Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …


Christian Sabba Wilson est une très belle plume ; cela a été dit et redit. Cependant, il est d’abord un homme engagé, à la vie comme dans son œuvre : « Les Années Virginales » ou « Une belle saison de fleurs » chez le même éditeur (Erato Editions 2015 et 2019). On le dit sans équivalent dans notre paysage littéraire et artistique, nous lui avions trouvé des traits d’une étrange parenté intellectuelle avec Victor Hugo. Pour certains, c’est sans aucun doute l’écrivain qui vous laisse une trace indélébile. On dit de ce fils de bonne famille, que c’est le Victor Hugo de notre siècle. Pourtant, on ne lui connait que deux romans publiés à ce jour. Pourtant, quelle forte résonnance dans la sphère intellectuelle et militante !

  • Un écrivain un peu visionnaire et engagé

Victor Hugo était inclassable, à la fois romancier, poète, dramaturge, homme politique engagé à droite, prosateur, il était aussi, un esthète, un dessinateur romantique. Cependant si Hugo était un homme de droite, Christian Sabba Wilson ne veut pas porter le poids des étiquettes qui pour lui relève de la fanfaronnade. Ce qui compte c’est le bonheur des gens, la liberté de vivre sa vie et de réaliser ses rêves. Cette attitude le rend très proche des blessés de la vie, des sans grades, ceux qui n’ont pas eu la chance de naître du bon côté.  Ce n’est pas le moindre des paradoxes de cet écrivain, non conformiste, que l’on croise dans les beaux quartiers de Paris.


  • Engagé, inclassable et tolérant

On a dit de lui qu’il était le professeur des beaux quartiers de Paris, où il entraine grâce à des méthodes classiques des enfants de la bonne société et des riches hommes d’affaires, à passer des concours d’excellence…Et des classes préparatoires au concours des grandes écoles de la république. C’est peut-être aussi le plus grand pourfendeur des mœurs et des excès du capitalisme. « L’économie doit être libre de réinventer le monde et de se déployer ; il faut lui donner des ailes…Mais elle ne peut s’exonérer de ses obligations sociétales, sinon, à termes, on va vers le chaos et la guerre. L’extrême financiarisation d’une économie sans autre vision que de produire de la plus-value, voilà le risque à long terme. » Affirme-t-il souvent. C’est ce qui explique qu’il ait crée avec quelques amis, la Société des entrepreneurs humanistes, pour dire son engagement pour l’entreprise, comme créatrice de richesse, mais aussi et en même temps, pour réaffirmer le rôle historique que les conglomérats industriels ont toujours eu et doivent avoir pour créer et préserver les grands équilibres de la société : la justice sociale, l’engagement pour un impôt juste, la liberté d’entreprendre. C’est qui l’emmènera à soutenir le patron de Renault Nissan, Carlos Ghosn, en prise avec les difficiles autorités judicaires japonaises.

  • Un écrivain, mais aussi un homme de l’Art, inclassable aux talents multiples

Qu’il soit de passage au Festival de Cannes ou en promotion avec des artistes, aux côtes d’Elton John ou en dédicaces chez Madame Tussauds à Londres en compagnie d’une Top Model, Christian Sabba Wilson est toujours en quête de la sublimation de l’art. Il connait le sulfure, l’efficacité, le sublime potentiel d’indignation que les artistes peuvent colporter. Pour lui des Andy Warhol, Picasso, les Yves St Laurent, Les Elton John, les Rihanna, les Madonna, les Beyonce et les Michael Jackson sont aussi grands que tous les grands leaders politiques du monde ; avec cette autre qualité qu’ils ne font et ne défont pas le monde à coups de canons et de lance-flammes ; qu’ils essaient plutôt de réparer ce monde blessé par la violence, l’irresponsabilité et la cupidité de certains hommes politiques.

Christian Sabba Wilson est actuellement en tournée promotionnelle pour son livre « Une belle saison de fleurs » aux Antilles, en Belgique, en Suisse, au Canada et bientôt en Afrique Francophone.

Natalia Morel.  Hôtel Costes, Paris.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Infinity Douala, le séminaire de transformation personnelle et professionnelle par les DJOUMS

Infinity Douala, le séminaire de transformation personnelle et professionnelle par les DJOUMS


Un jour, 05 femmes, sœurs et mère, ont décidé de mettre leurs énergies singulières au service de la transformation et de la motivation des personnes. Cette mission se manifeste sous la forme d’un grand tour du continent africain avec un premier stop dans leur pays natal, le Cameroun, précisémen…


Lire la suite
A la rencontre du Collectif pour le Renouveau Africain (CORA), le collectif panafricain qui entend restaurer la liberté intellectuelle de l'Afrique

A la rencontre du Collectif pour le Renouveau Africain (CORA), le collectif panafricain qui entend restaurer la liberté intellectuelle de l'Afrique


Dakar, 12 avril 2021 - Aujourd'hui, un collectif intellectuel panafricain, composé de plus de 100 écrivains, chercheurs en sciences sociales et naturelles, historiens, médecins et artistes du continent et de sa diaspora, lance le Collectif …


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @ckomentmagazine: Quelle célèbre chanson de Yannick Noah vous inspire cette photo ? t.co/kmxNq489cl
  • RT @ckomentmagazine: Si l’on vous offrait une journée avec l’une des Kardashian, laquelle choisiriez-vous ? t.co/CFyOFy3vny
  • RT @ckomentmagazine: Le lion indomptable Jacques Zoua vous souhaite un excellent week-end ! #people #Cameroun t.co/41JTBQN2wY
  • RT @ckomentmagazine: Petite devinette : Qui suis-je ? 😉 t.co/bSKjl9P7cV
  • RT @ckomentmagazine: Dans ce numéro 00 de notre nouveau bébé “Ça Papote”, découvrez l’identité de celle qui a attiré tous les regards à la…
  • RT @Douala_CKoment: EXCLUSIF !!!!! C’KOMENT a le plaisir de vous présenter l’édition 00 de son magazine People et Buzz « Ça Papote ». Vous…
  • RT @ckomentmagazine: EXCLUSIF !!!!! C’KOMENT a le plaisir de vous présenter l’édition 00 de son magazine People et Buzz « Ça Papote ». Vou…
  • EXCLUSIF !!!!! C’KOMENT a le plaisir de vous présenter l’édition 00 de son magazine People et Buzz « Ça Papote ».… t.co/lqvT1BBknK
  • RT @LaSublimeuse: Petite surprise pour vous. Cc @ckomentmagazine
  • RT @Loic_Abondo: @ckomentmagazine vous prépare une surpriiiiiiiise !
  • RT @ckomentmagazine: Nous avons une surprise pour vous... Restez scotché !
  • RT @ckomentmagazine: [SOCIÉTÉ] Le @Cor_Afrika commémorera son lancement par une série de six débats, du 12 au 17 avril, identifiant le rôl…
  • RT @ckomentmagazine: [MUSIQUE] À l’occasion de la sortie de son tout premier EP intitulé “IKIGAÏ”, nous sommes allés à la rencontre de @ki…
  • RT @ckomentmagazine: Arrivée de monsieur le maire de Yaoundé 6, M. Yoki ONANA #biscuitdemerwedding t.co/upeW6rOdAC
  • RT @ckomentmagazine: #IATALKS Retrouvez les Inspir’Talks en live sur la page Facebook de @InspireAfrika #SELONELLE t.co/8Og1uH…
  • RT @ckomentmagazine: [PEOPLE] Entrée de Coco Émilia au Golf Club de Yaoundé. #biscuitdemerwedding t.co/EpbCmchH4z
  • RT @ckomentmagazine: Clap de fin pour ce premier panel des #IATALKS sur l’équité homme-femme et comment atteindre la parité. Un panel cons…
  • RT @InspireAfrika: Vous pourrez réagir sur Twitter et Instagram vous en suivant les Hastags #IAtalks et #SelonElle t.co/6h7Irb4s2p
  • RT @InspireAfrika: Est-ce que vous avez le programme de la journée ? #InspireAfrika #IAtalks #SelonElle t.co/6JLzSZPyEe
  • RT @InspireAfrika: Anna Biang Ngally. @MickynotchDr , @SNGANE et Le Dr Adele Rose-Nyeki parlent d’équité . #IAtalks #SelonElle t.…

Copyright © 2021 Ckoment.com. All rights reserved.