Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi

Décryptage: GOD DON KAM de Jovi


Ça y est !!!! Il est là. L'attente a été longue mais nous y sommes. Un an après l'album 16 Wives, Jovi signe son " grand retour " dans les bacs avec son 4ème opus God Don Kam.

C'est depuis le 16 Février dernier que Jovi nous a dévoilé comme prévu ce nouvel opus après l'Ep annonciateur God Di Kam qui aujourd'hui prend tout son sens comme une véritable prémonition.


Commençons tout d'abord par le titre.  God Don Kam est une phrase en Pidgin qui veut dire en français simple Dieu est Venu. Sur la signification exacte nous n'osons pas nous prononcer mais nous imaginons bien que le "Dieu" en question est l'album.

La pochette de l'album s'illustre également comme un portrait ayant trait au spirituel. Nous pouvons observer le rappeur se faire poser des mains sur la tête. A partir de cette image, deux scénarios font alors surface serait-ce une délivrance ? Ou plutôt une bénédiction?  Mais alors de qui ? Dieu ? Est-ce donc lui qui est finalement arrivé? Les interrogations fusent de partout et rend le tout plus intrigant et nous donne envie de découvrir plus.

Un album qui contient d'ailleurs 14 titres dont 4 qui avait déjà été dévoilés notamment ; 20 Ba, Ndolé, Devil No di Sleep et God Di Kam. C'est donc à travers ces 14 fusées que Jovi nous fait voyager dans son univers qui est nul autre que celui du Mboko.

Entre Makossa, Bikutsi et "Bottle-dance" Jovi nous offre un véritable melting-pot de sonorités à la fois contemporaine et traditionnelle un mélange dont lui seul a le secret pour le rendre homogène.

Les thèmes abordés dans cet opus ne dérogent pas à la règle de la pluralité c'est ainsi que nous pouvons trouver des sujets tels que le patriotisme, la diversité culturelle, le vivre ensemble, la confiance en soi et plusieurs autres sujets qui touche à suffisance les débats courant dans la société Camerounaise.

"Tu es francophone or you be anglophone ? Tara me abi na Cameroon. Mainant on me ask de choisir comme ci j'avais choisi qu'on m'accuoche ici" extrait de Man Pass Man Pt. 4

Dans cette chanson s'illustre comme un véritable ambassadeur de la diversité culturelle du Cameroun de pars son propre parcours et prône l'unité dans des mots clairs et limpides. Le patriotisme est de mise dans cette chanson. La rythmique traditionnelle qui puise ses origines des grassfields se mélange avec aisance à la modernité.

Autre chanson qui touche à une situation courante que nous vivons actuellement dans notre pays c'est le titre No Peace. Elle nous transporte dans les difficultés et les troubles actuellement vécu dans les régions du Nord-ouest, du sud-ouest et du Nord du pays. Un brin de tristesse et de mélancolie dans un flow acerbe.

D'un flow acerbe à un autre voici Pissam. Avec un rythme un peu plus rapide, Jovi se montre un peu plus agressif et surtout très confiant de lui et de son talent comme dans le son Ouleu où il démontre sans aucun doute sa forte personnalité et son esprit de vainqueur et conquérant.

Plus joyeux et dansant le titre Sok Sok (abondance) vient pour nous enjailller avec les sonorités de chez nous sans oublier les méandres de notre belle société (les Telenovelas, l'alcool, la nourriture, le sexe) "Tu veux Yamo,Yamo Sok Sok" et nous invite d'ailleurs à en profiter en abondance.

Dans Jengu, Jovi se montre fatale envers les tricheurs, les paresseux et les haters. "Si tu galère c'est la vie que tu as choisi" car pour le rappeur chaque individu à me choix de faire de sa vie ce qu'il veut et par ricochet ne doit en vouloir à personne pour ses échecs.

Le titre éponyme de l'album nous balade dans les réalités de la société Camerounaise et surtout dans l'univers de la musique Camerounaise avec pour thèmes la réussite et l'argent.

En véritable Camerounais Jovi n'hésite pas à utiliser plusieurs langues dans God Don Kam. Du français à l'anglais en passant par le Pidgin, le Limbum et le Bassa le panier est bien chargé pour créer une explosion de sensations et surtout une plus grande couverture.

Produit dans les murs du label New Bell Music par Le Monstre alias Jovi lui-même, cet album se veut différent de tous les autres précédents que ce soit en terme de distribution où en terme d'accessibilité. Il ne reste qu'à vous souhaiter une bonne écoute et surtout n'oubliez pas il coûte juste 1,000 FCFA et un album acheter égale un stop de plus à la piraterie qui mettent en danger la survie des artistes.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

À l’école du sexe, épisode 2 : Les Zones Érogènes (Partie 1)

À l’école du sexe, épisode 2 : Les Zones Érogènes (Partie 1)


Le corps humain est en même temps une magnifique œuvre d’art et un sujet d’expérimentation scientifique qui ne cesse jamais de me surprendre au fil du temps. Sexuellement parlant, il regorge de zones qui peuvent nous amener aux cimes du plaisir. Ces zones là sont ce qu’on appelle scientifiquement “Les Zones Érogènes…


Lire la suite
Les chaussettes : Un sujet qui divise

Les chaussettes : Un sujet qui divise


Depuis quelques jours sur l’oiseau bleu, un débat captive particulièrement mon attention : la chaussette. Loin de vouloir trancher ou condamner certains ( qui suis-je d’ailleurs ?), ce billet se voudrait juste être un complément d’information. Aujourd’hui, il n’existe véritablement plus de règles à respecter dans le choix de la chaussette sauf…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • La ville de Douala s’apprête à accueillir le Douala Grand Mall, le futur plus grand centre commercial d’Afrique cen… t.co/oiHet4VC4h
  • L’artiste Indira annonce la sortie de son nouvel album intitulé souffle nouveau. Premier extrait demain à 10 heures… t.co/MHutec9Uza
  • RT @AbantuPr: #SoirAuVillage sassayéeeeeh ! Un verre de Matango offert aux 20 premiers arrivants ce samedi au Summum Lounge à partir de 17…
  • RT @AbantuPr: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu t.co/gd8U3KaWcl
  • RT @Daniel_Eyaa: Moi-même je serai là hein venez on se meet 🌚💀 We are taking you back to the roots 🔥 #SoirAuVillage t.co/FVuxR0gBmG
  • RT @Daniel_Eyaa: Vraiment venez au #SoirAuVillage ✨
  • RT @Daniel_Eyaa: Rendez-vous dans un jour au Village !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr t.co/10GY0yt476
  • RT @Daniel_Eyaa: Dikalo !!!! Afin de te retrouver sans souci, voici le plan de localisation du restaurant le SUMMUM où nous t’attendons av…
  • RT @Daniel_Eyaa: Vous entendez les oyengas depuis le village ? C’est pour vous dire que demain ce sera le feu 🔥 #SoirAuVillage
  • RT @Daniel_Eyaa: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr ✨ t.co/qQq8JS3VsQ
  • RT @rv_kuetche: Découvrez le menu inspiré de notre patrimoine culinaire et de l’empreinte laissée par le temps sur notre cuisine. Rdv le 1…
  • RT @rv_kuetche: Hello à tous les Amoureux de sonorités locales😃😃 Ce Samedi, ne manque pas la grande soirée culturelle "SOIR au VILLAGE" d…
  • RT @Daniel_Eyaa: Est-ce que vous entendez que le Meyoak 🔥 Un verre de matango offert au premiers à arriver, les bières à partir de kolo to…
  • RT @MekongSara: Vous avez vu le joli teint de @IamVudrey sur le flyer de #SoirAuVillage 😍
  • RT @y_etoundi: Rendez-vous dans un jour au Village !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu t.co/UCWKJkHyRf
  • RT @Daniel_Eyaa: Le porc-épic 😋 Il y en a même dans le menu de #SoirAuVillage 🔥🔥 rdv le 19 septembre 😘
  • RT @Yaounde_CKoment: Tous les amoureux de la bonne musique de chez nous se retrouvent ce soir à partir de 17h au restaurant le summum avant…
  • RT @rv_kuetche: Un verre de Matango offert aux 20 premières personnes à arriver. Découvrez la localisation : #SoirAuVillage #Abantu https…
  • RT @y_etoundi: #SoirAuVillage sassayéeeeeh ! Un verre de Matango offert aux 20 premiers arrivants ce samedi au Summum Lounge à partir de 1…
  • RT @Urmella237: Les cosh partout partout😂😂 Pardon économisons nos énergies et réservons les pour danser samedi. #SoirAuVillage t.c…

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.