Cinq classiques camerounais qui rendent un parfait hommage aux femmes

Cinq classiques camerounais qui rendent un parfait hommage aux femmes

Cinq classiques camerounais qui rendent un parfait hommage aux femmes

Cinq classiques camerounais qui rendent un parfait hommage aux femmes


Comme chaque année, le mois de mars est dédié à la célébration des droits de la FEMME. Vous savez, cette inconditionnelle fête où les femmes sont reconnues pour leurs réalisations et leur rôle dans la société. Elles qui, jusqu’aujourd’hui demeurent victimes de discriminations et de violences. Tous les pays au monde la célèbre  d’où son appellation JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME.

Et exceptionnellement, chers CK Peeps, nous avons  revisité pour vous, 5 Chansons camerounaises composées  en hommage aux femmes.

La fille bamiléké de SERGEO POLO


Calme, respectueuse, belle, brille comme la lune ce sont quelques qualités que Sergeo POLO reconnaît à la femme de l’ouest Cameroun dans le titre la fille bamiléké. L’artiste plus connu comme un chanteur de charme présente  ici les caractéristiques par lesquelles  la femme bamiléké  serait facilement reconnaissable. D’abord  physiquement, ensuite aussi  par ses talents culinaires  comme on peut l’entendre: ‘’ je l’aime parce qu’elle sait me faire le taro, je l’aime parce qu’elle sait me faire le nkui ‘’. Il dit ici être tombé amoureux de la fille bandjoun, de la fille Bangwa, de la fille Bafoussam en particulier mais des camerounaises en général dont les atouts ne sont plus à démonter.  Un vrai régal musical qui mérite d’être classé  parmi les musiques atemporelles, car même 14 ans après sa sortie, la fille bamiléké issu de l’album Prisonnier de Sergeo POLO reste toujours d’actualité tant au niveau de la mélodie qui allie le bikutsi et le makossa que sur la question de la diversité.

La femme d’aujourd’hui DE CHANTAL AYISSI ET BEN DECCA

La femme d’aujourd’hui est une chanson dédiée entièrement à la femme. C’est la diva Chantal AyissI elle-même qui le dit dans ce titre ou elle est rejointe par Ben Decca.  Sorti en 2005, il est  devenu un hymne pour toutes les femmes africaines mais aussi du monde entier qui revendiquent d’être appréciées à leur  juste valeur. Il suffit d’écouter les premières paroles de cette chanson pour en être convaincue : La femme africaine est comme une voiture, il faut l’entretenir ... il faut changer son radiateur, charger son clignotant... Même  si la femme ici est assimilée  à un objet, il faut reconnaître que la comparaison mérite d’être appréciée. Elle aura permis de faire comprendre aux hommes qu’une femme mérite non seulement de l’attention , de l’amour, du respect mais aussi de l’entretien .

Femme au parfum d’été de BELKA TOBIS

Belka Tobis, l’auteur de ce titre, avec une voix envoûtante exprime son amour envers une femme et appel par la même occasion celle-ci  à faire preuve de tolérance et de confiance. Ngond’a qui signifie femme en langue bassa, est le mot qu’il utilise pour désigner la femme dans cette chanson. Qui ne succomberait  pas devant de si belles paroles : La chute de tes reins me rend dingue ; Tes  joues sont jolies comme des oranges, ton odeur ressemble au parfum d’été ... en tout cas pas Ngond’a. Cette musique, en plus d’être une déclaration d’amour est une invitation adressée aux hommes afin qu’ils s’engagent à fonder une famille. C’est d’ailleurs  pour des musiques comme celle-ci, que  Belka Tobis sera surnommé le chanteur de ces dames. 

OA muto de Henri DIKONGUE

Cette chanson dont la signature porte le nom du sulfureux  Henri DIKONGUE connu pour ses mélodies douces, parle d’amour et de muto (FEMME en Douala). Elle date de 1996.  Ici, l’artiste  déclare  sa flamme à cet être qu’il considère comme étant la raison de son existence, sans laquelle il ne pourrait vivre. Non  pas seulement pour sa beauté mais beaucoup plus pour ce qu’elle représente dans sa vie. Indirectement, il met l’accent sur le côté maternel et protecteur de la femme et reconnaît que sans elle, tout ne serait pas pareil.

Les femmes pleurent de NGUEA LAROUTE

NGuea LAROUTE, dans ce titre tiré de son album MOUTOUMBOU sorti en 2004, décrie ici l’attitude ingrate dont font preuves certains hommes envers les femmes. Elle  réconforte les femmes qui connaissent ou ont connu des déceptions amoureuses, mais aussi celles qui sont victimes des violences conjugales d’où le titre  :  Les femmes pleurent. Elle leur tend ainsi la main en disant « tenez bon, ne baissez pas les bras » Un message qui reste encore d’actualité aujourd’hui.

Des titres comme ceux-ci, on pourrait en citer par milliers. Mais spécialement pour ce 34ème mois de la femme, nous avons sélectionné rien que pour vous ces 5 mélodies  qui rendent hommage à la FEMME de la plus belle des manières.

Et vous les CK Peeps, quel autre titre  mériterait aussi une place dans cette sélection ?


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Découverte : WILLIAM TAG, un talent dont le succès ne saurait tarder

Découverte : WILLIAM TAG, un talent dont le succès ne saurait tarder


Qu'il chante en anglais, en italien ou en français, la première chose qui marque quand on l'écoute c'est sa voix : Suave, mélodieuse, d’un timbre parfait ... ajoutez à cela un charisme et un look soigné et vous obtiendrez du William TAG.…


Lire la suite
Koffi Olomidé crie "victoire" malgré ses 2 ans d'emprisonnement avec sursis requis par la justice française

Koffi Olomidé crie "victoire" malgré ses 2 ans d'emprisonnement avec sursis requis par la justice française


Si la star congolaise Koffi Olomidé fait parler de lui depuis quelques jours, ce n'est pas pour son « Élégance», titre de ce qu'il considère comme le tube de la prochaine décennie dont la sortie est prévue pour bientôt. Mais, c’est plutôt pour sa relaxation obtenue suite…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici

  • Daphne et Hiro nous présentent officiellement leur tout nouveau feat : number one. Décryptage ici :… t.co/Wz6QkgWbML
  • RT @Magascobboy: Thank u Ck Magazine 🙏🏾 guys check out my story at the link Below #HeartAlbum OUT NOW !! t.co/CHMk01FKeG t.…
  • RT @CedricJason_K: Interview by me🙏🏿😇 c’était un honneur de travailler avec @Magascobboy n’hésitez pas à écouter son album #Heart disponib…
  • RT @Tunechii___: La dernière couv @ckomentmagazine x @Magascobboy est EXTRÊMEMENT GQ MATERIAL. Bravo l’équipe ! 😭 t.co/cyzUUIy7fs
  • RT @CysoulOfficiel: Est ce que tu veux que je représente musicalement notre pays...? t.co/hEqy4rlS2O
  • RT @steftango: @ckomentmagazine décrypte le nouveau clip de @HiroLeCoq en featuring avec la camerounaise @Is_Daphne extrait de son tout der…
  • RT @ndockbidi: Je ne pouvais même pas dormir sans vous avoir montré ça. Bonne nuit. t.co/L7D28DiHdO
  • RT @LydolSlam: J'ai encore du mal à réaliser 🙈 Cette belle nouvelle qui me parvient merci infiniment à vous qui êtes notre force😍 Pour remp…
  • RT @ckomentmagazine: 😁 #RendsLaTape #MboaTape5 Est de retour ! La sélection pour la Mboa Tape 5 est officiellement lancée jusqu’au 15 oct…
  • RT @steftango: @ckomentmagazine fait son retour cette semaine avec en couverture le #BamendaBoy @Magascobboy qui nous parle de son magni…
  • RT @ckomentmagazine: #Cameroon represented ! Deux jeunes talents du 237 finalistes du @Prixdecouvertes @RFI @CysoulOfficiel et @LydolSlam…
  • RT @ckomentmagazine: Votre #CKOMENT est en ligne ! Au menu - Cover : @Magascobboy - Style story : Henri Sides - Gastronomie: Taro sauc…
  • RT @ckomentmagazine: @jeune_afrique s’interroge : où va le #Cameroun @HILTONYAOUNDE face à une rude concurrence @expressunionfi1 face à…
  • RT @ckomentmagazine: Suite de votre revue de presse: @FecafootOfficie vs LFPC l’issue toujours attendue MINFOF au cœur d’un Scandal d’exp…
  • RT @ckomentmagazine: Grève des avocats la presse présente les dessous de l’affaire. #CKOMENT #Cameroon t.co/LCItERgmcY
  • RT @ckomentmagazine: Dialogue national, crise anglophone, Toujours en Une de la presse ce matin #CKOMENT #Cameroun #DialogueNational ht…
  • RT @ckomentmagazine: Les différents axes de ce dialogue national tels que présentés par la presse. #CKOMENT #Cameroon t.co/2sse3C…
  • RT @ckomentmagazine: Le Dialogue national grand sujet à la Une de vos journaux ce matin #CKOMENT #Cameroun t.co/n0aGRL56Uk
  • RT @ckomentmagazine: National Dialogue as seen by the Press this morning #Cameroon #CKOMENT #237commynity t.co/CDOPu1ZoOa
  • RT @ckomentmagazine: Votre revue de presse de ce matin Information principale : Le grand dialogue tel que prescrit par @PR_Paul_BIYA [Th…

Copyright © 2019 Ckoment.com. All rights reserved.