressée aux hommes afin qu’ils s’engagent à fonder une famille. C’est d’ailleurs  pour des musiques comme celle-ci, que  Belka Tobis sera surnommé le chanteur de ces dames. 

OA muto de Henri DIKONGUE

Cette chanson dont la signature porte le nom du sulfureux  Henri DIKONGUE connu pour ses mélodies douces, parle d’amour et de muto (FEMME en Douala). Elle date de 1996.  Ici, l’artiste  déclare  sa flamme à cet être qu’il considère comme étant la raison de son existence, sans laquelle il ne pourrait vivre. Non  pas seulement pour sa beauté mais beaucoup plus pour ce qu’elle représente dans sa vie. Indirectement, il met l’accent sur le côté maternel et protecteur de la femme et reconnaît que sans elle, tout ne serait pas pareil.

Les femmes pleurent de NGUEA LAROUTE

NGuea LAROUTE, dans ce titre tiré de son album MOUTOUMBOU sorti en 2004, décrie ici l’attitude ingrate dont font preuves certains hommes envers les femmes. Elle  réconforte les femmes qui connaissent ou ont connu des déceptions amoureuses, mais aussi celles qui sont victimes des violences conjugales d’où le titre  :  Les femmes pleurent. Elle leur tend ainsi la main en disant « tenez bon, ne baissez pas les bras » Un message qui reste encore d’actualité aujourd’hui.

Des titres comme ceux-ci, on pourrait en citer par milliers. Mais spécialement pour ce 34ème mois de la femme, nous avons sélectionné rien que pour vous ces 5 mélodies  qui rendent hommage à la FEMME de la plus belle des manières.

Et vous les CK Peeps, quel autre titre  mériterait aussi une place dans cette sélection ?


Partager cet Article



Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici

  • It’s Friday !! Let’s start the long weekend with @CynthiaEyack ‘s #CKPlaylist 😍 Figuring @StanleyEnow… t.co/Xfi1lT5kUJ
  • RT @ndockbidi: Mon épouse sera la plus comblée. 😍🔥 t.co/9YFixRkoNS
  • RT @Douala_CKoment: #CkPeeps, que tu sois à Douala, Yaoundé ou partout ailleurs au Cameroun, ton billet pour le concert de @THEDAMSO tu peu…
  • RT @PR_Paul_BIYA: Nous devons combattre tout ce qui menace notre unité. Aucun groupe ne doit rejeter les autres. Aucun groupe ne doit se se…
  • Correction faite, il s’agit bien du titre “Ndolo” de @Inna_Officiel et @MrTeddyofficiel Toutes nos excuses pour le… t.co/rvfcY2AERj
  • @Black_Chineez @IamAngelo237 Merci 😊!
  • RT @Black_Chineez: Le @ de Angelo ici @IamAngelo237 😁😁😊 t.co/AW8u9tV8BE
  • RT @IamAngelo237: 🙏🏾 t.co/2YQHV6Yt9g
  • RT @GallyMathy: La société Gally & Mathy met à votre service des agendas avec pages personnalisées, des calendriers, des gadgets publicitai…
  • RT @PR_Paul_BIYA: What matters most, what is essential, is the unity of Cameroon. In Cameroon, there is neither a tribe of rulers nor a tri…
  • Nous débutons la semaine avec la playlist de @Ln_Camilly 😍 Figuring : @CysoulOfficiel @Inna_Officiel… t.co/suGcPBWi5t
  • RT @ndockbidi: Vous ai-je même dit ? Mon premier jour de travail j’étais chaud comme le koki de 13h. t.co/WYyba5bKFR
  • RT @ckomentmagazine: Marie-Noëlle GRAOBE, mannequin international est notre invité cette semaine, découvrez aussi les meilleurs look du MET…
  • RT @CameroonPm237: Education is the only requirement to fight marginalization and injustices. When you drop out of school, you deliberately…
  • RT @Daniel_Eyaa: Guess who signs the Edito ? ☺️👇🏽 #CKOMENT entretien avec M.N GRAOBE mannequin international. Also figuring @CysoulOfficiel…
  • RT @ckomentmagazine: Cette semaine entretien avec l’un des meilleurs mannequins du Cameroun. MARIE NOËLLE GRAOBE. Échange avec elle sur sa…
  • RT @ckomentmagazine: Dans le #CKOMENT de la semaine: - Interview: MARIE NOËLLE GRAOBE - Buzz : @LFC humilie le @FCBarcelona - #Société…
  • @CysoulOfficiel @ndockbidi @LFC @FCBarcelona Merci 🙏🏽 😊
  • RT @CysoulOfficiel: Dans le #CKOMENT de la semaine: - Interview : MARIE NOËLLE GRAOBE - Buzz : @LFC humilie le @FCBarcelona - #Société…
  • Cette semaine entretien avec l’un des meilleurs mannequins du Cameroun. MARIE NOËLLE GRAOBE. Échange avec elle sur… t.co/hlnxtk6FHX

Copyright © 2019 Ckoment.com. All rights reserved.