Frédérique Noelle ESSOMBA : Parcours d'une jeune femme qui a fait de l'attaché de foulard une passion et un business

Frédérique Noelle ESSOMBA : Parcours d'une jeune femme qui a fait de l'attaché de foulard une passion et un business

Frédérique Noelle ESSOMBA : Parcours d'une jeune femme qui a fait de l'attaché de foulard une passion et un business

Frédérique Noelle ESSOMBA : Parcours d'une jeune femme qui a fait de l'attaché de foulard une passion et un business


Focus cette semaine sur une jeune dame dont l’expertise, le talent et le savoir-faire sont de plus en plus sollicités et quasiment devenus incontournables lors des évènements et autres cérémonies. Frédérique Noëlle Essomba puisqu’il s’agit d’elle,   fondatrice de la marque Les Ways 2 Noushka, a fait de l’attaché de foulard une véritable passion et aujourd’hui un véritable business. Portrait de celle qui plus que jamais au Cameroun contribue à valoriser et à redorer ce qu’elle qualifie fièrement d’activité artistique. 

Frédérique Noëlle Essomba est une jeune camerounaise âgée de 32 ans, férue de mode et d’événementielle et devenue entrepreneure malgré elle comme elle aime à le dire. Elle effectue son parcours scolaire et académique entre trois régions du Cameroun (Centre, Sud et Littoral). Un parcours qui s’achèvera en 3e année de Science politique à l’Université de Yaoundé 2 Soa. C’est à cette période que Frédérique se lance dans l’attaché de foulard, activité artistique qui la suit et à travers laquelle elle s’épanouie aujourd’hui. Frédérique se retrouve à attacher des foulards et à confectionner des chapeaux un peu malgré elle. Nourrit depuis son plus jeune âge par son admiration pour tout ce qui est chapeau ou foulard, et émerveillée par la beauté des turbans fièrement noués et portés par sa maman, c’est sur les conseils d’une amie qui lui suggère de proposer ses services à des tiers qu’elle décide de se lancer pleinement. « Au départ je ne pensais pas vraiment en faire un business. L’idée était juste de partager ma passion avec plus de monde » nous confie-t-elle. Ce n’est que quatre ans après au regard du temps qu’elle y consacrait, des retours positifs et de la confiance de ses clients qu’elle prend véritablement conscience de son potentiel et de celui de son activité. Il lui vient alors l’idée d’en faire un business et de s’y consacrer à temps quasi plein. Elle fonde Les Ways 2 Noushka entreprise spécialisée dans l’attaché de foulard et la confection de divers accessoires vestimentaires. N’ayant aucune véritable garantie, n’ayant monté aucun business plan susceptible de lui servir de guide et envahie par de nombreuses interrogations, la jeune femme s’est laissée guider par sa passion et la conviction selon laquelle les choses bien faites finissent toujours par plaire. Il était question pour elle de se soumettre  à la critique, ce qui en soit est un exercice qui fragilise énormément et qui peut contribuer à accroître les doutes. Fort heureusement pour elle, elle a su bénéficier de l’encadrement et du soutien de certains de ses proches qui lui ont permis de continuer d’avancer dans les moments les plus difficiles. 


Pour Frédérique Noëlle Essomba, « la perception que l’on peut avoir des foulards est différente de  la réalité », tout dépend dit-elle des habitudes de chacun. Une chose est sûre, il existe un public, une cible, celle-là qui raffole de ces accessoires et vers laquelle elle a su orienter son engagement. Sa passion, son talent et la qualité de ses œuvres ont réussi à gagner la confiance de ses clientes qui au fil des années sont de plus en plus nombreuses et font d’elle aujourd’hui la prêtresse du foulard au Cameroun et de Les Ways 2 Noushka une jeune marque au potentiel énorme qui est encore amenée à grandir. L’activité de la marque est répartie en deux segments. La vente d’accessoires (serre-têtes, chouchous, bandeaux, chapeaux, etc.) issus des collections d’une part, et les prestations de service d’attachés de foulards d’autre part, dont les modèles sont très souvent uniques. Son inspiration Frédérique dit la puiser chez sa maman qui arbore toujours des turbans majestueusement noués, mais aussi auprès de tout ce qui l’entoure. « J’ai par exemple des modèles tels que Pétale ou Gelé royal inspirés de plantes ou encore notre collection de serre-tête « MPESSA » inspirée d’ailes de papillons. Ceux qui disent que nos accessoires sont inspirés de la culture nigériane ont tort ou du moins ont partiellement raison. En réalité comme je l’ai dit je m’inspire de tout ce qui m’entoure, de tout ce que je vois, de nos cultures africaines, mais également des cultures occidentales, orientales, asiatiques, hindouistes, bref vraiment de tout. Je me considère avant tout comme une citoyenne du monde, de ce fait je refuse de me cloisonner à une culture particulière. Je peux réaliser des attachés Naija, sénégalais, tchadiens, érythréens etc. Ca dépend de la commande des clientes », affirme-t-elle pour répondre à tous ceux et celles qui pensent que ses créations sont essentiellement inspirées de la culture nigériane. Elle continue en affirmant que : « Quand vous proposez au public de belles choses il est difficile pour lui d’y résister. Sans prétention aucune je pense que la qualité de nos prestations ainsi que les produits que nous proposons ont contribués à susciter ce regain d’intérêt de la part d’un public plus large. Comme je l’ai dit précédemment il y’a toujours eu des femmes qui adoptaient ces accessoires aujourd’hui il y’en a encore plus car nous proposons une plus grande variété de modèles, de choix, avec notre touche personnelle et notre talent qui touchent plus de monde ». Pour justement toucher le plus de monde possible, Frédérique mise énormément sur les réseaux sociaux qui pour elle, jouent également un grand rôle dans la mesure où ils lui permettent de se rapprocher de son public et d’exposer son savoir-faire à un plus grand nombre. Un savoir-faire qui lui vaut aujourd’hui d’être sollicitée par les personnalités et les célébrités les plus importantes et les plus en vue au Cameroun. A l’image de l’influence et vedette des réseaux sociaux Coco Emilia qui a récemment fait appel à ses services pour son mariage. A la question de savoir si c’était pour elle un des plus gros projets sur lesquels elle ait travaillé, elle nous répond humblement : « Pour ma part il s’agissait de faire mon « taff » et de bien le faire comme d’habitude. Vous savez sur les deux dernières années j’ai régulièrement été sollicitée pour mes prestations de services dans de grands événements et grandes cérémonies. Et il y’en a d’autres qui arriveront dans les prochaines semaines. Donc pour moi ça constitue juste une preuve que nous sommes sur la bonne voie et qu’il faut que nous continuions à travailler dur pour satisfaire nos clientes. Je profite d’ailleurs pour les remercier de la confiance qu’elles nous accordent ». Une confiance qui certainement ira grandissante dans les mois à venir avec la collection « MPESSA » dont les modèles sont progressivement présentés par Les Ways 2 Noushka.  Frédérique et son équipe sont déjà booké sur plusieurs cérémonies et ce jusqu’en fin d’année, le site web de la marque est en cours de développement et elle souhaiterait développer la boutique en ligne pour offrir à son public un outil supplémentaire pour acquérir les produits et accessoires de sa marque. Une multitude de projets qui laisse entrevoir un futur encore plus radieux pour Frédérique Noëlle Essomba, Les Ways 2 Noushka et l’attaché de foulard.

Frédérique Noelle ESSOMBA : Parcours d'une jeune femme qui a fait de l'attaché de foulard une passion et un business

Frédérique Noelle ESSOMBA : Parcours d'une jeune femme qui a fait de l'attaché de foulard une passion et un business


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

03 Jours de formation pour faire décoller son business grâce à une stratégie de communication on-line adaptée

03 Jours de formation pour faire décoller son business grâce à une stratégie de communication on-line adaptée


Vous êtes entrepreneur, étudiant, employé ou même juste curieux, et vous souhaitez apprendre quelles sont les clés d’une communication online efficace à petits prix, nous avons ce qu’il vous faut.…


Lire la suite
L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne


Depuis quelques décennies, la gente féminine semble s’être réveillée d’un profond sommeil économique qui avait duré des millénaires. En effet, avant cette époque, les hommes possédaient le monopole des affaires ou l’investissement. Aujourd’hui plus que jamais, nous constatons que de plus en pl…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @ckomentmagazine: Le journaliste Éric Christian Nya compte porter plainte les prochains jours devant les juridictions françaises. Il n…
  • RT @vdigitalspace: Ce 14 août, @chedjoukm vous apprendra à mieux anticiper les bad buzzs sur les réseaux sociaux pour préserver votre e-rép…
  • RT @ckomentmagazine: La coproductrice du film camerounais #SavingMbango a dit oui ! Julia Gham a épousé ce week-end du côté du Ghana 🇬🇭 l’…
  • RT @ckomentmagazine: Emilia Mvemba est la nouvelle ambassadrice de la marque TANGUI du groupe @SABC_Brasseries t.co/kqZzPWOJr7
  • RT @ckomentmagazine: BEAUTÉ Pour accompagner la magie de sa nouvelle gamme de produits cosmétiques, la marque SOLEZA s’entoure de belles é…
  • RT @ckomentmagazine: Après 24 ans, l’acteur ghanéen Van Vicker obtient son premier diplôme de l’enseignement supérieur. N’ayant pas pu s’…
  • RT @ckomentmagazine: MODE Le Forum des Métiers de la Mode et du Design, aussi appelé Semaine de la Mode se tiendra du 15-20Nov 2021 à Ydé…
  • RT @ckomentmagazine: Présentation de l’état des lieux de la Réforme des Finances par la Direction general du Budget. #COSADER #OSC #Camer…
  • RT @ckomentmagazine: #LiveTweets Atelier de Sensibilisation des OSC et des chefs traditionnels sur les finances locales et le développemen…
  • RT @ckomentmagazine: Quelle est votre chanson préférée de @OfficialMissKDK chers peeps ? t.co/K4IZTQLtNC
  • RT @ckomentmagazine: Appréciez le sourire de la magnifique @Ivana_Ononino 🇨🇲😍 t.co/P5mHRqgahT
  • RT @ckomentmagazine: Eudoxie YAO et son Grand P ! t.co/PozPWaNrZn
  • BEAUTÉ Pour accompagner la magie de sa nouvelle gamme de produits cosmétiques, la marque SOLEZA s’entoure de belle… t.co/27cnWSZm5s
  • RT @ckomentmagazine: #Olympics #JO2021 La délégation camerounaise🇨🇲 à la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques #Tokyo2020 📸 @Charle…
  • RT @ckomentmagazine: SOCIÉTÉ Début ce jour des ateliers sur le plaidoyer pour la prise en compte optimale de la dimension genre dans les…
  • RT @ckomentmagazine: Le film « Enterrés » de la réalisatrice camerounaise @FrancoiseEllong en compétition à la Silicon Valley African Film…
  • RT @La_Chaumette_CM: Rejoignez-nous à partir de 14h ce jour pour une causerie éducative axée principalement sur l’accompagnement de l’enfan…
  • RT @Loic_Abondo: Ils seront tous là pour vous apporter leurs expertises dans leurs différents domaines de compétences. @MrAfropolitan, @D…
  • RT @Loic_Abondo: Des RP à la communication digitale en passant par la création de contenus sur les différentes plateformes digitales, vous…
  • RT @Loic_Abondo: Trois jours d’ateliers intensifs ; des intervenants triés sur le volet et surtout des thématiques à la hauteur des enjeux…

Copyright © 2021 Ckoment.com. All rights reserved.