Regard sur la RDC/ Episode 1 : BIENVENUE À LUBUMBASHI

Regard sur la RDC/ Episode 1 : BIENVENUE À LUBUMBASHI

Regard sur la RDC/ Episode 1 : BIENVENUE À LUBUMBASHI

Regard sur la RDC/ Episode 1 : BIENVENUE À LUBUMBASHI


15h07; 14 Décembre 2019. Atterrissage du Vol ET852 - en provenance d’Addis-Abeba - à l’aéroport de Lubumbashi.

L’aéroport est petit ! Du côté de l’arrivée, on croise directement le poste de contrôle relié à la salle de retrait de bagages, suivi d’un corridor et direct on se retrouve à l’extérieur. J’aperçois mon hôte dès le premier coup d’œil; il fait 24 °C avec un magnifique soleil et un vent frais. L’extérieur est saturé en raison de l’intérieur petit. Il nous faut un taxi pour nous conduire à notre domicile, et avec mes deux monstrueuses valises nous devons prendre un ‘’booking’’, c’est le terme adopté en RDC pour réserver un taxi. Mon hôte s’exprime en langue locale pour négocier avec le chauffeur, et connaissant un peu le lingala mais ne comprenant pas la langue je suis étonné. En effet il ne s’exprime pas en lingala mais en swahili, et c’est ainsi que je découvre qu’en RDC il existe, excepté le français comme langue officielle, quatre langues nationales : lingala, swahili, kikonga et tshiluba. Ainsi, la plupart des congolais parle plusieurs langues, surtout le lingala à l’ouest et le swahili à l’est. 


Pendant les 20min de trajet pour le domicile, j’ai un petit aperçu de la deuxième ville économique du pays, aussi appelé ‘’capital du cuivre’’ par son économie axée sur les activités minières, notamment le cuivre. La ville brouille de taxi-express, taxi-bus et de motos. La circulation est saturée mais des routes biens tracées et en bon état. La ville est vivante ! Les rues sont bondées de commerçants ambulants, de petits commerces, de bars et autres.  Arrivé à domicile j’ai juste envie de me doucher et m’allonger, la fatigue du voyage et mon léger décalage horaire ont pris le dessus. Le pays a deux fuseaux horaires, GMT+1 du côté ouest et GMT+2 du côté est (où se trouve Lubumbashi). Après 2h de sieste j’ai droit à mon premier repas congolais, du ‘’boukari’’, qui est un fufu de maïs accompagné de ‘’sombe’’, plus précisément des feuilles de manioc avec du poisson salé. Le boukari est le plat le plus consommé de la localité, présent dans tous les foyers et servi pratiquement chaque soir avec diverses sauces. Il est très consistant, ce plat m’a renvoyé au lit.

Réveil du dimanche ! Il pleut ! Le soleil de la veille était un coup de chance, Décembre c’est la saison pluvieuse. La ville a un climat tropical à deux saisons : la saison sèche allant d’avril en octobre et la saison pluvieuse allant de novembre en mars. Avec cette pluie et une population très chrétienne, les rues sont vides, tous  sont au culte ou en famille. Après un peu de marche j’ai pu trouver un point de relaie d’un des cinq réseaux (Vodacom, Africel, Airtel, Orange, Tigo) de communication pour acheter une carte SIM, malheureusement j’ai oublié de convertir mes dollars en franc congolais. Bien que me dollars soit en circulation dans toute l’étendue du pays, c’est important d’avoir le franc congolais pour des achats peu coûteux. Après cette petite balade j’ai passé le reste de la journée à lire et dormir. 

Regard sur la RDC/ Episode 1 : BIENVENUE À LUBUMBASHI

Les jours suivants, j’ai vadrouillé dans les 747 km2 de la ville, passant par les sept communes (Annexe, Kamalondo, Kampemba, Katuba, Kenya, Lubumbashi et Rwashi), à visiter des sites comme :

  • Le lac municipal avec son barrage et sa belle vue 
  • Musée national et ses magnifiques œuvres archéologiques 
  • Le marché d’œuvres d’art réputé pour ses œuvres d’art malachite
  • Le bâtiment du 30 juin qui est un ancien théâtre et l’actuel bureau provincial du parlement du haut Katanga et un lieu de manifestations culturelles 
  • Le Jardin Zoologique de Lubumbashi, le plus vieux d’Afrique où on peut observer des girafes, lions, hippopotames, crocodiles…
  • Le Sanctuaire J A C K (Jeunes Animaux Confisqués aux Katanga) pour la protection des singes 
  • Le Hall de l’étoile avec ses minis concerts et concours de danses. 

J’ai découvert la culture congolaise et ses différents plats comme : le chikwangue (tubercule de manioc fermenté), le lituma( banane cuite à la vapeur ensuite pilée avec de l’huile de palme), le poulet moambe (poulet cuit avec la pâte d’arachide et l’huile de palme), le cossas-cossas (les grosses crevettes braisé), le bœuf sauf bloqué (bœuf cuit avec les condiments et un mélange d’huile d’arachide et d’huile de palme), michopo (viande de chèvre braisé) que vous pouvez déguster dans des restaurants comme La Bonne Fourchette , Mykonos Restaurant, Bush Camp ou encore River Rock. L’agriculture et l’élevage ne représentant pas une grande activité de la localité, les denrées alimentaires proviennent de la Zambie, Tanzanie et Afrique du Sud, rendant la ville dépendante de toute fermeture de frontières. La ville a aussi de grands opérateurs économiques comme : Jambo Mart, Hyper psaro, Liberty ma maison, Mégastore… vendant des produits locaux mais surtout des produits importés d’Afrique australe, d’Asie, d’Europe et d’Amérique. 

Regard sur la RDC/ Episode 1 : BIENVENUE À LUBUMBASHI

Bien évidemment impossible de visiter la ville sans goûter au monde de la nuit. Des soirées dans des bars à regarder des matchs de TP Mazembe qui fait la fierté du pays étant le premier club d’Afrique à accéder à la finale de la coupe du monde des clubs en 2010. Les night-clubs sont à l’image de la ville, beaux et ambiancés avec rarement de places pour s’asseoir mais juste des tables-piquets pour la consommation. L’animation est spéciale rumba avec des transitions sur d’autres rythmes africains. 

La ville de Lubumbashi est un grand centre économique et divertissant avec un peuple chaleureux et accueillant. Faites y un tour!


Partager cet Article



Commentaires

Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • #Events Cette fin de matinée, l’ancien international et écrivain Lilian Thuram a échangé avec les étudiants de l’é… t.co/3bLV9cG4kB
  • #TotalCHAN2020 Les supporters des différentes équipes ce jour au stade de la réunification de #Douala #Maroc 🇲🇦… t.co/unMWqYDFEM
  • #TotalCHAN2020 Jour 3 Arrivée des supporters au stade de la réunification de #Douala pour la rencontre #Maroc 🇲🇦… t.co/zmSwS9ur6H
  • #TotalCHAN2020 Le ministre des sports et de l’éducation physique interpelle les camerounais à faire preuve de civ… t.co/jus50smdLw
  • #TotalCHAN2020 It’s all about #Football 😍 Welcome to the Japoma Stadium 🏟 #Cameroon t.co/lVq4Rooyil
  • #TotalCHAN2020 Les quatre aires culturelles du #Cameroun 💚❤️💛 t.co/kiUCXY1iJb
  • #CKPeople Miss Cameroon 2013 Valerie Ayena 💚❤️💛 #cameroon t.co/62FewY0JWH
  • #CKStyle Cameroonian actress Emy Dany Bassong aka Ngo Bikaï 🇨🇲😍 t.co/g91agRVjbp
  • #TotalCHAN2020 Ambiance au village de la competition ✨ #Cameroun t.co/qKnoyKeun2
  • #TotalCHAN2020 “Ô Cameroun berceau de nos ancêtres” 🇨🇲💚❤️💛 #Cameroun t.co/Q9dbsKfwJT
  • #TotalCHAN2020 L’homme du match de ce jour : Ako Assomo 🇨🇲 #Cameroun t.co/ykCFPOGdqx
  • #TotalCHAN2020 L’équipe du #Cameroun lance positivement la compétition avec cette victoire contre celle du… t.co/Dwd0gPOMTZ
  • #TotalCHAN2020 Les supporters camerounais 😍🇨🇲💚❤️💛 #Cameroun @FecafootOfficie t.co/4QHghR5tiV
  • #TotalCHAN2020 💚❤️💛 #CAMZIM @caf_online_FR @FecafootOfficie t.co/gpxf3z53Z1
  • #TotalCHAN2020 Quelques images de la cérémonie d’ouverture aux couleurs et sonorités des quatre aires culturelles… t.co/bLzc57WUdq
  • #TotalCHAN2020 Arrivée du premier ministre du Cameroun @CameroonPm237 , représentant officiel du président de la… t.co/U4jB8aweWh
  • #TotalCHAN2020  Happening Now : Prestation du groupe TAKAM II. #Cameroun t.co/rHytrSYmF1
  • #TotalCHAN2020 Happening Now : Prestation de ISNEBO. #Cameroun t.co/S6gajMk8bL
  • #TotalCHAN2020 Arrivée des premières personnes au stade omnisports de Yaoundé pour la cérémonie et le match d’ouv… t.co/mZm8Xp6Ufz
  • #TotalCHAN2020 Dynastie le tigre et Stanley Enow seront là pour la cérémonie d’ouverture tout à l’heure. #CKOMENT t.co/tPju3nFWc5

Copyright © 2021 Ckoment.com. All rights reserved.