Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi


Ça y est !!!! Il est là. L'attente a été longue mais nous y sommes. Un an après l'album 16 Wives, Jovi signe son " grand retour " dans les bacs avec son 4ème opus God Don Kam.

C'est depuis le 16 Février dernier que Jovi nous a dévoilé comme prévu ce nouvel opus après l'Ep annonciateur God Di Kam qui aujourd'hui prend tout son sens comme une véritable prémonition.

Commençons tout d'abord par le titre.  God Don Kam est une phrase en Pidgin qui veut dire en français simple Dieu est Venu. Sur la signification exacte nous n'osons pas nous prononcer mais nous imaginons bien que le "Dieu" en question est l'album.


La pochette de l'album s'illustre également comme un portrait ayant trait au spirituel. Nous pouvons observer le rappeur se faire poser des mains sur la tête. A partir de cette image, deux scénarios font alors surface serait-ce une délivrance ? Ou plutôt une bénédiction?  Mais alors de qui ? Dieu ? Est-ce donc lui qui est finalement arrivé? Les interrogations fusent de partout et rend le tout plus intrigant et nous donne envie de découvrir plus.

Un album qui contient d'ailleurs 14 titres dont 4 qui avait déjà été dévoilés notamment ; 20 Ba, Ndolé, Devil No di Sleep et God Di Kam. C'est donc à travers ces 14 fusées que Jovi nous fait voyager dans son univers qui est nul autre que celui du Mboko.

Entre Makossa, Bikutsi et "Bottle-dance" Jovi nous offre un véritable melting-pot de sonorités à la fois contemporaine et traditionnelle un mélange dont lui seul a le secret pour le rendre homogène.

Les thèmes abordés dans cet opus ne dérogent pas à la règle de la pluralité c'est ainsi que nous pouvons trouver des sujets tels que le patriotisme, la diversité culturelle, le vivre ensemble, la confiance en soi et plusieurs autres sujets qui touche à suffisance les débats courant dans la société Camerounaise.

"Tu es francophone or you be anglophone ? Tara me abi na Cameroon. Mainant on me ask de choisir comme ci j'avais choisi qu'on m'accuoche ici" extrait de Man Pass Man Pt. 4

Dans cette chanson s'illustre comme un véritable ambassadeur de la diversité culturelle du Cameroun de pars son propre parcours et prône l'unité dans des mots clairs et limpides. Le patriotisme est de mise dans cette chanson. La rythmique traditionnelle qui puise ses origines des grassfields se mélange avec aisance à la modernité.

Autre chanson qui touche à une situation courante que nous vivons actuellement dans notre pays c'est le titre No Peace. Elle nous transporte dans les difficultés et les troubles actuellement vécu dans les régions du Nord-ouest, du sud-ouest et du Nord du pays. Un brin de tristesse et de mélancolie dans un flow acerbe.

D'un flow acerbe à un autre voici Pissam. Avec un rythme un peu plus rapide, Jovi se montre un peu plus agressif et surtout très confiant de lui et de son talent comme dans le son Ouleu où il démontre sans aucun doute sa forte personnalité et son esprit de vainqueur et conquérant.

Plus joyeux et dansant le titre Sok Sok (abondance) vient pour nous enjailller avec les sonorités de chez nous sans oublier les méandres de notre belle société (les Telenovelas, l'alcool, la nourriture, le sexe) "Tu veux Yamo,Yamo Sok Sok" et nous invite d'ailleurs à en profiter en abondance.

Dans Jengu, Jovi se montre fatale envers les tricheurs, les paresseux et les haters. "Si tu galère c'est la vie que tu as choisi" car pour le rappeur chaque individu à me choix de faire de sa vie ce qu'il veut et par ricochet ne doit en vouloir à personne pour ses échecs.

Le titre éponyme de l'album nous balade dans les réalités de la société Camerounaise et surtout dans l'univers de la musique Camerounaise avec pour thèmes la réussite et l'argent.

En véritable Camerounais Jovi n'hésite pas à utiliser plusieurs langues dans God Don Kam. Du français à l'anglais en passant par le Pidgin, le Limbum et le Bassa le panier est bien chargé pour créer une explosion de sensations et surtout une plus grande couverture.

Produit dans les murs du label New Bell Music par Le Monstre alias Jovi lui-même, cet album se veut différent de tous les autres précédents que ce soit en terme de distribution où en terme d'accessibilité. Il ne reste qu'à vous souhaiter une bonne écoute et surtout n'oubliez pas il coûte juste 1,000 FCFA et un album acheter égale un stop de plus à la piraterie qui mettent en danger la survie des artistes.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Urgent : une foudre s’abat sur les lions indomptables !

Urgent : une foudre s’abat sur les lions indomptables !


À quelques heures de l’entrée en lice des lions indomptables à la CAN 2019, une horrible nouvelle vient fragilisée le collectif. En effet, le jeune attaquant de 25 ans Joël Tagueu vient d’être contraint à déclarer forfait pour la compétition.…


Lire la suite
Bonne fête de la musique !

Bonne fête de la musique !


Aujourd’hui 21 juin 2019, nous célébrons la 38e édition de la fête internationale de la musique. Une fête qui a été instituée par l'ancien ministre de la Culture française Jack Lang en 1982. Cette célébration nous donne l'occasion de rendre hommage à tous les musiciens et acteurs du secteur musical qui se battent tous les jours pour faire vivre la …


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici

  • RT @maxwilliams007: Interview de taille. t.co/6qj4iPJmYJ
  • @williamdzoba @madibaOlivier @yemargent @therealsalatiel @Beyonce @Pharrell @FriendsFood237 @DelicesMilly @WilAime… t.co/ftjebupnh7
  • RT @Daniel_Eyaa: Ravis d’avoir signé cette semaine l’édito avec en couverture @yemargent big up à @AmirYassine_ @BenjihS @Alyzaain pour les…
  • RT @alima_kevin: Douala, @unit3dofficial arrivé chez vous ce week-end. Marquez déjà la date dans vos calendriers ! t.co/40f0nJrZgi
  • Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot :… t.co/qp4wUPEBIC
  • RT @ckomentmagazine: KAMGA KÔTÒPI MIGNON aka @yemargent est notre invité cette semaine, aussi notre article sur la collaboration entre Sala…
  • RT @Douala_CKoment: Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot : @Friends…
  • RT @ckomentmagazine: Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot : @Friend…
  • RT @tga0587: Cette semaine nous avons eu le privilège d'interviewer @yemargent. Prenez plaisir à rentrer dans le jardin secret de l'une des…
  • Eudoxie Yao sauvagement défigurée à Paris ! Que s’est-il passé? On vous dit tout ici : t.co/MW1fXkDtkB… t.co/q1Sel2I4CR
  • RT @steftango: @ckomentmagazine revient avec joie sur les raisons du choix par la Reine Béyoncé de @therealsalatiel notre "High Man General…
  • @therealsalatiel dans une collaboratrion produite par @Beyonce ? C’est le 237 qui gagne ! Nous faisons une petite… t.co/c3IAscWnOT
  • RT @ckomentmagazine: C’est terminé pour aujourd’hui n’hésitez à faire un tour dans les kiosques pour vous procurer votre journal À demain…
  • RT @ckomentmagazine: @PR_Paul_BIYA en colère contre l’élite du sud Financement : de nouvelles offres pour les PME Intégration sous régi…
  • RT @ckomentmagazine: CNPS toujours aussi performante Fonction publique les fonctionnaires sur le banc des accusés Assemblée Nationale b…
  • RT @ckomentmagazine: @CameroonPm237 concerts with Limbe chiefs @PR_Paul_BIYA silence autour du dialogue inclusif Paul Tasong au chevet des…
  • RT @ckomentmagazine: Hello votre revue de presse de ce mardi 16/07/19 Lionnes du volley-ball, le retour triomphal ! Prorogation du manda…
  • Daphné accusée de plagiat sur son nouveau single « Doucement » vérité ou polémique inutile ? Notre analyse ici :… t.co/cZmB2iw0BR
  • RT @steftango: Au menu de @ckomentmagazine cette semaine : Fatima Yuffon,portrait de la célèbre curatrice camerounaise Koyo Kouoh, la plate…
  • RT @steftango: Les Chivas XV Gold Nights arrivent au Cameroun.RDV ce 24 Juillet au @midnyteclubdla à 19h. Plus de détails sur @ckomentmagaz…

Copyright © 2019 Ckoment.com. All rights reserved.