Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi


Ça y est !!!! Il est là. L'attente a été longue mais nous y sommes. Un an après l'album 16 Wives, Jovi signe son " grand retour " dans les bacs avec son 4ème opus God Don Kam.

C'est depuis le 16 Février dernier que Jovi nous a dévoilé comme prévu ce nouvel opus après l'Ep annonciateur God Di Kam qui aujourd'hui prend tout son sens comme une véritable prémonition.


Commençons tout d'abord par le titre.  God Don Kam est une phrase en Pidgin qui veut dire en français simple Dieu est Venu. Sur la signification exacte nous n'osons pas nous prononcer mais nous imaginons bien que le "Dieu" en question est l'album.

La pochette de l'album s'illustre également comme un portrait ayant trait au spirituel. Nous pouvons observer le rappeur se faire poser des mains sur la tête. A partir de cette image, deux scénarios font alors surface serait-ce une délivrance ? Ou plutôt une bénédiction?  Mais alors de qui ? Dieu ? Est-ce donc lui qui est finalement arrivé? Les interrogations fusent de partout et rend le tout plus intrigant et nous donne envie de découvrir plus.

Un album qui contient d'ailleurs 14 titres dont 4 qui avait déjà été dévoilés notamment ; 20 Ba, Ndolé, Devil No di Sleep et God Di Kam. C'est donc à travers ces 14 fusées que Jovi nous fait voyager dans son univers qui est nul autre que celui du Mboko.

Entre Makossa, Bikutsi et "Bottle-dance" Jovi nous offre un véritable melting-pot de sonorités à la fois contemporaine et traditionnelle un mélange dont lui seul a le secret pour le rendre homogène.

Les thèmes abordés dans cet opus ne dérogent pas à la règle de la pluralité c'est ainsi que nous pouvons trouver des sujets tels que le patriotisme, la diversité culturelle, le vivre ensemble, la confiance en soi et plusieurs autres sujets qui touche à suffisance les débats courant dans la société Camerounaise.

"Tu es francophone or you be anglophone ? Tara me abi na Cameroon. Mainant on me ask de choisir comme ci j'avais choisi qu'on m'accuoche ici" extrait de Man Pass Man Pt. 4

Dans cette chanson s'illustre comme un véritable ambassadeur de la diversité culturelle du Cameroun de pars son propre parcours et prône l'unité dans des mots clairs et limpides. Le patriotisme est de mise dans cette chanson. La rythmique traditionnelle qui puise ses origines des grassfields se mélange avec aisance à la modernité.

Autre chanson qui touche à une situation courante que nous vivons actuellement dans notre pays c'est le titre No Peace. Elle nous transporte dans les difficultés et les troubles actuellement vécu dans les régions du Nord-ouest, du sud-ouest et du Nord du pays. Un brin de tristesse et de mélancolie dans un flow acerbe.

D'un flow acerbe à un autre voici Pissam. Avec un rythme un peu plus rapide, Jovi se montre un peu plus agressif et surtout très confiant de lui et de son talent comme dans le son Ouleu où il démontre sans aucun doute sa forte personnalité et son esprit de vainqueur et conquérant.

Plus joyeux et dansant le titre Sok Sok (abondance) vient pour nous enjailller avec les sonorités de chez nous sans oublier les méandres de notre belle société (les Telenovelas, l'alcool, la nourriture, le sexe) "Tu veux Yamo,Yamo Sok Sok" et nous invite d'ailleurs à en profiter en abondance.

Dans Jengu, Jovi se montre fatale envers les tricheurs, les paresseux et les haters. "Si tu galère c'est la vie que tu as choisi" car pour le rappeur chaque individu à me choix de faire de sa vie ce qu'il veut et par ricochet ne doit en vouloir à personne pour ses échecs.

Le titre éponyme de l'album nous balade dans les réalités de la société Camerounaise et surtout dans l'univers de la musique Camerounaise avec pour thèmes la réussite et l'argent.

En véritable Camerounais Jovi n'hésite pas à utiliser plusieurs langues dans God Don Kam. Du français à l'anglais en passant par le Pidgin, le Limbum et le Bassa le panier est bien chargé pour créer une explosion de sensations et surtout une plus grande couverture.

Produit dans les murs du label New Bell Music par Le Monstre alias Jovi lui-même, cet album se veut différent de tous les autres précédents que ce soit en terme de distribution où en terme d'accessibilité. Il ne reste qu'à vous souhaiter une bonne écoute et surtout n'oubliez pas il coûte juste 1,000 FCFA et un album acheter égale un stop de plus à la piraterie qui mettent en danger la survie des artistes.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

DES PREMIERS PAS PLUS QUE SÉDUISANTS POUR L'ARTISTE HEN'S

DES PREMIERS PAS PLUS QUE SÉDUISANTS POUR L'ARTISTE HEN'S


Il s’agit de l’un des événements phares du week-end dernier ! Ce 25 juin, des dizaines de mélomanes ont pu profiter de l’Henspiration du nouveau talent de la musique urbaine camerounaise Hen’s !…


Lire la suite
Le golfeur camerounais Issa NLAREB et la société française UGOLF scellent un partenariat

Le golfeur camerounais Issa NLAREB et la société française UGOLF scellent un partenariat


C’est un Issa Nlareb heureux et reconnaissant que j’ai rencontré ce 02 Octobre 2021 au Golf Club de Yaoundé à l’occasion de la signature officielle de son accompagnement par la société française « UGOLF » dans la suite de sa carrière. Cette nouvelle aventure sonne comme une juste reconnaissan…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @LydolSlam: ‼️ NEW 🔥‼️ #NdoloBobe le clip est désormais disponible 👉🏾t.co/c368bqGHQb Directed by Adah Akenji Merci de partager…
  • RT @TENOR_officiel: 📸 Stéphane Nounamo t.co/t0OWAP3zNU
  • “Ndolo Bobe” le nouveau clip de @LydolSlam en featuring avec @CysoulOfficiel est out ☄️🤩 Le son est déjà en trend… t.co/hDzGiRMuYS
  • RT @iamlibianca: Can we try to get to 50 million before Monday, I’d really love that 🥹🫶🏾 Also, my superiors will let me announce some sweet…
  • RT @TENOR_officiel: TENOR LIVE EXPERIENCE TOUR 2023 Achetez vos tickets ici t.co/GfkjLLbT82 Créa : @3nfix t.co/9J0cAmLOmn
  • Evènement Le Festival Yarha a bien grandi ! Retour sur la 9e édition de ce grand rendez-vous du cinéma, qui s’e… t.co/igwrI0JdOo
  • Martinez Zogo #SayHisName Pour la liberté de la presse et la justice ! #RipMartinez #JusticeForZogo t.co/04ZHwcPNug
  • RT @GaelArsene: Monsieur le Président de la République @PR_Paul_BIYA , votre peuple réclame la justice!
  • RT @TENOR_officiel: Qui a déjà réservé son ticket ? RAMZY JORDAN (FEAT. TENOR) - LEVEL UP Lien youtube 👉🏾 t.co/nskSGSXWQq
  • RT @ndockbidi: Le Kanda Rice 🇨🇲🇨🇲🔥🔥😍😍 t.co/LkateFstGc
  • Beauty/Lifestyle Are you a skin care enthusiast but don’t know how to go about it ? We have set up some tips fo… t.co/hU1zOYBO5o
  • Événement Retour sur les rencontres photographiques de Douala. Un festival dédié à l’art de la photo Lien :… t.co/Q92kVNiRWp
  • RT @JDC_Fr: Le @SnjcCameroun condamne l'#assassinat de l'animateur Martinez Zogo, et invite le gouvernement à tout mettre en oeuvre pour ce…
  • RT @TENOR_officiel: Mes problèmes poussent comme mes cheveux, je leur souhaite la calvitie... C'est la vie frère ! 🚨 LE CLIP EST LÀ 🚨 RAM…
  • Economie / Agriculture Rencontre avec avec Béatrice, agricultrice qui ambitionne d'être la plus grande productrice… t.co/Hh2dlCvyLE
  • désordre urbain , assainissement de la ville , ils mettent tout sur la scène. #ckoment t.co/EjevlkVQd4
  • La soirée se poursuit avec du rire, Klaxons, une Production théâtrale de la compagnie koz'art, écrite par Stéphan… t.co/U34lwlFM0Q
  • Top départ à l’@IFCameroun antenne de Douala ce samedi 21 janvier par une Soirée "epop villes durables" avec Le Pr… t.co/5qFuu4TJ6q
  • La 8e édition de la nuit des idées s'installe dans la ville de Douala Plus? Encore Plus ? Pendant plus d'une semai… t.co/zOwTXHl3ZF
  • [Sport - Football] ⚽️ Karl Toko Ekambi, en panne de buts ou manque de confiance en lui ? Les statistiques football… t.co/L619Anm6ea

Copyright © 2023 Ckoment.com. All rights reserved.