L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne


Depuis quelques décennies, la gente féminine semble s’être réveillée d’un profond sommeil économique qui avait duré des millénaires.  En effet, avant cette époque, les hommes possédaient le monopole des affaires ou l’investissement. Aujourd’hui plus que jamais, nous constatons que de plus en plus de femmes se lancent dans le business. C’est certainement dans cet ordre d’idées que nous avons assisté à la naissance de l’expression « Boss Lady ». En référence à ces dames qui ont osé braver le risque d’investir dans une affaire et connu une réussite époustouflante. 

QUEL EST L’IMPACT DE L'ENTREPRENEURIAT FÉMININ SUR L'ÉCONOMIE DU CAMEROUN ? 

Au Cameroun, 51% des femmes travaillent à leur propre compte. Une première en Afrique subsaharienne. Le Cameroun a connu une hausse de 15 à 20 d’entreprises fondées par des femmes ces sept dernières années. À l’instar de KEUNI FOODS, une organisation agricole créée par Aicha NOUTCI KADJI et le célèbre Cabinet d'Évènementiel et de Relations Publiques DAV HOLDINGS, dont la Présidente Directrice Générale est Denise Valery AYENA. 


L’entrepreneuriat féminin a développé plusieurs secteurs d’activités. De nombreux secteurs d’activités demeuraient dans l’ombre jusqu’à ce que des femmes ambitieuses en fassent une véritable mine d’or. Notamment la coiffure, l’esthétique et la cosmétique. De plus en plus de femmes investissent dans les salons de beauté. Nous pouvons alors aisément parler d’Indira BABOKE, une jeune fille qui regorge de talents artistiques. Elle est à la fois propriétaire d’un institut de beauté et d’un prêt-à-porter. Une autre « Boss Lady » du cosmétique : Carine MONGOUÉ, la présidente directrice générale de la prestigieuse gamme de produits CARIMO. Ses centres de bien-être forment aussi d’autres jeunes filles qui à leur tour iront créer plusieurs autres instituts.

Outre cela, l’entrepreneuriat féminin contribue également à l’autonomisation de la jeune fille.  Malgré les différentes barrières auxquelles les femmes font face sur le plan des affaires, certaines d’entre elles se montrent plus dynamiques et se fraient un chemin au milieu de tous ces obstacles se rendant complètement autonomes. Ainsi, elles ne constituent aucunement un fardeau pour leur famille ou l’État qui se sent parfois obligé de leur venir en aide, surtout en zone rurale. Plus les femmes sont entreprenantes, moins l'État est amené à dépenser pour des programmes d’assistance aux femmes et mères d’enfants sans ressources. 

L'entrepreneuriat féminin : véritable fer de lance d'une économie moderne

Aussi, l’entrepreneuriat féminin a fortement réduit le taux de chômage. Une étude démographique démontre en effet que le taux de chômage a chuté jusqu’à 30,2% en 2019 chez les jeunes. Plusieurs jeunes camerounais sont employés dans les plus de 60 entreprises fondées par des femmes dynamiques et impressionnantes. 

LES OBSTACLES DANS LA COURSE POUR L'AUTONOMISATION FINANCIÈRE 

Sur le chemin vers leur épanouissement économique les femmes se heurtent à plusieurs barrières, nous pouvons considérer entre autres :

L’insuffisance de ressources ou le capital

La plupart des femmes entrepreneures au Cameroun vivent dans une pauvreté abjecte, étant incapable de s’offrir des biens de première nécessité. Elles dépendent alors entièrement de leurs maris. Elles sont pour la plupart des femmes au foyer. Avec un taux d’analphabétisme qui s'élève à 45% et un taux de chômage de 60%, les femmes se retrouvent embrigadées et sont reléguées à l’arrière-plan dans le monde du business. Il devient alors très difficile pour une femme de se lancer dans une affaire qui lui apporterara des revenus. 

La sphères socio-culturelle camerounaise

Au Cameroun, la société a donné une place précise à la femme. C’est-à-dire celle qui naît, est donnée en mariage et donne une progéniture à son mari. La jeune fille qui dès le bas âge commence à nourrir des ambitions d’autonomisation est immédiatement stoppée par son entourage et taxée de femme «insoumise». Prenons le cas du Grand Nord, ou les femmes sont particulièrement la proie des pratiques dévalorisantes : mariages forcés, l’excision et l’éducation peu accessible. Une femme qui subit tous ces maux portera ce traumatisme psycho-émotionnel durant toute son existence. 

L’ignorance au sujet toutes les dispositions prises pour encourager les femmes à se lancer dans les affaires 

Depuis près de deux décennies, l’État camerounais et plusieurs Organisations non-gouvernementales (ONG) ont entrepris un nombre indéterminable d’actions en vue d’éveiller l’esprit d’entrepreneuriat chez les femmes. Toutefois, bon nombre de ces opérations sont restées  sans feedback conséquents. Cette avancée peu convaincante des choses peut être attribuée à l’ignorance ou au manque de communication sur ses actions menées. Le Cameroun compte plusieurs zones dites reculées ou enclavées dans lesquelles les habitants n’ont pas accès à l’électricité et aux routes fiables. Bien que les femmes de ces zones soient assez entreprenantes, elles ne pourront que se tourner vers de très petits commerces et l’agriculture de subsistance

Il est primordial de souligner le fait que l’entrepreneuriat féminin est un concept encore jeune au Cameroun. Il est d’un apport non-négligeable à l’économie du Cameroun sur plusieurs plans. Néanmoins, la femme ambitieuse se heurte très souvent à un mur faisant obstruction à son ascension dans les affaires.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

03 Jours de formation pour faire décoller son business grâce à une stratégie de communication on-line adaptée

03 Jours de formation pour faire décoller son business grâce à une stratégie de communication on-line adaptée


Vous êtes entrepreneur, étudiant, employé ou même juste curieux, et vous souhaitez apprendre quelles sont les clés d’une communication online efficace à petits prix, nous avons ce qu’il vous faut.…


Lire la suite
Frédérique Noelle ESSOMBA : Parcours d'une jeune femme qui a fait de l'attaché de foulard une passion et un business

Frédérique Noelle ESSOMBA : Parcours d'une jeune femme qui a fait de l'attaché de foulard une passion et un business


Focus cette semaine sur une jeune dame dont l’expertise, le talent et le savoir-faire sont de plus en plus sollicités et quasiment devenus incontournables lors des évènements et autres cérémonies. Frédérique Noëlle Essomba puisqu’il s’agit d’elle, fond…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @ckomentmagazine: Le journaliste Éric Christian Nya compte porter plainte les prochains jours devant les juridictions françaises. Il n…
  • RT @vdigitalspace: Ce 14 août, @chedjoukm vous apprendra à mieux anticiper les bad buzzs sur les réseaux sociaux pour préserver votre e-rép…
  • RT @ckomentmagazine: La coproductrice du film camerounais #SavingMbango a dit oui ! Julia Gham a épousé ce week-end du côté du Ghana 🇬🇭 l’…
  • RT @ckomentmagazine: Emilia Mvemba est la nouvelle ambassadrice de la marque TANGUI du groupe @SABC_Brasseries t.co/kqZzPWOJr7
  • RT @ckomentmagazine: BEAUTÉ Pour accompagner la magie de sa nouvelle gamme de produits cosmétiques, la marque SOLEZA s’entoure de belles é…
  • RT @ckomentmagazine: Après 24 ans, l’acteur ghanéen Van Vicker obtient son premier diplôme de l’enseignement supérieur. N’ayant pas pu s’…
  • RT @ckomentmagazine: MODE Le Forum des Métiers de la Mode et du Design, aussi appelé Semaine de la Mode se tiendra du 15-20Nov 2021 à Ydé…
  • RT @ckomentmagazine: Présentation de l’état des lieux de la Réforme des Finances par la Direction general du Budget. #COSADER #OSC #Camer…
  • RT @ckomentmagazine: #LiveTweets Atelier de Sensibilisation des OSC et des chefs traditionnels sur les finances locales et le développemen…
  • RT @ckomentmagazine: Quelle est votre chanson préférée de @OfficialMissKDK chers peeps ? t.co/K4IZTQLtNC
  • RT @ckomentmagazine: Appréciez le sourire de la magnifique @Ivana_Ononino 🇨🇲😍 t.co/P5mHRqgahT
  • RT @ckomentmagazine: Eudoxie YAO et son Grand P ! t.co/PozPWaNrZn
  • BEAUTÉ Pour accompagner la magie de sa nouvelle gamme de produits cosmétiques, la marque SOLEZA s’entoure de belle… t.co/27cnWSZm5s
  • RT @ckomentmagazine: #Olympics #JO2021 La délégation camerounaise🇨🇲 à la cérémonie d’ouverture des jeux olympiques #Tokyo2020 📸 @Charle…
  • RT @ckomentmagazine: SOCIÉTÉ Début ce jour des ateliers sur le plaidoyer pour la prise en compte optimale de la dimension genre dans les…
  • RT @ckomentmagazine: Le film « Enterrés » de la réalisatrice camerounaise @FrancoiseEllong en compétition à la Silicon Valley African Film…
  • RT @La_Chaumette_CM: Rejoignez-nous à partir de 14h ce jour pour une causerie éducative axée principalement sur l’accompagnement de l’enfan…
  • RT @Loic_Abondo: Ils seront tous là pour vous apporter leurs expertises dans leurs différents domaines de compétences. @MrAfropolitan, @D…
  • RT @Loic_Abondo: Des RP à la communication digitale en passant par la création de contenus sur les différentes plateformes digitales, vous…
  • RT @Loic_Abondo: Trois jours d’ateliers intensifs ; des intervenants triés sur le volet et surtout des thématiques à la hauteur des enjeux…

Copyright © 2021 Ckoment.com. All rights reserved.