L’auteur Astrid Aimé présente à la presse son œuvre « REPÈRE »

L’auteur Astrid Aimé présente à la presse son œuvre « REPÈRE »

L’auteur Astrid Aimé présente à la presse son œuvre « REPÈRE »

L’auteur Astrid Aimé présente à la presse son œuvre « REPÈRE »


C’est dans les splendides locaux du Business 2 Lounge à Bonanjo que les représentants de la presse de Douala, ont été conviés par l’auteur Astrid Aimé, pour la présentation de son œuvre « REPERE », une invitation à un retour aux sources à travers à une formidable immersion au cœur de nos cultures, en juxtaposition à la vie européenne.  

Dans un monde en perpétuel changement, à mi-chemin entre essai et récit initiatique, embarqué pour un authentique retour aux sources ; nous avons découvert le parcours d’exil tumultueux et troublant d’un jeune homme en quête d’identité. Au croisement de ses racines africaines et françaises, « Repère » lève le voile d’un Cameroun empreint de pudeur et de non-dits. Du rire aux larmes et de surprise en déconvenues, sagesse et déraison s’entrechoquent dans une véritable ode à la résilience. L’auteur, par sa plume incisives et sincère, décrypte sans langue de bois l’environnement qui l’a façonné. À travers sa trajectoire saisissante, Astrid- Aimé tente de répondre à une question essentielle : comment comprendre et s’adapter à une société quand on n’a aucun repère ?


L’œuvre REPÈRE sortie le 20 Septembre dernier développe 7 principaux thèmes : transmission et filiation père/fils, spiritualité et tradition, l’immigration, le collorisme, le tribalisme, les travers de la société française, l’indépendance. Cette œuvre de 319 pages, nous amène à reconsidérer notre attachement à notre culture, et d’une autre façon, il présente tout en faisant une différence sans amalgame entre le Cameroun d’hier et la France d’aujourd’hui.

L’auteur nous amène à apprendre à être responsable de nos choix et à reconnaître la place d’un père dans le processus de croissance d’un adolescent : « père absent / manque de repère ». Cet ouvrage ressort de façon détaillée, les conflits permanents entre un fils et son père (folié de jeunesse et sagesse ancienne). Astrid s’inscrit sur la lignée de ces auteurs qui racontent la beauté du monde tout en interrogeant ses travers. De cette assertion, l’auteur déclare : « L’adulte que je suis, jusque-là, s’est construit en grande partie sans père ; certains diront même sans repère. Pourtant, ils ont toujours été enfouis en moi. Sachant se manifester aux moments opportuns, et surtout, me semble-t-il, face aux moments les plus critiques ».

REPÈRE se veut être une œuvre révolutionnaire pour la jeunesse, mais qui marque aussi l’entrée en scène d’un écrivain qui fait ses preuves dès sa première approche littéraire, qui sera à la portée de tous les passionnés de lecture. 

Au cours de cette conférence, la chargée de communications du livre REPÈRE, Mme Jennifer Godefroy a présenté de façon détaillée l’œuvre et les différents raccords marquant son originalité. Parmi lesquels : une finition « soft touch », une Préface du Docteur en psychologie, Pierre Duterte. Sur le plan visuel, en 1ère de couverture, l’auteur présente l’image d’un éléphant, qui représente 5 aspects de la personnalité d’Astrid Aimé : mémoire, sagesse, force, patience et imprévisibilité. À la 3e couverture, nous pouvons apercevoir une lune qui est un symbole de contemplation.

Prenant la parole à son tour, l’auteur explique les différentes assonances qui peuvent s’associer au titre de l’œuvre REPÈRE :

  • Le point de repère : départ
  • Le repère qui permet de noter un élément dans le temps : chronologie 
  • Une boussole
  • La base, les racines, les origines.

Étant dans l’optique de mettre en exergue l’auto édition qui vise une autre forme de déontologie dans l’art de l’écriture, « Repère » dans son financement a pu compter sur l’appui des 139 contributeurs de ULULE qui ont pu soutenir le projet grâce à un financement participatif à hauteur de 15 000 Euros en 3 Mois. 

Enfin, REPERE se définit comme une œuvre révolutionnaire qui fait une ascendance sur la culture camerounaise et qui a eu un gros impact dans la vie de l’auteur. Le souhait de l’auteur est de parvenir à transporter ses émotions dans le cœur de ses lecteurs, afin de mieux les sensibiliser. Une œuvre que nous vous recommandons fortement, bonne lecture !


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

RAISE YOUR GLASS CONCERT WITH UCB : CONFERENCE DE PRESSE POUR LA PREPARATION DU CONCERT DES 50 ANS DE UCB

RAISE YOUR GLASS CONCERT WITH UCB : CONFERENCE DE PRESSE POUR LA PREPARATION DU CONCERT DES 50 ANS DE UCB


C’est au sein de la Direction Générale de UCB que s’est déroulée la conférence de presse en vue de la présentation du concert du 22 Décembre 2022 prochain au stade de la Réunification de Douala.…


Lire la suite
Un super marché pour une lutte contre la vie chère

Un super marché pour une lutte contre la vie chère


C’est du côté Douala que s’est déroulée l’inauguration du tout premier supermarché économique du Cameroun nommé « SUPECO AKWA DUBAI ». Un supermarché avec pour objectif de briser les barrières de l’inflation et les préjugés sur les coûts élevés des grandes surfaces.…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @TENOR_officiel: TENOR LIVE EXPERIENCE TOUR 2023 Achetez vos tickets ici t.co/GfkjLLbT82 Créa : @3nfix t.co/9J0cAmLOmn
  • Evènement Le Festival Yarha a bien grandi ! Retour sur la 9e édition de ce grand rendez-vous du cinéma, qui s’e… t.co/igwrI0JdOo
  • Martinez Zogo #SayHisName Pour la liberté de la presse et la justice ! #RipMartinez #JusticeForZogo t.co/04ZHwcPNug
  • RT @GaelArsene: Monsieur le Président de la République @PR_Paul_BIYA , votre peuple réclame la justice!
  • RT @TENOR_officiel: Qui a déjà réservé son ticket ? RAMZY JORDAN (FEAT. TENOR) - LEVEL UP Lien youtube 👉🏾 t.co/nskSGSXWQq
  • RT @ndockbidi: Le Kanda Rice 🇨🇲🇨🇲🔥🔥😍😍 t.co/LkateFstGc
  • Beauty/Lifestyle Are you a skin care enthusiast but don’t know how to go about it ? We have set up some tips fo… t.co/hU1zOYBO5o
  • Événement Retour sur les rencontres photographiques de Douala. Un festival dédié à l’art de la photo Lien :… t.co/Q92kVNiRWp
  • RT @JDC_Fr: Le @SnjcCameroun condamne l'#assassinat de l'animateur Martinez Zogo, et invite le gouvernement à tout mettre en oeuvre pour ce…
  • RT @TENOR_officiel: Mes problèmes poussent comme mes cheveux, je leur souhaite la calvitie... C'est la vie frère ! 🚨 LE CLIP EST LÀ 🚨 RAM…
  • Economie / Agriculture Rencontre avec avec Béatrice, agricultrice qui ambitionne d'être la plus grande productrice… t.co/Hh2dlCvyLE
  • désordre urbain , assainissement de la ville , ils mettent tout sur la scène. #ckoment t.co/EjevlkVQd4
  • La soirée se poursuit avec du rire, Klaxons, une Production théâtrale de la compagnie koz'art, écrite par Stéphan… t.co/U34lwlFM0Q
  • Top départ à l’@IFCameroun antenne de Douala ce samedi 21 janvier par une Soirée "epop villes durables" avec Le Pr… t.co/5qFuu4TJ6q
  • La 8e édition de la nuit des idées s'installe dans la ville de Douala Plus? Encore Plus ? Pendant plus d'une semai… t.co/zOwTXHl3ZF
  • [Sport - Football] ⚽️ Karl Toko Ekambi, en panne de buts ou manque de confiance en lui ? Les statistiques football… t.co/L619Anm6ea
  • Miss Cameroun 2023 ❤️🇨🇲 #ckoment t.co/IOjjpCA3mH
  • RT @ndockbidi: Le poisson au Cameroun 🇨🇲🇨🇲❤️❤️ t.co/KlXIJigTWm
  • Episode 1 | Notre #CKPlaylist2022 en vidéo ! Redécouvrez quelques sons Kmers qui ont marqué l’année 2022 🤩… t.co/6UtC1KyUhz
  • RT @TENOR_officiel: URGENT : LES TICKETS SONT EN VENTE EXCLUSIVEMENT VIA PAIEMENT ÉLECTRONIQUE 👉🏿 t.co/GfkjLLbliu Via MTN MOMO et…

Copyright © 2023 Ckoment.com. All rights reserved.