Interview Ange TSAFACK

Interview Ange TSAFACK

Interview Ange TSAFACK

Interview Ange TSAFACK


Né en 1991 dans la ville de Dschang, Ange TSAFACK est l’un des acteurs les plus prometteurs de l’industrie du cinéma Camerounais. Après sa découverte par le grand public, il a enchaîné des rôles aussi importants les uns des autres aux côtés de grandes stars comme Mami Ton, Man No Lap et bien d’autres…. La rédaction de C'Koment Magazine a réussi à décrocher un entretien avec lui. Dans cet échange, il aborde avec nous ses ambitions, ses inspirations ainsi que sa vision future du cinéma au Cameroun.

En quelques mots, qui est Ange Tsafack?

Alors…Ange Tsafack est une personne à la fois calme et impulsive, très généreuse évidemment qui a ses défauts, dans l’ensemble c’est une bonne personne. Il arrive même à certains de dire que je suis un Ange comme le prénom que je porte (rires)


Pourquoi vous êtes-vous lancé dans le cinéma ?

Parce que j’ai découvert que le cinéma est mon chemin, j’étais sans voix depuis et soudain le cinéma m’a trouvé, je ne le cherchais pas mais il m’a trouvé, dès lors je me suis rendu compte qu’il était en moi et si je ne le pratiquais pas je ressentais un vide et c’est toujours le cas aujourd’hui. 

Avez-vous suivi une formation en art théâtral ?

Non pas vraiment, néanmoins en 2020 j’ai pu participer à une MASTER CLASS sur l’univers du théâtre et finalement qui a été orientée sur le jeu d’acteur au cinéma.

Interview Ange TSAFACK

Depuis votre révélation dans la série “La guerre des biens” de Man no Lap, vous n’avez cessé d'enchaîner des rôles à succès, comment avez-vous vécu cette montée en grade ?

En toute honnêteté, pas de manière excitante, vous voyez sans doute que c’est une montée en grade mais honnêtement jusqu’ici, je sens que je n’ai pas encore développé 5% de mon potentiel. Je l’ai vécu tout calmement et tout sereinement sans aucune excitation autour.

Vous êtes aujourd’hui considéré comme l’un des acteurs les plus prometteurs de l’industrie du cinéma Camerounais, comment prévoyez-vous la suite de votre carrière ?

Je me sens très flatté quand vous dites que je suis considérée comme l’un des acteurs les plus prometteurs de l’industrie du cinéma au Cameroun. La suite de ma carrière, je la prévois de manière un peu originale il est clair que dans les années à venir je vais essayer de me prononcer sur l'aspect technique du cinéma, mais pour le moment je ne peux pas vraiment décidé, je souhaite pouvoir collaborer avec certaines personnes notamment dans des longs métrages qui pourront être mis en avant au sein des festivals nationales voir internationales et pourquoi pas être récompensés.

Interview Ange TSAFACK

Sur quels projets travaillez-vous actuellement ? peut-on avoir une exclusivité ?

C’est en cours pour le moment, je ne peux rien dire pour l’instant. Désolé (Rires)

Vous avez collaboré avec plusieurs différents acteurs depuis le début de votre carrière, quel est votre regard sur l’esprit qui règne dans notre industrie ?

Sur les plateaux il y a plutôt un bon esprit sur le plan superficiel on peut dire cela ainsi, puis chaque plateau de tournage est différent, il y a quelquefois la difficulté d’adaptation pour des acteurs comme techniciens.  Mais en y mettant chacun du sien et en fusionnant nos forces et motivations, cela ne peut donner que de bons résultats.

Où vous voyez-vous dans 5-10 ans ?

En toute honnêteté, je me vois aux USA, je suis impressionnée par le cinéma américain. Mon souhait serait d’y aller commencer au plus bas possible, de me former davantage et retourner au Cameroun pour transmettre ce savoir à mon pays qui permettra d’impacter non seulement le pays mais tout un continent.

Vivez-vous du cinéma au Cameroun ? est-ce un métier qui rapporte ?

Personnellement non je n’en vis pas, mais dans son sens large oui il rapporte mais pour les acteurs au point d’en vivre j’en doute fort.

Sur le plan personnel Monsieur Ange est-il un cœur à prendre ?

(Rires) Non, non je ne suis pas un cœur à prendre, mon cœur est déjà pris.

Vous qui êtes déjà un ancien du milieu, quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui souhaitent se lancer aujourd’hui dans le cinéma ?

Ne pas se fier à ce qui se passe sur les réseaux sociaux, qui sont ma foi un peu trompeur

J’appelle à la concentration, à l’éveil, cette sagesse qui leur permettra de faire le bon choix car nulle ne fera le choix à leur place, et ce choix qui leur permettra sans doute de se former, d'acquérir des connaissances et pouvoir se lancer. Qu’ils restent « focus » et beaucoup de patience car c’est un travail de longue haleine donc s’ils sont pressés de gagner tout de suite ce n’est pas le chemin à emprunter car cela va amener à des choix pas jolis du tout.

Merci à votre équipe, merci à ce moment consacré ce fut un plaisir.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

On va se mettre bien avec Orange Pulse durant les Vacances de la gloire

On va se mettre bien avec Orange Pulse durant les Vacances de la gloire


Le 21 Juin 2022, Orange Cameroun s’est associé à l’Institut Français du Cameroun pour offrir aux mélomanes une expérience musicale inédite sur le Boulevard de la Liberté à l’occasion de la célébration de la 40ème fête de la musique.…


Lire la suite
Le Ministère des affaires sociales (MINAS) et la Kalkaba Development Initiative (KDI) : Main dans la main pour la promotion des droits des enfants défavorisés

Le Ministère des affaires sociales (MINAS) et la Kalkaba Development Initiative (KDI) : Main dans la main pour la promotion des droits des enfants défavorisés


KDI a signé vendredi dernier à Yaoundé, un mémorandum d’entente avec le Ministère des Affaires Sociales du Cameroun. Le but principal de ce partenariat est d’accompagner le MINAS dans son programme national de promotion de l’in…


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @ckomentmagazine: Le @theroofspacecoworking est situé au Carrefour Etoa-Meki en face de la boulangerie sélecte, au 3e étage de l’immeubl…
  • RT @ckomentmagazine: Le @Theroofspace propose également des services de domiciliation d’entreprise pour les jeunes startup qui n’ont pas en…
  • RT @ckomentmagazine: Un grand bureau directionnel constitué d’une salle de réunion privée, d’une cuisine privée, d’un espace de rangement,…
  • RT @ckomentmagazine: Une grande salle de conférence numérique, idéale pour toutes vos présentations professionnelles. t.co/zUUZrrPm…
  • RT @ckomentmagazine: Le @Theroofspace c’est une dizaine de bureaux open Space. t.co/ppVpyW9nwN
  • RT @ckomentmagazine: Découvrons ensemble le @Theroofspace ! C’est un espace de Coworking, également Club d’affaires qui propose des locaux…
  • Le @theroofspacecoworking est situé au Carrefour Etoa-Meki en face de la boulangerie sélecte, au 3e étage de l’imme… t.co/vW4eULpNG7
  • Le @Theroofspace propose également des services de domiciliation d’entreprise pour les jeunes startup qui n’ont pas… t.co/F8gKK2YnXe
  • Un grand bureau directionnel constitué d’une salle de réunion privée, d’une cuisine privée, d’un espace de rangemen… t.co/P6saCCcOJg
  • Une grande salle de conférence numérique, idéale pour toutes vos présentations professionnelles. t.co/zUUZrrPmIc
  • Le @Theroofspace c’est une dizaine de bureaux open Space. t.co/ppVpyW9nwN
  • Découvrons ensemble le @Theroofspace ! C’est un espace de Coworking, également Club d’affaires qui propose des loc… t.co/stiJsBFER9
  • t.co/oBRc6wjyZE
  • t.co/EvRtkO7MRh
  • t.co/LcYt5BJwDr
  • Un pari gagné pour cette 3e édition du B Martini qui s’est déroulée à Yaoundé, au M. Square Lounge ce 03 juillet 20… t.co/0mc8hNLSZl
  • Lady ponce entre dans la grande famille de la @RecordingAcad des #GRAMMYs L’artiste camerounaise entre dans le ce… t.co/ztwHQ2Sbmk
  • Le nouveau Club d’affaires & Espace de Coworking #TheRoofSpace ouvrira officiellement ses portes demain dès 15h au… t.co/t4Cy7bKxAS
  • #HappeningNow @hensBenga invite sur scène @krys_kofi pour présenter en exclusivité leur toute nouvelle collaborati… t.co/T989nAeMqZ
  • Si Tchoma Mba*

Copyright © 2022 Ckoment.com. All rights reserved.