Une belle saison de fleurs de Christian Sabba Wilson : le cri de la révolte d’une génération

Une belle saison de fleurs de Christian Sabba Wilson : le cri de la révolte d’une génération

Une belle saison de fleurs de Christian Sabba Wilson : le cri de la révolte d’une génération

Une belle saison de fleurs de Christian Sabba Wilson : le cri de la révolte d’une génération


Personne n’est épargné dans ce livre. Il est loin d’être manichéen, il n’y a pas de bons noirs d’un côté, ni de méchants blancs de l’autre. C’est ce qui fait son caractère euristique et pédagogique.

Les uns contre les autres


Comme on peut en douter, dans le livre, nous baignons dans une situation héritée des années d’esclavage, de brimades et de prévarication ; une situation dont les mécanismes bénéficient exclusivement à certains, les fils et petits-fils et arrières petits-fils des anciens esclavagistes, des exploitants des plantations coloniales de la canne à sucre et de la banane.  Des gens qui remplis de morgue et de préjugés pour leur compatriotes noirs, monopolisent et contrôlent le pouvoir économique et politique, sous de formes diverses et variées, dans cette partie du territoire français.

On est parfois obligé de le rappeler : les Antilles sont la France et les Antilles sont la France.

Toutefois, il ne suffit pas de le dire et de le clamer sur tous les toits. La réalité peut nous amener à nous dédire ou à nous interroger. Bien souvent, il est difficile de se croire en France quand on vit aux Antilles. Les brutalités policières y sont courantes, les dénis de droits, les tracasseries administratives, le deux poids deux mesures est partout au point de susciter de la méfiance envers la métropole.  Il n’y a qu’à voir le problème de Chlordécone et l empoissonnements eaux et des terres… dans un territoire qui est tourné, pour l’essentiel de son développement, vers la pêche, l’agriculture et le tourisme.

Quant à la justice, les Antillais savent combien elle sait être brutalement expéditive pour les uns, les noirs et les pauvres, puis, et par contre, tatillonne et précautionneuse pour les blancs. Dans le livre un des fils de De Dyel, pourtant convaincu de viols est laissé en liberté.

Mais ce livre est aussi plein d’espérance : il sait chanter les vertus de l’Amour

On peut affirmer qu’« Une belle saison de fleurs » est une œuvre, somme toute, salvatrice et fondatrice d’un nouvel ordre. Tout au long des pages, nous croisons une société métissée : madame Violette de Dyel, la grande ordonnatrice, n’est-elle pas, elle-même, un symbole de ces mélanges : l’ancienne Miss d’Argentine est une espagnole de souche indienne. Les vrais héros refusent les fantasmes de la pureté des races et se fondent volontiers dans le moule de la vie, aimant qui ils veulent, refusant les dogmes racistes et antédiluviens de la domination des uns sur les autres. 

Au total, malgré les viols et les pleurs, la misère endémique des petits fils d’esclaves qui côtoient et subissent l’arrogance de leur compatriote blanc, ce livre est aussi une belle ode à la force des sentiments et de l’amour. C’est ce qui le rend beau. Et si l’amour sauvait le monde ! C’est le message des générations nouvelles, celles de la paix et de la tolérance.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Coworkher: espace de coworking dédié aux femmes

Coworkher: espace de coworking dédié aux femmes


Ce n’est plus un secret, l’entreprenariat camerounais connait depuis quelques années une certaine révolution. Des initiatives individuelles et collectives voient de plus en plus le jour pour la construction d’un secteur plus fort et plus efficace. La dernière en date est : Coworkher nouvel espace de coworking dans la ville de Douala.…


Lire la suite
À la découverte de l’IFYAR, le rendez-vous de la recherche Camerounaise et Africaine

À la découverte de l’IFYAR, le rendez-vous de la recherche Camerounaise et Africaine


Près d’une centaine d’innovateurs issus des quatre coins de l’Afrique sont attendus pour la 1ère édition de l’IFYAR. Déterminés à faire reconnaître leur savoir-faire, ils en mettront plein les yeux aux 2 000 visiteurs attendus.…


Lire la suite
Votre publicité ici

Tags

Dernières publications

Votre publicité ici


  • L’artiste Indira annonce la sortie de son nouvel album intitulé souffle nouveau. Premier extrait demain à 10 heures… t.co/MHutec9Uza
  • RT @AbantuPr: #SoirAuVillage sassayéeeeeh ! Un verre de Matango offert aux 20 premiers arrivants ce samedi au Summum Lounge à partir de 17…
  • RT @AbantuPr: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu t.co/gd8U3KaWcl
  • RT @Daniel_Eyaa: Moi-même je serai là hein venez on se meet 🌚💀 We are taking you back to the roots 🔥 #SoirAuVillage t.co/FVuxR0gBmG
  • RT @Daniel_Eyaa: Vraiment venez au #SoirAuVillage ✨
  • RT @Daniel_Eyaa: Rendez-vous dans un jour au Village !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr t.co/10GY0yt476
  • RT @Daniel_Eyaa: Dikalo !!!! Afin de te retrouver sans souci, voici le plan de localisation du restaurant le SUMMUM où nous t’attendons av…
  • RT @Daniel_Eyaa: Vous entendez les oyengas depuis le village ? C’est pour vous dire que demain ce sera le feu 🔥 #SoirAuVillage
  • RT @Daniel_Eyaa: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr ✨ t.co/qQq8JS3VsQ
  • RT @rv_kuetche: Découvrez le menu inspiré de notre patrimoine culinaire et de l’empreinte laissée par le temps sur notre cuisine. Rdv le 1…
  • RT @rv_kuetche: Hello à tous les Amoureux de sonorités locales😃😃 Ce Samedi, ne manque pas la grande soirée culturelle "SOIR au VILLAGE" d…
  • RT @Daniel_Eyaa: Est-ce que vous entendez que le Meyoak 🔥 Un verre de matango offert au premiers à arriver, les bières à partir de kolo to…
  • RT @MekongSara: Vous avez vu le joli teint de @IamVudrey sur le flyer de #SoirAuVillage 😍
  • RT @y_etoundi: Rendez-vous dans un jour au Village !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu t.co/UCWKJkHyRf
  • RT @Daniel_Eyaa: Le porc-épic 😋 Il y en a même dans le menu de #SoirAuVillage 🔥🔥 rdv le 19 septembre 😘
  • RT @Yaounde_CKoment: Tous les amoureux de la bonne musique de chez nous se retrouvent ce soir à partir de 17h au restaurant le summum avant…
  • RT @rv_kuetche: Un verre de Matango offert aux 20 premières personnes à arriver. Découvrez la localisation : #SoirAuVillage #Abantu https…
  • RT @y_etoundi: #SoirAuVillage sassayéeeeeh ! Un verre de Matango offert aux 20 premiers arrivants ce samedi au Summum Lounge à partir de 1…
  • RT @Urmella237: Les cosh partout partout😂😂 Pardon économisons nos énergies et réservons les pour danser samedi. #SoirAuVillage t.c…
  • RT @Manuel_Karim_: Dikalo !!!! Afin de te retrouver sans souci, voici le plan de localisation du restaurant le SUMMUM où nous t’attendons…

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.