Interview : Marty Danak, vainqueur du Balantines True Music Challenge 2019

Interview : Marty Danak, vainqueur du Balantines True Music Challenge 2019

Interview : Marty Danak, vainqueur du Balantines True Music Challenge 2019

Interview : Marty Danak, vainqueur du Balantines True Music Challenge 2019


Auteur compositeur, âgé de 28 ans, Marty Danack fait partie de ces jeunes talentueux qui ont décidé de faire de la musique, leur traineau. Rencontre avec le vainqueur du Balantines True Music Challenge 2019, qui partage avec nous sa passion pour la musique et son tout nouveau single « Mamour »

En 2019 vous sortez vainqueur du True Music Challenge organisé par la marque Balantines, qu’a représenté cette étape dans votre carrière ?

Le Balantines True Music Challenge a été pour moi un catalyseur, dans le sens d’avoir permis de mettre ma carrière professionnelle sur les rails véritablement. Voyez-vous après avoir été dans des clubs universitaires, d’avoir été dans des cabarets, lauréat de plusieurs compétitions de musique d’envergure, le True Music Challenge était logiquement pour moi l’étape d’après, en termes d’exigence, de professionnalisme, et d’ambition.


Comment vous retrouvez-vous dans la compétition et quel souvenir gardez-vous de cela ?

J’ai pris connaissance du Balantines True Music Challenge via les réseaux sociaux et la page Instagram de Fally Ipupa qui par ailleurs est ambassadeur de la marque Balantines et donc du True Music Challenge.  Si je dois résumer en quelques mots je dirai ; professionnalisme, le sens aigu du détail, la haute exigence, je crois qu’avoir fait ces plateaux-là, explique aujourd’hui mon obsession le professionnalisme parce que j’ai compris que ce n’est qu’à ce prix qu’on peut aller loin. Donc une compétition riche en enseignement, pleine de promesses, il en est de même de mes collaborations dans les cœurs de Coco Ateba et Sanzy Viany, c’est pareil, beaucoup de professionnalisme, sens du détail, rigueur, voilà ce que je peux dire de ces expériences-là.

Mais votre rencontre avec la musique remonte à bien plus longtemps que ça, parlez-nous de votre rencontre avec la musique et ces moments qui vous ont marqué ?

Et bien ma rencontre avec la musique s’est faite à ma conception vu que je chante depuis que je sais parler. Ma grand-mère et ma maman chantaient déjà, pas de façon professionnelle bien entendu. Mon père jusqu’aujourd’hui continue encore d’écrire des poésies, comme pour dire que l’art habite chez nous depuis toujours mais je suis le tout premier à avoir d’y faire carrière.

Interview : Marty Danak, vainqueur du Balantines True Music Challenge 2019

Les moments les plus marquants pour moi sont : déjà dès le collège, j’étais le genre d’enfants qu’on extirpait de la maison pour aller « entertain » les grands frères du quartier, puis il y avait là, les mamans, les papas, les aînés, les gens de tous âges qui venaient et qui m’entouraient pendant que je chantais là au milieu. Je voyais beaucoup d’émotion, des pleures parfois, c’est peut-être là que j’ai saisi l’impact du don que Dieu m’avait fait. C’est-à-dire que l’impact de ma voix sur les gens, les capacités qu’elle avait de toucher, de conscientiser, donc voilà. Ensuite il y a mon tout premier casting pour intégrer le club musique à l’université en 2012 ; là je suis en deuxième année de FAC, et aujourd’hui encore je peux vous dire quels étaient les membres de l’orchestre, où est-ce que le casting a eu lieu et à quelle heure etc. vous voyez bien que ça a été un moment important pour moi. Mais de façon plus séreuse en 2016, il y a eu le festival caramel, la première fois vous êtes confrontés aux aînés du milieu, Eco Roosevelt, X-Maleya que vous croisez lors d’un concours, qui préside les différents jurys, vous comprenez que ce métier exige du sérieux. Ça a été un moment marquant, et bien évidemment le Ballantine’s True Music Challenge en 2019 avec Fally Ipupa, là c’était le MUST ! Beaucoup de leçons, d’expérience clamée grâce à cette compétition. 

Un mot sur votre single « Mamour », sorti en novembre dernier ?

Mon tout premier single « Mamour » est un hommage rendu aux mamans. C’est un message que je leur dit au travers de cette chanson. C’est une exhortation à une réconciliation éventuelle entre les fils qui ont eu des relations éventuellement conflictuelles avec leurs mamans. Façon de leur dire que ce sont les seules êtres qui prient pour quitter ce monde avant vous, comme dirait Gims, donc c’est réparer les choses avant qu’il ne soit trop tard. C’est un merci, une expression de gratitude, un hommage, pour toutes les peines endurées, pour tous les sacrifices consentis. J’ai voulu faire en début de carrière ma toute première chanson en hommage à ces dames, à la mienne et aux vôtres, bien entendu quand je parle de moi je parle de vous. Je rends grâces à Dieu d’avoir rencontré Lucas le corps dans le sillage de la fabrication de ce bébé qui est « Mamour ». C’est avec lui que nous avons assuré la production de la chanson. Un excellent musicien à qui je fais un big-Up ! Mais derrière il ne faut pas se leurrer, il y a pleins de difficultés, tout n’est pas toujours rose, bien loin de là. On a dû apprendre à être résilient, ce n’est pas du tout facile.

Après la compétition, what next ?

Déjà le Ballantine’s True Music Challenge n’est pas terminé. Il nous reste encore pleins de trucs à faire, beaucoup d’étapes à franchir. Avant la prochaine édition qui est prévue en mai, avant la venue de Fally Ipupa. Mais en guerrier que je suis, je pense déjà à l’après. J’aimerai pouvoir faire deux ou trois autres singles, avant d’entrer en studio pour un album. Dans cette optique-là, vu que je ne suis encore signé nulle part, j’espère tomber sur des producteurs sérieux, qui puissent épouser notre vison afin qu’ensemble nous puissions assurer la promotion de ma voix. C’est un appel que je lance comme ça à tous les producteurs sérieux qui vivent au Cameroun et à l’extérieur, il y a Marty Danack un jeune homme sérieux avec plein de talent et plein d’ambition qui essaie de se ferrer un chemin dans le domaine de la musique. Si jamais vous avez écouté mon travail, n’hésitez pas. La seule exigence que nous avons c’est le sérieux.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Événement : Charlotte Dipanda promet un show explosif au PAPOSY ce 28 août à Yaoundé

Événement : Charlotte Dipanda promet un show explosif au PAPOSY ce 28 août à Yaoundé


Dans le cadre de sa tournée promotionnelle autour de son dernier album baptisé « CD » et après un mégas concert à Abidjan dans la capitale ivoirienne, la Diva de la musique africaine Charlotte Dipanda, promet à son public de Yaoundé, un show de qualité ! …


Lire la suite
Une, deux, trois, voici les égéries de Soleza

Une, deux, trois, voici les égéries de Soleza


Dans l’univers cosmétique, l’idéal de femme est très souvent projeté. C’est pour donner aux femmes une idée de leur version, la meilleure qu’elles pourront atteindre en utilisant le produit venté. Et à l’image des produits, les égéries choisies sont souvent représentatives d’une idéologie. Une façon de vendre à chacune qui el…


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @La_Chaumette_CM: Notre centre de loisirs est désormais ouvert pour tous vos enfants âgés entre 1 et 6 ans, chaque week-end et jours fér…
  • RT @FRauCameroun: Le cyclisme 🇫🇷 était à l’honneur lors du récent Grand Prix Chantal Biya organisé du 6 au 10 octobre 2021 au Cameroun. La…
  • RT @FRauCameroun: Venez découvrir la gastronomie #française, plus précisément du Val de Loire 🇫🇷 avec l'évènement #GoûtdeFrance 2021 ! A #…
  • RT @FrancoiseEllong: La même image de moi applaudissant le super groupe Tchadien AFROTONIX revient seulement partout 😅 Le Nouveau Sommet @…
  • RT @lockofficial: Merci d’avance la famille tout ceci c’est grave à vous ❤️ 1) Meilleur Artiste Masculin : t.co/c9S5dV2AtK 2) Mei…
  • RT @YarhaFestival: Les projections ciné enfants vont de 10h-13h. Les projections adultes de 14h-18h. Sur tapis rouge,en présence de la team…
  • RT @ecrans_noirs: Comme d'habitude, la nuit de la série africaine, l'événement qui promeut les séries africaines par excellence, propose un…
  • L’artiste ivoirien Debordo Leekunfa appel au boycott des concerts de Fally Ipupa prévus en Côte d’Ivoire 🇨🇮 les sem… t.co/6UGI9yY7fm
  • Bienvenue à #Kinshasa 🇨🇩 t.co/M69Npeml8W
  • FOOTBALL Les lions indomptables du Cameroun 🇨🇲 🦁 domptent les mozambicains à Tanger sur un score de 1-0. t.co/cTVukYyZ89
  • #Yaoundé #RendezVous Le film #CalypsoRose de #PascaleOBOLO sera en projection ce lundi 11 Octobre 2021 au centre c… t.co/MMnwmwfkuK
  • RT @Yaounde_Ckoment: MUSIQUE L’artiste sénégalais 🇸🇳 @YoussouNdourSN rejoint le label @U_M_Africa La sortie de son tout nouveau projet…
  • RT @ecrans_noirs: La cérémonie officielle de La Caravane Ecrans Noirs à Nanga Eboko commence ce jeudi 14, à la mairie et a la place des fêt…
  • RT @ckomentmagazine: Les 4 looks du mannequin français d’origine italo-congolaise Cindy Bruna à la Fashion Week de Paris. t.co/qLPo…
  • RT @ckomentmagazine: Bienvenue à Addis-Abeba en Éthiopie 🇪🇹 t.co/ubkT1uARV0
  • RT @ckomentmagazine: Le très populaire gorille Ndasaki décède à l’âge de 14 ans dans les bras du gardien André Bauma. Connu pour ce selfie…
  • RT @ckomentmagazine: Quelle people reconnaissez-vous les peeps ? t.co/WtkFbkEzIa
  • RT @ckomentmagazine: Didi Stone Olomidé pour la marque française de lingerie @etam_france t.co/qeUKZ9RcYF
  • RT @ckomentmagazine: @CysoulOfficiel et @LydolSlam sont en concert ce soir à Montpellier à l’occasion du sommet @AfriqueFrance 🇨🇲 🇫🇷 📍 Ha…
  • RT @ckomentmagazine: Valérie AYENA samedi dernier au mariage de @GaelArsene à Yaoundé. Habillée par Steve Owona Credit Photo : Charles Yva…

Copyright © 2021 Ckoment.com. All rights reserved.