Rencontre avec Kwedi Nelson

Rencontre avec Kwedi Nelson

Rencontre avec Kwedi Nelson

Rencontre avec Kwedi Nelson


Dans l’univers de la photographie au Cameroun, on compte un nouveau nom. Kwedi Nelson, en peu de temps, il a réussi à se faire un nom dans le show-business camerounais. La qualité de ses œuvres, que ce soit en tant que photographe ou réalisateur, a conquis de nombreux artistes. Découvrons ensemble ce jeune prodige de la caméra.

Bonjour Nelson et merci de nous avoir accordé cette interview. Dit nous, qui est Kwedi Nelson, ce jeune photographe que tout le monde s’arrache ?

Je remercie déjà CK magazine qui me fait l'honneur de s'intéresser à mon jeune et tout petit profil. Kwedi Nelson est un jeune entrepreneur de 29 ans qui aime la musique et les métiers de l'art. J’ai fait des études en informatique après le bac et puis je me suis tourné vers le visuel par amour du métier. J’ai toujours voulu faire des clips vidéos pour les plus grands, de la publicité pour des grosses entreprises et le cinéma. J’ai commencé en tant qu'infographe par manque de matériel puis photographe et je fais désormais cela avec la réalisation de vidéogrammes.


D’où t’es venue cette passion pour la photographie et comment tu t’y es retrouvé?

La passion vient de l'enfance. J’ai toujours été amoureux du visuel, je dessinais depuis tout jeune et ce "talent" a toujours voulu se professionnaliser. Je me suis retrouvé dedans quand j'ai commencé à fréquenter des studios d'enregistrements à Yaoundé en 2017 par le biais d'un ami qui faisait de la musique, un jour je l'ai accompagné au studio et là les gars du studio ont remarqué que je me débrouillais pas mal en infographie et m'ont convaincu de trainer avec eux et réaliser des projets avec eux. De fil en aiguille, la passion s'est agrandie. 

Aujourd’hui on compte de nombreux photographes au Cameroun. Comment toi tu fais pour te démarquer ?

Me démarquer, je ne sais pas si j’y parviens. Mais puisqu’il faut répondre, je dirais que j'ai toujours essayé d’être plus dure avec moi-même que les autres ne le sont avec moi. Je faisais l'effort de travailler et ne jamais me satisfaire d'un résultat, puis il ne fallait pas juste travailler dur mais aussi intelligemment. D’où le fait de toujours essayer de me positionner en tant que quelqu'un qui propose des idées et non comme quelqu'un qui les exécute juste. En plus j'aime entreprendre et investir.

Rencontre avec Kwedi Nelson

En peu de temps, plusieurs jeunes artistes ont été séduits par ton travail: Lydol, Cysoul, Taty Eyong, etc... Qu'est-ce que cela représente pour toi ?

C’est un fier honneur et une joie immense. Une ecole, une bibliothecque fraîche, des idées folles, des manières de penser diverses et innovantes, des défis de plus en plus difficiles à relever car ces gens ne font rien de conventionnel. Le partage sans cesse. Une équipe, des amis et une famille. 

Mais Kwedi Nelson ce n’est pas que la photographie, tu fais également dans les productions vidéos. Tu es d’ailleurs derrière plusieurs clips de Lydol. Comment tu fais ?

J’essaye de travailler et de ne jamais me dire que j'ai déjà appris mais plutôt que je ne cesserais jamais d'apprendre et de m'entourer des bonnes personnes, me rapprocher des aînés et les écouter. Le problème c'est que le tonton qu'on appelle sommeil me cherche souvent beaucoup (rires). En gros je dirais que ça va d'une vision et un rêve nourri depuis la base. J'ai toujours voulu faire du cinéma, de la pub, des clips vidéos et de la photographie. J'ai toujours aimé le visuel et si je devais dire ça en un mot, ce serait "passion". En plus de la vidéo, je propose désormais des services de production audio. J'ai investi dernièrement dans ce secteur. Je ne suis pas l'ingé son, je ne veux pas appuyer sur déranger (rires) C'est ma petite casquette d'entrepreneur qui joue là.

Si tu n’avais pas été photographe/ vidéaste, tu aurais été quoi à ton avis ?

Je ne sais pas… (rires) Soit un voyou, ou peut-être un ingénieur du génie civil.

As-tu des projets majeurs pour cette année ?

TheDYStudios (le nom de notre jeune entreprise) doit être cité, reconnu et doit fonctionner à plein régime à la fin de cette année. J'aimerais pouvoir réaliser au moins 20 projets majeurs pour les clips vidéos. Je compte aussi finir la saison 2 d'inspectrice 2.0 (notre web série avec Lydol) et faire grandir tous les membres de mon équipe. Plus encore, je souhaite former au moins trois jeunes dans le domaine. J’aimerai surtout pouvoir remercier correctement Adah akenji pour tout son soutien (oui c'est un projet majeur… rires). Enfin j’aimerai réaliser un court métrage, et faire de la pub pour une grosse entreprise locale


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

A la découverte de Christine Cosmetics, du made in Cameroon sur vos lèvres !

A la découverte de Christine Cosmetics, du made in Cameroon sur vos lèvres !


Nous poursuivons notre série d’interviews consacrées aux jeunes acteurs de la mode au Cameroun, et pour aujourd’hui nous nous intéressons à la beauté… de vos lèvres. Grâce à la jeune marque de Gloss “Christine Cosmetics” il est encore plus possible d’être belle en consommant local. Pour nous parler …


Lire la suite
Fidèle à lui-même, Patsonil nous offre  « A Vif » son nouveau vidéogramme !

Fidèle à lui-même, Patsonil nous offre « A Vif » son nouveau vidéogramme !


On dit que petit à petit l’oiseau fait son nid. C’est le cas pour Patsonil, ce jeune rappeur qui fait son bonhomme de chemin dans le rap kamer. Aujourd’hui il nous présent « A Vif » son nouveau single issu de son dernier EP, Kimbo 2. Le titre qui a récolté le plus d’écoutes sur les plateformes de tél…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @ckomentmagazine: Voici le costume nationale de Miss Universe Cameroun, la sublime Angèle Kossinda. Un mot ? t.co/drnVj8iuBB
  • À la découverte de la marque E.KING. Fondée par Krys Eboule aka Krys_Eb, la marque de vêtements vielle de quatre a… t.co/KPBtNfz0H3
  • Nous poursuivons notre série d’interviews consacrées aux jeunes acteurs de la mode et de la beauté au Cameroun ; Fo… t.co/sCGT85tict
  • Ça dit quoi ? Ça Papote ! Entre Lady Ponce qui semble être une experte de Photoshop selon les internautes, Wata qu… t.co/envRFYevB2
  • RT @ckomentmagazine: La diva Chantal Ayissi en #IvyPark ! t.co/ftp35F8l2Y
  • RT @ckomentmagazine: Les magnifiques dunes du désert de #fayoum en Égypte 🇪🇬 t.co/rH8cEAHjzR
  • RT @ckomentmagazine: Green or red ? The smile of @RENISS_ 😍 t.co/LPs5nUhb5H
  • RT @ckomentmagazine: @CysoulOfficiel et @LydolSlam en couple ? t.co/buvOnMb3SA
  • RT @ckomentmagazine: Welcome to Foumban #Cameroon 🇨🇲 📸BaloFlicks t.co/GhUk6JukFI
  • RT @ckomentmagazine: Peter Okoye (P Square) toujours aussi beau à 39ans. t.co/mekRqgBky0
  • RT @ckomentmagazine: t.co/aAZd8kihN0
  • RT @ckomentmagazine: Pascal Siakam offre une maison à sa mère et à sa famille ! Pour l’anniversaire de sa mère, le basketteur camerounais…
  • RT @ckomentmagazine: Maria Mobil, la « jolie Amina » n’est plus un cœur à prendre 💍 ? t.co/BLCZA4Mghd
  • RT @ckomentmagazine: L’artiste-peintre camerounais Amir Yassine signe son comeback après plus d’un an avec une œuvre consacrée à l’albinism…
  • RT @ckomentmagazine: L’artiste Lady Ponce affole la toile depuis ce matin. Les réactions fusent de partout depuis la publication de cette…
  • “ÇA PAPOTE" | Numéro 02 Cette semaine, retrouvez la talentueuse et populaire @DianaBouli en couverture de votre ma… t.co/DA26TJAamo
  • RT @ckomentmagazine: L’institut Eyliam de Émilia Mvemba a été cambriolé. L’influenceuse annonce des représailles contre l’auteur de ce for…
  • RT @ckomentmagazine: Le couple Eto’o 😍 t.co/EKJkFUdPDf
  • RT @ckomentmagazine: Francis Ngannou reçu triomphalement à l’aéroport international de Douala. C’est son premier voyage au #Cameroun depui…
  • RT @ckomentmagazine: Le rose ne va-t-il pas bien aux hommes ?😍 @_hiroofficial ✨ t.co/e9R9tppJIi

Copyright © 2021 Ckoment.com. All rights reserved.