Yaoundé à travers mon objectif : Quartier Briqueterie

Yaoundé à travers mon objectif : Quartier Briqueterie

Yaoundé à travers mon objectif : Quartier Briqueterie

Yaoundé à travers mon objectif : Quartier Briqueterie


Aujourd’hui laissez-moi vous guider dans un des secteurs les plus bondés de la capitale, là où ni le jour ni la nuit n’ont d’emprise, là où trône un éventail de tissus et de couleurs aussi complexe que nos traditions, là où les pas pressés des petits enfants se confondent au chahut assourdissant des commerçants ambulants. Et puis voilà qu’il est midi tapante ! Je peux humer enfin cette odeur poivrée de viande grillée, que j’ai tant recherchée …bienvenue à la Briqueterie.

On surnomme affectueusement ce quartier « la brique » car il était pendant la période coloniale une véritable manœuvre industrielle. En effet, c’était là que de jeunes hommes -malgré eux devenus  maçons- s’attelaient à la fabrication de briques, et cela pendant de longues heures. Aujourd’hui, longeant les petites ruelles encombrées du quartier, j’essaye de m’imaginer cette époque si lointaine et déjà si contrastée de l’aspect actuelle de Briqueterie.


 De nos jours, le secteur est davantage parfumé d’une odeur de braise que de ciment frais ; et il est toujours autant satisfaisant de voir défiler au petit ces gens venus du Nord Cameroun : nez fins, peaux sombres ou parfois claires, cheveux enroulés dans un foulard ou un long voile, corps fins serrés dans des pagnes zébrés de vives couleurs etc. Car Oui, la brique est également le quartier musulman de la capitale, ce qui explique  la diversité de sa population ainsi que la variété des commerces qui s’y tiennent. Ici vous croiserez à chaque mètre de rue un nouveau tailleur, une boutique de pagnes africains, des espèces d’apothicaires qui vous proposent des remèdes traditionnels. Mais surtout, prenez garde car vous tomberez malgré vous amoureux (se) de ce coin si religieusement fréquenté par les Yaoundéens et que l’on appelle : le 50/50. N’oubliez pas qu’en grimpant sur une moto, vous serez en une minute rendu au rendez-vous tant attendu du donner et du recevoir culinaire. 

C’est donc devant un petit entrepôt carrelé que je stoppe ma course, le temps d’être enivrée par les senteurs septentrionales du « kankan » et du piment. Il y’a devant moi plus de trois comptoirs, j’en choisi un et au même instant,  un des artisans qui se charge de griller la charcuterie me tend généreusement une brochette : « c’est le goûter » me dit-il tout en arborant un sourire radieux. Bien évidemment au terme de ma dégustation, je suis à la vie à la mort conquise par ces minuscules brochettes de viande, de purs délices dégoulinant d’épices et d’huile qui fondent comme de l’eau en bouche. Et tout cela pour à peine 50f. Comment ne pas être charmé par la brique !

Yaoundé à travers mon objectif : Quartier Briqueterie

A bientôt pour une nouvelle découverte de la capitale.

Yaoundé à travers mon objectif : Quartier Briqueterie


Partager cet Article



Commentaires

Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @TENOR_officiel: Qui a déjà réservé son ticket ? RAMZY JORDAN (FEAT. TENOR) - LEVEL UP Lien youtube 👉🏾 t.co/nskSGSXWQq
  • RT @ndockbidi: Le Kanda Rice 🇨🇲🇨🇲🔥🔥😍😍 t.co/LkateFstGc
  • Beauty/Lifestyle Are you a skin care enthusiast but don’t know how to go about it ? We have set up some tips fo… t.co/hU1zOYBO5o
  • Événement Retour sur les rencontres photographiques de Douala. Un festival dédié à l’art de la photo Lien :… t.co/Q92kVNiRWp
  • RT @JDC_Fr: Le @SnjcCameroun condamne l'#assassinat de l'animateur Martinez Zogo, et invite le gouvernement à tout mettre en oeuvre pour ce…
  • RT @TENOR_officiel: Mes problèmes poussent comme mes cheveux, je leur souhaite la calvitie... C'est la vie frère ! 🚨 LE CLIP EST LÀ 🚨 RAM…
  • Economie / Agriculture Rencontre avec avec Béatrice, agricultrice qui ambitionne d'être la plus grande productrice… t.co/Hh2dlCvyLE
  • désordre urbain , assainissement de la ville , ils mettent tout sur la scène. #ckoment t.co/EjevlkVQd4
  • La soirée se poursuit avec du rire, Klaxons, une Production théâtrale de la compagnie koz'art, écrite par Stéphan… t.co/U34lwlFM0Q
  • Top départ à l’@IFCameroun antenne de Douala ce samedi 21 janvier par une Soirée "epop villes durables" avec Le Pr… t.co/5qFuu4TJ6q
  • La 8e édition de la nuit des idées s'installe dans la ville de Douala Plus? Encore Plus ? Pendant plus d'une semai… t.co/zOwTXHl3ZF
  • [Sport - Football] ⚽️ Karl Toko Ekambi, en panne de buts ou manque de confiance en lui ? Les statistiques football… t.co/L619Anm6ea
  • Miss Cameroun 2023 ❤️🇨🇲 #ckoment t.co/IOjjpCA3mH
  • RT @ndockbidi: Le poisson au Cameroun 🇨🇲🇨🇲❤️❤️ t.co/KlXIJigTWm
  • Episode 1 | Notre #CKPlaylist2022 en vidéo ! Redécouvrez quelques sons Kmers qui ont marqué l’année 2022 🤩… t.co/6UtC1KyUhz
  • RT @TENOR_officiel: URGENT : LES TICKETS SONT EN VENTE EXCLUSIVEMENT VIA PAIEMENT ÉLECTRONIQUE 👉🏿 t.co/GfkjLLbliu Via MTN MOMO et…
  • RT @Adrian_Eyaa: Merci à ceux qui nous suivent
  • S/o @krys_mofficial @CysoulOfficiel @LydolSlam @Tzypanchak @therealsalatiel #ckoment
  • Musique 🎶 2022 a été une année riche pour la scène musicale au Cameroun. Retour sur quelques temps forts ! Clique… t.co/EWGqi9VYHL
  • #CKPlaylist2022 Lady Ponce - Ambiance . Joly Garçon - Ça va faire fort . Raizy - Bread . Et vous, quels sont… t.co/c44jCoQkKJ

Copyright © 2023 Ckoment.com. All rights reserved.