Traduction-localisation : qu’est-ce que c’est ?

Traduction-localisation : qu’est-ce que c’est ?

Traduction-localisation : qu’est-ce que c’est ?

Traduction-localisation : qu’est-ce que c’est ?


Si vous êtes suffisamment attentifs, vous avez sûrement dû constaté qu’ici à C’koment Magazine, nous accordons de l’intérêt à tout le monde et à tout les métiers et passions. C’est pourquoi en ce mois de février qui est celui de la jeunesse, nous avons rencontré pour vous un jeune homme très ambitieux et avec une passion et un métier pas si connu que ça. Celui de traducteur-localisateur. Nombreux parmi vous savent certainement ce qu’est une traduction ou un traducteur mais qu’en est-il de la localisation et du métier de localisateur ? Nous vous invitons à lire avec attention son interview pour en savoir plus.

  1. Une petite présentation pour nos lecteurs ?

Je suis Aytembé Innocent Dolva, jeune Camerounais de 26 ans passionné de langues, d’informatique d’art plastique et de musique, j’ai suivi un cursus secondaire tout ce qu’il y a de plus banal sauf pour ce qui est des formations parallèles que j’ai suivies en marge du cursus normal. Dès la classe de 3ème j’ai débuté avec des cours d’Italien qui ont duré deux ans, en première j’ai arrêté pour me lancer dans l’infographie et en terminale c’était le tour de la programmation. J’arrivais à jumeler mes passions avec le soutien de mes parents. Une fois à l’université j’ai continué à cumuler des formations. J’ai obtenu au bout de 5 ans un Master en Administration et sécurité réseau, au cours de ces même cinq années j’ai obtenu un BTS en Action commerciale et un Cert-it C2 (diplôme de certification de langue italienne niveau C2)

Au terme de cela, j’ai travaillé pour une start-up [email protected] Link, ma plus grosse réussite, en tant que chef du département innovation et technologie pendant une année. Puis j’avais envie de reprendre des études et j’ai donc décidé de décrocher un master en traduction et donc en 2014 je me suis inscrit à l’Institut Supérieur de Traduction d’Interprétation et de la Communication j’y ai obtenu une licence trilingue appliquée à la traduction avec les honneurs et j’y suis actuellement en Master 2.

Au cours de mon Master I, j’ai créé le centre de formation Les Teachers Du Web (ma plus grande fierté) qui est dédié à la formation des traducteurs et des élèves traducteurs au métier de traducteur-localisateur. C’est beaucoup plus un complément de formation pour des professionnels et des futurs professionnels de la traduction.

  1. C’est quoi la localisation ?

Re : la localisation s’apparente à la tropicalisation d’un produit, concrètement, c’est le fait d’adapter un produit à un marché cible de manière à ce que ce dernier ait l’impression que le produit a été conçu pour lui. Par exemple, le constructeur Mitsubishi a voulu exporter son modèle Pajero dans les pays hispanophones. Le problème qui s’est posé était au niveau du nom du véhicule car Pajero en espagnol c’est un homme ou une femme s’abandonnant à des plaisirs sexuels solitaires, et donc il a fallu réadapté (changer le nom) le modèle et il a été rebaptisé Montero pour les pays hispanophones.

C’est un exemple illustrant de manière ramassée la localisation car cette notion est beaucoup plus complexe.

  1. Quelle est la cible ? //Pourquoi se positionner sur ce créneau ?

Re : Nous visons uniquement les traducteurs et les élèves traducteurs, pour l’instant sur le plan national, mais à partir du mois de juin une plateforme de e-learning sera disponible pour des formations à l’international. Nous nous positionnons dans ce secteur d’activité car le traducteur dans la plupart des pays du monde jusqu’à très peu n’était pas en mesure de traduire et d’adapter des contenus multimédias tels que les logiciels, les sites internet et autres et donc dans les maisons d’édition de logiciels on avait dans une chaine de localisation des localisateurs (informaticiens) qui repéraient les éléments à adapter et des traducteurs chargées de la traduction classique de contenu textuel et de fournir des proposition pour l’adaptation des contenus non textuels (c’est toujours le cas aujourd’hui). Cependant avec le boom des applications mobiles le besoin en localisation a commencé à se faire de plus en plus grand et une nouvelle demande est née. Les développeurs d’applications mobiles, de petits logiciels, de sites web ainsi que des startups ne disposant pas d’autant de fonds que les maisons d’édition de logiciels ont commencé à chercher des personnes disposant des compétences de traducteur et d’informaticien. C’est de là que nait la profession de traducteur-localisateur. Et nous avons donc décidé d’être le premier centre en Afrique offrant des formations complémentaires au traducteur lambda afin que lui aussi puisse s’aligner dans son temps.

  1. Pensez-vous que c’est un domaine qui a de l’avenir ? // Un domaine rentable ?

Re : La localisation étant toute récente l’on pourrait croire qu’il n’est pas un secteur de poids ou qu’il disparaitra très tôt. En fait, la localisation est de loin l’un des marchés les plus rentables du moment. Ce marché est de loin plus riche que celui de la traduction et du fait du petit nombre de traducteurs-localisateurs dans le monde, l’insertion professionnelle est immédiate et les exigences des clients sur le nombre d’année d’expérience sont faibles. Et oui ce secteur a une longue et belle vie qui l’attends. La traduction elle se voit affaiblir par la création de NMT de plus en plus performant et à long terme le traducteur sera relégué au rang de post éditeur. La localisation par contre n’est pas statique elle évolue avec les TIC et ceux au même rythme. Nous sommes aujourd’hui le premier centre mais dans très peu de temps il y’en aura beaucoup plus en Afrique.

  1. Quelle est la différence entre un localisateur et un traducteur ?

Re : En gros le traducteur est un linguiste expert en communication multilingue. Il est capable de convertir le message d’un texte d’une langue A vers une langue B tout en conservant toutes les subtilités de ce message de manière à produire le même effet sur les lecteurs du texte cible.

Le localisateur est un informaticien chargé du repérage du contenu à adapter vers une autre langue de son extraction, de sa réinsertion et du test du produit final.

Le traducteur-localisateur est donc le parfait mélange de ces deux professions.

  1. Que pouvez-vous dire à ceux qui voudraient suivre cette formation ?

Re : Elle n’est certes pas longue mais demande beaucoup de minutie d’application et de passion et de toute façon elle vous sera extrêmement bénéfique. Si vous avez choisi un future en tant que traducteur-localisateur alors vous avez choisi le futur.

Pour plus d’infos, faites un tour sur la page Facebook : https://www.facebook.com/traducteurlocalisateur/


Partager cet Article



Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici

  • Affaire couches jetables, le MINCOMMERCE sort la liste des marques autorisées👇🏽👇🏽 #CKOMENT #237Commmunity #TT237… t.co/FMoNt6Z9BS
  • RT @unit3dofficial: Individual workout is good but being part of a team is always better. Are you ready to join the team? Yes? Leggo https:…
  • RT @Xtincell: J'ai fais cette photo 😎 t.co/tB89ERN78A
  • Fashion appreciation @PR_Paul_BIYA slaying in his pink gown for his 86th Bday ! Link : t.co/D0h7h44R64… t.co/s3s11AVNyb
  • @Mrleo2371 and @NAbilaRod singing to sensitive youths on voicing out their problems. It was during the Youth week a… t.co/FJuybyydkS
  • #GrammyAwards2019 Retour sur les temps fort de la cérémonie de distinction la plus en vue du moment ! Link :… t.co/C4BpYoNhC0
  • 21st February 2014, 21st February 2019. Remember the great Charles Ateba Eyene. 🌹 t.co/39a7ZlCw3v
  • C’est décidé oh @ThierryNtamack1 a dit oui ! 🎊😍 t.co/1bzWIUEsRu
  • C’est sans doute l’album le plus écouté du moment ! #GodDonKam de @JoviLeMonstre . Nous avons écouté et nous partag… t.co/altLLEyikM
  • RT @tga0587: Ça y est !!!! Il est là. L'attente a été longue mais nous y sommes. Un an après l'album 16 Wives, Jovi signe son " grand retou…
  • RT @unit3dofficial: The journey is for the toughest, the bold and the determined! Are you ready for it? Yes, okay. Leggo! t.co/7E3K…
  • RT @unit3dofficial: Seize the opportunity to be healthy today or never! Are you ready to undertake this journey? Leggo! t.co/MlDLL5…
  • RT @DinaSurveys: Chefs d’entreprise et professionnels Réservez gratuitement votre place pour l’atelier de restitution de notre étude sur l…
  • Le couturier #KarlLagerfeld, directeur artistique de Chanel, s'est éteint à l'âge de 85 ans. Rest in greatness 🌹… t.co/m6xJl8WSrJ
  • RT @Sap_Toube: @Yaounde_CKoment @Douala_CKoment Je wanda!
  • Vous êtes toujours là que wo wo saint Valentin, Saint Valentin ! Mais est-ce que vous connaissez même l’origine de… t.co/gXzlCE48f2
  • Vous avez été témoins des polémiques sur le supposé départ de @TENOR_officiel de chez @UMusicAfrica ou encore de le… t.co/s1hiJmsG4V
  • RT @unit3dofficial: Sometimes the hardest part is not the weight of the material, but the fear in our mind. Forget the risk and be bold. Ar…
  • RT @Thierry_Ngogang: Stade de Japoma t.co/oiBdC6VapS
  • RT @steftango: Cette semaine @ckomentmagazine est allé à la rencontre de l'une des personnalités les plus influentes de la musique urbaine…

Copyright © 2019 Ckoment.com. All rights reserved.