Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …


Christian Sabba Wilson est une très belle plume ; cela a été dit et redit. Cependant, il est d’abord un homme engagé, à la vie comme dans son œuvre : « Les Années Virginales » ou « Une belle saison de fleurs » chez le même éditeur (Erato Editions 2015 et 2019). On le dit sans équivalent dans notre paysage littéraire et artistique, nous lui avions trouvé des traits d’une étrange parenté intellectuelle avec Victor Hugo. Pour certains, c’est sans aucun doute l’écrivain qui vous laisse une trace indélébile. On dit de ce fils de bonne famille, que c’est le Victor Hugo de notre siècle. Pourtant, on ne lui connait que deux romans publiés à ce jour. Pourtant, quelle forte résonnance dans la sphère intellectuelle et militante !

  • Un écrivain un peu visionnaire et engagé

Victor Hugo était inclassable, à la fois romancier, poète, dramaturge, homme politique engagé à droite, prosateur, il était aussi, un esthète, un dessinateur romantique. Cependant si Hugo était un homme de droite, Christian Sabba Wilson ne veut pas porter le poids des étiquettes qui pour lui relève de la fanfaronnade. Ce qui compte c’est le bonheur des gens, la liberté de vivre sa vie et de réaliser ses rêves. Cette attitude le rend très proche des blessés de la vie, des sans grades, ceux qui n’ont pas eu la chance de naître du bon côté.  Ce n’est pas le moindre des paradoxes de cet écrivain, non conformiste, que l’on croise dans les beaux quartiers de Paris.

  • Engagé, inclassable et tolérant

On a dit de lui qu’il était le professeur des beaux quartiers de Paris, où il entraine grâce à des méthodes classiques des enfants de la bonne société et des riches hommes d’affaires, à passer des concours d’excellence…Et des classes préparatoires au concours des grandes écoles de la république. C’est peut-être aussi le plus grand pourfendeur des mœurs et des excès du capitalisme. « L’économie doit être libre de réinventer le monde et de se déployer ; il faut lui donner des ailes…Mais elle ne peut s’exonérer de ses obligations sociétales, sinon, à termes, on va vers le chaos et la guerre. L’extrême financiarisation d’une économie sans autre vision que de produire de la plus-value, voilà le risque à long terme. » Affirme-t-il souvent. C’est ce qui explique qu’il ait crée avec quelques amis, la Société des entrepreneurs humanistes, pour dire son engagement pour l’entreprise, comme créatrice de richesse, mais aussi et en même temps, pour réaffirmer le rôle historique que les conglomérats industriels ont toujours eu et doivent avoir pour créer et préserver les grands équilibres de la société : la justice sociale, l’engagement pour un impôt juste, la liberté d’entreprendre. C’est qui l’emmènera à soutenir le patron de Renault Nissan, Carlos Ghosn, en prise avec les difficiles autorités judicaires japonaises.

  • Un écrivain, mais aussi un homme de l’Art, inclassable aux talents multiples

Qu’il soit de passage au Festival de Cannes ou en promotion avec des artistes, aux côtes d’Elton John ou en dédicaces chez Madame Tussauds à Londres en compagnie d’une Top Model, Christian Sabba Wilson est toujours en quête de la sublimation de l’art. Il connait le sulfure, l’efficacité, le sublime potentiel d’indignation que les artistes peuvent colporter. Pour lui des Andy Warhol, Picasso, les Yves St Laurent, Les Elton John, les Rihanna, les Madonna, les Beyonce et les Michael Jackson sont aussi grands que tous les grands leaders politiques du monde ; avec cette autre qualité qu’ils ne font et ne défont pas le monde à coups de canons et de lance-flammes ; qu’ils essaient plutôt de réparer ce monde blessé par la violence, l’irresponsabilité et la cupidité de certains hommes politiques.

Christian Sabba Wilson est actuellement en tournée promotionnelle pour son livre « Une belle saison de fleurs » aux Antilles, en Belgique, en Suisse, au Canada et bientôt en Afrique Francophone.

Natalia Morel.  Hôtel Costes, Paris.



Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

LES CHIVAS XV GOLD NIGHTS ARRIVENT AU CAMEROUN !

LES CHIVAS XV GOLD NIGHTS ARRIVENT AU CAMEROUN !


La Maison Chivas a bouleversé la catégorie des Scotch Whiskies avec le lancement de Chivas XV, introduit pour la première fois au Cameroun en fin d’année 2018. Chivas XV est un blend d’exception vieilli pendant minimum 15 ans dans des fûts traditionnels, avec une finition en fûts de Cognac Grande Champagne. L’usage de fûts de Cognac pe…


Lire la suite
Une belle saison de fleurs de Christian Sabba Wilson : le cri de la révolte d’une génération

Une belle saison de fleurs de Christian Sabba Wilson : le cri de la révolte d’une génération


Personne n’est épargné dans ce livre. Il est loin d’être manichéen, il n’y a pas de bons noirs d’un côté, ni de méchants blancs de l’autre. C’est ce qui fait son caractère euristique et pédagogique. …


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici

  • RT @maxwilliams007: Interview de taille. t.co/6qj4iPJmYJ
  • @williamdzoba @madibaOlivier @yemargent @therealsalatiel @Beyonce @Pharrell @FriendsFood237 @DelicesMilly @WilAime… t.co/ftjebupnh7
  • RT @Daniel_Eyaa: Ravis d’avoir signé cette semaine l’édito avec en couverture @yemargent big up à @AmirYassine_ @BenjihS @Alyzaain pour les…
  • RT @alima_kevin: Douala, @unit3dofficial arrivé chez vous ce week-end. Marquez déjà la date dans vos calendriers ! t.co/40f0nJrZgi
  • Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot :… t.co/qp4wUPEBIC
  • RT @ckomentmagazine: KAMGA KÔTÒPI MIGNON aka @yemargent est notre invité cette semaine, aussi notre article sur la collaboration entre Sala…
  • RT @Douala_CKoment: Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot : @Friends…
  • RT @ckomentmagazine: Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot : @Friend…
  • RT @tga0587: Cette semaine nous avons eu le privilège d'interviewer @yemargent. Prenez plaisir à rentrer dans le jardin secret de l'une des…
  • Eudoxie Yao sauvagement défigurée à Paris ! Que s’est-il passé? On vous dit tout ici : t.co/MW1fXkDtkB… t.co/q1Sel2I4CR
  • RT @steftango: @ckomentmagazine revient avec joie sur les raisons du choix par la Reine Béyoncé de @therealsalatiel notre "High Man General…
  • @therealsalatiel dans une collaboratrion produite par @Beyonce ? C’est le 237 qui gagne ! Nous faisons une petite… t.co/c3IAscWnOT
  • RT @ckomentmagazine: C’est terminé pour aujourd’hui n’hésitez à faire un tour dans les kiosques pour vous procurer votre journal À demain…
  • RT @ckomentmagazine: @PR_Paul_BIYA en colère contre l’élite du sud Financement : de nouvelles offres pour les PME Intégration sous régi…
  • RT @ckomentmagazine: CNPS toujours aussi performante Fonction publique les fonctionnaires sur le banc des accusés Assemblée Nationale b…
  • RT @ckomentmagazine: @CameroonPm237 concerts with Limbe chiefs @PR_Paul_BIYA silence autour du dialogue inclusif Paul Tasong au chevet des…
  • RT @ckomentmagazine: Hello votre revue de presse de ce mardi 16/07/19 Lionnes du volley-ball, le retour triomphal ! Prorogation du manda…
  • Daphné accusée de plagiat sur son nouveau single « Doucement » vérité ou polémique inutile ? Notre analyse ici :… t.co/cZmB2iw0BR
  • RT @steftango: Au menu de @ckomentmagazine cette semaine : Fatima Yuffon,portrait de la célèbre curatrice camerounaise Koyo Kouoh, la plate…
  • RT @steftango: Les Chivas XV Gold Nights arrivent au Cameroun.RDV ce 24 Juillet au @midnyteclubdla à 19h. Plus de détails sur @ckomentmagaz…

Copyright © 2019 Ckoment.com. All rights reserved.