L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne


Depuis quelques décennies, la gente féminine semble s’être réveillée d’un profond sommeil économique qui avait duré des millénaires.  En effet, avant cette époque, les hommes possédaient le monopole des affaires ou l’investissement. Aujourd’hui plus que jamais, nous constatons que de plus en plus de femmes se lancent dans le business. C’est certainement dans cet ordre d’idées que nous avons assisté à la naissance de l’expression « Boss Lady ». En référence à ces dames qui ont osé braver le risque d’investir dans une affaire et connu une réussite époustouflante. 

QUEL EST L’IMPACT DE L'ENTREPRENEURIAT FÉMININ SUR L'ÉCONOMIE DU CAMEROUN ? 

Au Cameroun, 51% des femmes travaillent à leur propre compte. Une première en Afrique subsaharienne. Le Cameroun a connu une hausse de 15 à 20 d’entreprises fondées par des femmes ces sept dernières années. À l’instar de KEUNI FOODS, une organisation agricole créée par Aicha NOUTCI KADJI et le célèbre Cabinet d'Évènementiel et de Relations Publiques DAV HOLDINGS, dont la Présidente Directrice Générale est Denise Valery AYENA. 


L’entrepreneuriat féminin a développé plusieurs secteurs d’activités. De nombreux secteurs d’activités demeuraient dans l’ombre jusqu’à ce que des femmes ambitieuses en fassent une véritable mine d’or. Notamment la coiffure, l’esthétique et la cosmétique. De plus en plus de femmes investissent dans les salons de beauté. Nous pouvons alors aisément parler d’Indira BABOKE, une jeune fille qui regorge de talents artistiques. Elle est à la fois propriétaire d’un institut de beauté et d’un prêt-à-porter. Une autre « Boss Lady » du cosmétique : Carine MONGOUÉ, la présidente directrice générale de la prestigieuse gamme de produits CARIMO. Ses centres de bien-être forment aussi d’autres jeunes filles qui à leur tour iront créer plusieurs autres instituts.

Outre cela, l’entrepreneuriat féminin contribue également à l’autonomisation de la jeune fille.  Malgré les différentes barrières auxquelles les femmes font face sur le plan des affaires, certaines d’entre elles se montrent plus dynamiques et se fraient un chemin au milieu de tous ces obstacles se rendant complètement autonomes. Ainsi, elles ne constituent aucunement un fardeau pour leur famille ou l’État qui se sent parfois obligé de leur venir en aide, surtout en zone rurale. Plus les femmes sont entreprenantes, moins l'État est amené à dépenser pour des programmes d’assistance aux femmes et mères d’enfants sans ressources. 

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

Aussi, l’entrepreneuriat féminin a fortement réduit le taux de chômage. Une étude démographique démontre en effet que le taux de chômage a chuté jusqu’à 30,2% en 2019 chez les jeunes. Plusieurs jeunes camerounais sont employés dans les plus de 60 entreprises fondées par des femmes dynamiques et impressionnantes. 

LES OBSTACLES DANS LA COURSE POUR L'AUTONOMISATION FINANCIÈRE 

Sur le chemin vers leur épanouissement économique les femmes se heurtent à plusieurs barrières, nous pouvons considérer entre autres :

L’insuffisance de ressources ou le capital

La plupart des femmes entrepreneures au Cameroun vivent dans une pauvreté abjecte, étant incapable de s’offrir des biens de première nécessité. Elles dépendent alors entièrement de leurs maris. Elles sont pour la plupart des femmes au foyer. Avec un taux d’analphabétisme qui s'élève à 45% et un taux de chômage de 60%, les femmes se retrouvent embrigadées et sont reléguées à l’arrière-plan dans le monde du business. Il devient alors très difficile pour une femme de se lancer dans une affaire qui lui apporterara des revenus. 

La sphères socio-culturelle camerounaise

Au Cameroun, la société a donné une place précise à la femme. C’est-à-dire celle qui naît, est donnée en mariage et donne une progéniture à son mari. La jeune fille qui dès le bas âge commence à nourrir des ambitions d’autonomisation est immédiatement stoppée par son entourage et taxée de femme «insoumise». Prenons le cas du Grand Nord, ou les femmes sont particulièrement la proie des pratiques dévalorisantes : mariages forcés, l’excision et l’éducation peu accessible. Une femme qui subit tous ces maux portera ce traumatisme psycho-émotionnel durant toute son existence. 

L’ignorance au sujet toutes les dispositions prises pour encourager les femmes à se lancer dans les affaires 

Depuis près de deux décennies, l’État camerounais et plusieurs Organisations non-gouvernementales (ONG) ont entrepris un nombre indéterminable d’actions en vue d’éveiller l’esprit d’entrepreneuriat chez les femmes. Toutefois, bon nombre de ces opérations sont restées  sans feedback conséquents. Cette avancée peu convaincante des choses peut être attribuée à l’ignorance ou au manque de communication sur ses actions menées. Le Cameroun compte plusieurs zones dites reculées ou enclavées dans lesquelles les habitants n’ont pas accès à l’électricité et aux routes fiables. Bien que les femmes de ces zones soient assez entreprenantes, elles ne pourront que se tourner vers de très petits commerces et l’agriculture de subsistance

Il est primordial de souligner le fait que l’entrepreneuriat féminin est un concept encore jeune au Cameroun. Il est d’un apport non-négligeable à l’économie du Cameroun sur plusieurs plans. Néanmoins, la femme ambitieuse se heurte très souvent à un mur faisant obstruction à son ascension dans les affaires.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

KONGOSSA LOUNGE,  nouvelle série humour  de Canal+ Original

KONGOSSA LOUNGE, nouvelle série humour de Canal+ Original


Produite par GF AFRICA, en co-production avec CANAL+INTERNATIONAL, nouvelle série CANAL+ORIGINAL, KONGOSSA LOUNGE est un régal d’humour, rythmée et haute en couleurs ! Créée par Valery Ndongo et réalisée par Boris Oué par ailleurs co-réalisateur des feuilletons «Eki» et «Le futur est à nous», la série a su mettre en avan…


Lire la suite
« RAISE YOUR GLASS » : Quand UCB lève son verre pour célébrer avec le peuple camerounais ses 50 ans.

« RAISE YOUR GLASS » : Quand UCB lève son verre pour célébrer avec le peuple camerounais ses 50 ans.


50 ans est un âge spécial qui est très souvent perçu comme l’âge de la vie, du rajeunissement de la célébration ou de la matérialisation du bonheur. C’est partant de ce principe, en épousa cette idée que l’Union Camerounaise de Brasseries (UCB) à travers sa campagne « Raise Y…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @TENOR_officiel: Qui a déjà réservé son ticket ? RAMZY JORDAN (FEAT. TENOR) - LEVEL UP Lien youtube 👉🏾 t.co/nskSGSXWQq
  • RT @ndockbidi: Le Kanda Rice 🇨🇲🇨🇲🔥🔥😍😍 t.co/LkateFstGc
  • Beauty/Lifestyle Are you a skin care enthusiast but don’t know how to go about it ? We have set up some tips fo… t.co/hU1zOYBO5o
  • Événement Retour sur les rencontres photographiques de Douala. Un festival dédié à l’art de la photo Lien :… t.co/Q92kVNiRWp
  • RT @JDC_Fr: Le @SnjcCameroun condamne l'#assassinat de l'animateur Martinez Zogo, et invite le gouvernement à tout mettre en oeuvre pour ce…
  • RT @TENOR_officiel: Mes problèmes poussent comme mes cheveux, je leur souhaite la calvitie... C'est la vie frère ! 🚨 LE CLIP EST LÀ 🚨 RAM…
  • Economie / Agriculture Rencontre avec avec Béatrice, agricultrice qui ambitionne d'être la plus grande productrice… t.co/Hh2dlCvyLE
  • désordre urbain , assainissement de la ville , ils mettent tout sur la scène. #ckoment t.co/EjevlkVQd4
  • La soirée se poursuit avec du rire, Klaxons, une Production théâtrale de la compagnie koz'art, écrite par Stéphan… t.co/U34lwlFM0Q
  • Top départ à l’@IFCameroun antenne de Douala ce samedi 21 janvier par une Soirée "epop villes durables" avec Le Pr… t.co/5qFuu4TJ6q
  • La 8e édition de la nuit des idées s'installe dans la ville de Douala Plus? Encore Plus ? Pendant plus d'une semai… t.co/zOwTXHl3ZF
  • [Sport - Football] ⚽️ Karl Toko Ekambi, en panne de buts ou manque de confiance en lui ? Les statistiques football… t.co/L619Anm6ea
  • Miss Cameroun 2023 ❤️🇨🇲 #ckoment t.co/IOjjpCA3mH
  • RT @ndockbidi: Le poisson au Cameroun 🇨🇲🇨🇲❤️❤️ t.co/KlXIJigTWm
  • Episode 1 | Notre #CKPlaylist2022 en vidéo ! Redécouvrez quelques sons Kmers qui ont marqué l’année 2022 🤩… t.co/6UtC1KyUhz
  • RT @TENOR_officiel: URGENT : LES TICKETS SONT EN VENTE EXCLUSIVEMENT VIA PAIEMENT ÉLECTRONIQUE 👉🏿 t.co/GfkjLLbliu Via MTN MOMO et…
  • RT @Adrian_Eyaa: Merci à ceux qui nous suivent
  • S/o @krys_mofficial @CysoulOfficiel @LydolSlam @Tzypanchak @therealsalatiel #ckoment
  • Musique 🎶 2022 a été une année riche pour la scène musicale au Cameroun. Retour sur quelques temps forts ! Clique… t.co/EWGqi9VYHL
  • #CKPlaylist2022 Lady Ponce - Ambiance . Joly Garçon - Ça va faire fort . Raizy - Bread . Et vous, quels sont… t.co/c44jCoQkKJ

Copyright © 2023 Ckoment.com. All rights reserved.