Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …

Christian Sabba Wilson, un écrivain, mais aussi un intellectuel engagé et inclassable …


Christian Sabba Wilson est une très belle plume ; cela a été dit et redit. Cependant, il est d’abord un homme engagé, à la vie comme dans son œuvre : « Les Années Virginales » ou « Une belle saison de fleurs » chez le même éditeur (Erato Editions 2015 et 2019). On le dit sans équivalent dans notre paysage littéraire et artistique, nous lui avions trouvé des traits d’une étrange parenté intellectuelle avec Victor Hugo. Pour certains, c’est sans aucun doute l’écrivain qui vous laisse une trace indélébile. On dit de ce fils de bonne famille, que c’est le Victor Hugo de notre siècle. Pourtant, on ne lui connait que deux romans publiés à ce jour. Pourtant, quelle forte résonnance dans la sphère intellectuelle et militante !

  • Un écrivain un peu visionnaire et engagé

Victor Hugo était inclassable, à la fois romancier, poète, dramaturge, homme politique engagé à droite, prosateur, il était aussi, un esthète, un dessinateur romantique. Cependant si Hugo était un homme de droite, Christian Sabba Wilson ne veut pas porter le poids des étiquettes qui pour lui relève de la fanfaronnade. Ce qui compte c’est le bonheur des gens, la liberté de vivre sa vie et de réaliser ses rêves. Cette attitude le rend très proche des blessés de la vie, des sans grades, ceux qui n’ont pas eu la chance de naître du bon côté.  Ce n’est pas le moindre des paradoxes de cet écrivain, non conformiste, que l’on croise dans les beaux quartiers de Paris.


  • Engagé, inclassable et tolérant

On a dit de lui qu’il était le professeur des beaux quartiers de Paris, où il entraine grâce à des méthodes classiques des enfants de la bonne société et des riches hommes d’affaires, à passer des concours d’excellence…Et des classes préparatoires au concours des grandes écoles de la république. C’est peut-être aussi le plus grand pourfendeur des mœurs et des excès du capitalisme. « L’économie doit être libre de réinventer le monde et de se déployer ; il faut lui donner des ailes…Mais elle ne peut s’exonérer de ses obligations sociétales, sinon, à termes, on va vers le chaos et la guerre. L’extrême financiarisation d’une économie sans autre vision que de produire de la plus-value, voilà le risque à long terme. » Affirme-t-il souvent. C’est ce qui explique qu’il ait crée avec quelques amis, la Société des entrepreneurs humanistes, pour dire son engagement pour l’entreprise, comme créatrice de richesse, mais aussi et en même temps, pour réaffirmer le rôle historique que les conglomérats industriels ont toujours eu et doivent avoir pour créer et préserver les grands équilibres de la société : la justice sociale, l’engagement pour un impôt juste, la liberté d’entreprendre. C’est qui l’emmènera à soutenir le patron de Renault Nissan, Carlos Ghosn, en prise avec les difficiles autorités judicaires japonaises.

  • Un écrivain, mais aussi un homme de l’Art, inclassable aux talents multiples

Qu’il soit de passage au Festival de Cannes ou en promotion avec des artistes, aux côtes d’Elton John ou en dédicaces chez Madame Tussauds à Londres en compagnie d’une Top Model, Christian Sabba Wilson est toujours en quête de la sublimation de l’art. Il connait le sulfure, l’efficacité, le sublime potentiel d’indignation que les artistes peuvent colporter. Pour lui des Andy Warhol, Picasso, les Yves St Laurent, Les Elton John, les Rihanna, les Madonna, les Beyonce et les Michael Jackson sont aussi grands que tous les grands leaders politiques du monde ; avec cette autre qualité qu’ils ne font et ne défont pas le monde à coups de canons et de lance-flammes ; qu’ils essaient plutôt de réparer ce monde blessé par la violence, l’irresponsabilité et la cupidité de certains hommes politiques.

Christian Sabba Wilson est actuellement en tournée promotionnelle pour son livre « Une belle saison de fleurs » aux Antilles, en Belgique, en Suisse, au Canada et bientôt en Afrique Francophone.

Natalia Morel.  Hôtel Costes, Paris.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Coworkher: espace de coworking dédié aux femmes

Coworkher: espace de coworking dédié aux femmes


Ce n’est plus un secret, l’entreprenariat camerounais connait depuis quelques années une certaine révolution. Des initiatives individuelles et collectives voient de plus en plus le jour pour la construction d’un secteur plus fort et plus efficace. La dernière en date est : Coworkher nouvel espace de coworking dans la ville de Douala.…


Lire la suite
À la découverte de l’IFYAR, le rendez-vous de la recherche Camerounaise et Africaine

À la découverte de l’IFYAR, le rendez-vous de la recherche Camerounaise et Africaine


Près d’une centaine d’innovateurs issus des quatre coins de l’Afrique sont attendus pour la 1ère édition de l’IFYAR. Déterminés à faire reconnaître leur savoir-faire, ils en mettront plein les yeux aux 2 000 visiteurs attendus.…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • L’artiste Indira annonce la sortie de son nouvel album intitulé souffle nouveau. Premier extrait demain à 10 heures… t.co/MHutec9Uza
  • RT @AbantuPr: #SoirAuVillage sassayéeeeeh ! Un verre de Matango offert aux 20 premiers arrivants ce samedi au Summum Lounge à partir de 17…
  • RT @AbantuPr: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu t.co/gd8U3KaWcl
  • RT @Daniel_Eyaa: Moi-même je serai là hein venez on se meet 🌚💀 We are taking you back to the roots 🔥 #SoirAuVillage t.co/FVuxR0gBmG
  • RT @Daniel_Eyaa: Vraiment venez au #SoirAuVillage ✨
  • RT @Daniel_Eyaa: Rendez-vous dans un jour au Village !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr t.co/10GY0yt476
  • RT @Daniel_Eyaa: Dikalo !!!! Afin de te retrouver sans souci, voici le plan de localisation du restaurant le SUMMUM où nous t’attendons av…
  • RT @Daniel_Eyaa: Vous entendez les oyengas depuis le village ? C’est pour vous dire que demain ce sera le feu 🔥 #SoirAuVillage
  • RT @Daniel_Eyaa: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr ✨ t.co/qQq8JS3VsQ
  • RT @rv_kuetche: Découvrez le menu inspiré de notre patrimoine culinaire et de l’empreinte laissée par le temps sur notre cuisine. Rdv le 1…
  • RT @rv_kuetche: Hello à tous les Amoureux de sonorités locales😃😃 Ce Samedi, ne manque pas la grande soirée culturelle "SOIR au VILLAGE" d…
  • RT @Daniel_Eyaa: Est-ce que vous entendez que le Meyoak 🔥 Un verre de matango offert au premiers à arriver, les bières à partir de kolo to…
  • RT @MekongSara: Vous avez vu le joli teint de @IamVudrey sur le flyer de #SoirAuVillage 😍
  • RT @y_etoundi: Rendez-vous dans un jour au Village !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu t.co/UCWKJkHyRf
  • RT @Daniel_Eyaa: Le porc-épic 😋 Il y en a même dans le menu de #SoirAuVillage 🔥🔥 rdv le 19 septembre 😘
  • RT @Yaounde_CKoment: Tous les amoureux de la bonne musique de chez nous se retrouvent ce soir à partir de 17h au restaurant le summum avant…
  • RT @rv_kuetche: Un verre de Matango offert aux 20 premières personnes à arriver. Découvrez la localisation : #SoirAuVillage #Abantu https…
  • RT @y_etoundi: #SoirAuVillage sassayéeeeeh ! Un verre de Matango offert aux 20 premiers arrivants ce samedi au Summum Lounge à partir de 1…
  • RT @Urmella237: Les cosh partout partout😂😂 Pardon économisons nos énergies et réservons les pour danser samedi. #SoirAuVillage t.c…
  • RT @Manuel_Karim_: Dikalo !!!! Afin de te retrouver sans souci, voici le plan de localisation du restaurant le SUMMUM où nous t’attendons…

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.