Les Raptors et les 76ers valident leurs tickets pour le second tour, les Nuggets à un match de rencontrer les Blazers d’un Damian Lilard héroïque

Les Raptors et les 76ers valident leurs tickets pour le second tour, les Nuggets à un match de rencontrer les Blazers d’un Damian Lilard héroïque

Les Raptors et les 76ers valident leurs tickets pour le second tour, les Nuggets à un match de rencontrer les Blazers d’un Damian Lilard héroïque

Les Raptors et les 76ers valident leurs tickets pour le second tour, les Nuggets à un match de rencontrer les Blazers d’un Damian Lilard héroïque


 De retour dans leurs salles, les Raptors et les 76ers n’ont laissé aucune chance à leurs adversaires du soir et valident leurs tickets pour le second tour des playoffs. Ils se rencontreront très prochainement dans un duel qui promet. Les Nuggets retrouvent enfin leur basket et enchainent avec une nouvelle victoire. Damian Lilard inscrit 50 points et établit un nouveau record pour sa franchise. Voici ce qu’il fallait retenir de la nuit dernière en NBA.

Les Raptors asphyxient le Magic et verront le second tour

De retour sur leur parquet après deux chez leurs adversaires du soir, les Raptors n’ont pas tardé à se mettre sur les bons rails et remportent le match sur le score de 115 à 96. Ils remportent la série 4 à 1. Ils commencent par un 9 à 1, 9 points inscrits par Kyle Lowry qui termine la rencontre avec 14 points, lui qui aura inscrit 12 de ses 14 points dans le premier quart temps. Sur cette lancée, les Raptors devant un public surchauffé font la course en tête et mènent 31 à 7 à 2’’26 de la fin du premier quart temps. Le Magic essaye de lancer la révolte mais rien n’est fait, il perd logiquement le premier quart temps 19 à 35. Le second quart est un re-make du premier et à la mi-temps, les Raptors mènent 67 à 47. On voit alors mal comment le Magic pourrait empêcher les Raptors de remporter ce match d’autant plus qu’aucun joueur du Magic n’est capable de sonner la révolte et à la mi-temps, aucun n’a encore atteint la barre des 10 points. Les Raptors continuent d’appuyer sur l’accélérateur notamment avec Kawhi Leonard qui termine à 27 points (meilleur marqueur du match), Pascal Siakam à 24 points, Norman Powell à 11 points ou encore Serge Ibaka à 10 points. Le Magic reportera le dernier quart temps juste pour l’honneur 26 à 16 après avoir perdu le troisième 32 à 23. Nikola Vicevic est passé totalement à côté de son match, pire il a été transparent ou presque dans cette série. Il termine avec 6 points à 3 sur 10 aux tirs. DJ Augustin (15 points), Terrence Ross (12 points), ces héros du match 1 n’ont pas pu rééditer l’exploit, car l’écart entre les deux équipes étaient trop important dans cette série, sauf sur ce match 1 où ils ont fait mieux que jeu égale avec les Raptors. Wes Iwundu (12 points), Aaron Gordon (11 points) et Evan Fournier (10 points) sont les autres scoreurs du Magic. Toronto verra le second tour des playoffs et croisera le fer avec les 76ers. Un duel camerounais en vue entre Pascal Siakam et Joël Embiid. Qui en sortira vainqueur ? Nous vous tiendrons au courant dans nos prochaines éditions.


Revivez les temps forts de cette rencontre




Les 76ers seront au rendez-vous du second tour

Grâce à leur succès à domicile face au Nets de Brooklyn dans le match 5 sur le score de 122 à 100, les coéquipiers de Joël Embiid seront pour la deuxième année consécutive au second tour des playoffs. Ils croiseront le fer avec les Raptors de Toronto dans un duel qui s’annonce déjà palpitant. De retour au Well Fargo Center de Philadelphie, les 76ers étaient portés par leur succès (2 à 0) sur le parquet de Nets et pouvait conclure la série devant leur public. Ce qu’il se sont empressés de faire en remportant le premier quart temps 32 à 15. Les visiteurs n’ont pas eu le temps de souffler qu’ils prenaient encore un 28 à 16 dans le second quart temps pour accuser à la pause un déficit de 29 points. Le troisième quart temps est un peu plus équilibré mais la machine est 76ers ne veut rien laisser sur son chemin et remporte à nouveau ce quart temps 35 à 32. 32 comme l’écart entre les deux équipes à l’entame du dernier quart temps. Les 76ers ont très vite ouvert le banc dans cette rencontre et les Nets remportent le dernier quart temps 35 à 26. Les 76ers ont tellement fait tourner qu’aucun joueur de l’effectif n’a joué plus de 27 minutes. Joël Embiid (23 points et 13 rebonds en 20 minutes), Ben Simmons (13 points, 5 rebonds et 6 passes en 27 minutes), Tobias Harris (12 points et 8 rebonds en 26 minutes), JJ Redick (11 points en 26 minutes). D’Angelo Russell, l’un des seuls joueurs des Nets à avoir tirer son épingle du jeu dans les matchs précédents est cette fois-ci passé à côté de son match, la faute à une défense plus rugueuse des 76ers qui ne voulaient pas revivre le cauchemar du match 1. Il termine avec 8 points en 26 minutes mais surtout avec un piètre 3 sur 16 aux tirs. La révolte des Nets est venue du banc qui a inscrit 57 des 100 points des Nets cette nuit. Rondae Hollis-Jefferson (21 points en 15 minutes) fini meilleur marqueur des Nets. Il a été imité par Rodions Kurucs (14 points en 14 minutes) et Shabazz Napier (11 points en 15 minutes). Tout comme D’Angelo Russell, l’autre héros du match 1, Spencer Dinwiddie est aussi passé à côté de son match. 3 points seulement en 22 minutes de jeu. Caris LeVert est l’un des seul, voir le seul titulaire de la soirée à avoir tiré son épingle du jeu. Il termine avec 18 points. C’est déjà un exploit pour cette équipe de Nets que personne ne voyait en playoffs mais qui sans avoir de joueur majeur a su tirer son épingle du jeu à l’issue de la saison régulière. Une belle équipe composée de joueurs revanchard. La saison prochaine promet. En attentant, ils peuvent aller en vacance et regarder la suite des playoffs. La suite pour les 76ers, c’est une demi-finale de conférence, étape où ils avaient échoué l’année dernière face aux Celtics de Boston. Mais il est important de préciser que Joël Embiid n’avait pas jouer ces matchs, stopper par une blessure. Que vaut vraiment les 76ers cette année ? Peuvent-ils battre les Raptors de Toronto ? Premier élément de réponse dans nos prochaines éditions.


Revivez les temps forts de la rencontre



Les Nuggets enchainent avec une nouvelle victoire

3 jours après leur succès sur le parquet de San Antonio dans le match 4, les Nuggets ont remis ça, mais cette fois-ci devant leur public. Ils battent les Spurs sur le score de 108 à 90. Grâce un Jokic retrouvé, les Nuggets sont redevenus l’équipe difficile à battre de la saison régulière et grâce à cette victoire, ils mènent dans la série 3 à 2 et se rendront à l’AT&T Center dans la nuit de vendredi à samedi avec l’intention de remporter le match et s’éviter un match 7 stressant à la maison si d’aventure ils venaient à ne pas remporter le match 6. LaMarcus Aldrigde (17 points et 10 rebonds), DeMar DeRozan (17 points), Derrick White (12 points) et Jakob Poeltl (12 points) auront essayé de contrecarrer les plans des Nuggets sans y parvenir. Nikola Jukic et ses coéquipiers étaient bien disposés à prendre l’avantage dans cette série pour la première fois depuis le début de la série. Le premier quart temps est très discuté mais les locaux l’emportent 26 à 19. Dans le deuxième quart temps, ils font la course en tête et prennent même 11 points d’avance (46 à 35) à 3’’15 de la mi-temps, puis 13 points (49 à 36) à 2’’26 de la mi-temps. Ils remportent finalement le deuxième quart temps 27 à 23 et repartent aux vestiaires avec 11 points d’avance (53 à 42). Le troisième acte repart sur les mêmes bases et les Nuggets continuent de faire la course en tête. Ils ont une avance de 26 points (77 à 51) à 3’’24 de la fin du troisième acte. Ils remportent le troisième acte 32 à 21 et prennent 22 points d’avance à l’entame du dernier quart temps. La victoire des Spurs dans le dernier quart (27 à 23) ne sera qu’anecdotique, l’écart était fait. Les Spurs devront montrer un autre visage dans trois jours s’ils ne veulent pas dire adieux aux playoffs. Jamal Murray (23 points et meilleur marqueur du match), Will Barton (17 points), Nikola Jokic (16 points et 11 rebonds), Gary Harris (15 points), Paul Milsap (14 points), Malik Beasley (11 points) et Monte Morris (10 points) ont été les principaux artisants de la victoire des Nuggets.


Revivez les temps forts de la rencontre



Damian Lilard renvoie le Thunder à la maison sur un titre à plus de 11 mètres

Malgré le triple double de Russell Westbrook (29 points, 11 rebonds et 14 passes), les 36 points de Paul George, les 17 points de Dennis Schroder, les 16 points de Jerami Grant et les 10 points de Steven Adams, le Thunder s’incline sur le parquet des Blazers de Portland sur le score de 115 à 118, la faute à un Damian Lilard des grands soirs. 50 points, 7 rebonds et 6 passes en 45 minutes de jeu, telle est la performance de l’arrière des Blazers. Le Thunder se devait à tout prix de gagner s’il voulait semer le doute dans la tête des Blazers. Mener 3 à 1 dans la série, il n’avait pas d’autre choix que de l’emporter sinon ce serait les vacances pour eux. Ils entament donc la rencontre pied au plancher et mènent de 16 à 6 à 7’’37 de la fin du premier quart temps. Mais Lilard à chaque fois permettait à ses coéquipiers de recoller au score. Le Thunder remporte tout de même le premier quart temps 37 à 29. OKC fait la course en tête quasiment tout le second quart temps, mais les Blazers reviennent à 2 points (50 à 52) à 3’’39 de la mi-temps. Les Blazers finissent par prendre l’avantage pour la première fois depuis le début de la rencontre (56 à 55) sur un tir longue distance de Seth Curry à 1’’35 de la pause. Ils prennent même 4 points d’avance à 4 secondes de la mi-temps avant que Paul George grâce à un tir longue distance ne ramène les siens à 1 point. 60 à 61 c’est le score à la mi-temps en faveur des Blazers. OKC revient des vestiaires avec de meilleurs intentions mais à chaque fois Damian Lilard est dans les parages. Les deux équipes se rendent coup pour coup et à ce jeu, c’est le Thunder qui sort gagnant en remportant le troisième quart temps 30 à 27 pour prendre 2 points d’avance à l’entame du dernier quart temps. Le Thunder continue sur sa lancé dans le quatrième quart temps et grâce à Dennis Schroder, OKC prend 10 points d’avance (100 à 90) à 8’’18 de la fin du match. Puis 15 points d’avance (105 à 90) à 7’’35 de la fin. Commence alors la remontée des Blazers qui passe un 17 à 8 au Thunder pour recoller (113 à 107) à 1’’55 de la fin du match. Le match devient électrique, plus que deux points d’écart (113 à 111) à 1’’14 de la fin du match ; tous les ballons deviennent des ballons décisifs et personne ne veux se laisser distancer. Paul George perd un ballon et CJ McCollum plante un panier à mi-distance sur la tête du même George pour ramener son équipe à égalité (113 partout) à 57 secondes de la fin du match. Sur la possession qui suit, Paul George redonne deux points d’avances à ses camarades (115 à 113), il manque 39 secondes à jouer. Damian Lilard traverse toute la défense du Thunder pour un lay-up et égalise (115 partout) à 32 secondes de la fin du match. OKC isole tout un quart de terrain pour Westbrook défendu par Al-Farouq Aminu, il essaye de chercher un panier avec la faute mais il ne parvient même pas à rentrer son panier et Aminu récupère le rebond et passe le ballon à Lilard, il manque 15 secondes de jeu, à leur tour, les Blazers isolent un quart de terrain pour Lilard qui est défendu par Paul George et à 2 secondes de la fin du temps réglementaire, il déclenche un tir à plus de 11 mètres du cercle, il le rentre et le les Blazers terminent la série sur un « cluch shoot » de leur « cluch player ». Avec 50 points, Damian Lilard établit le record d’un joueur de la franchise en playoffs. CJ McCollum (17 points), Moe Harkless (17 points), Enes Kanter (13 points et 13 rebonds) et Al-Farouq Aminu (9 points) ont été les principaux articifiers des Blazers. Ils joueront le vainqueur de la série entre les Nuggets de Denver et les Spurs de San Antonio au prochain tour.


Revivez les temps forts de la rencontre



Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

Pascal SIAKAM : De Douala au sommet de la NBA

Pascal SIAKAM : De Douala au sommet de la NBA


Vendredi 16 juin, il est environ 5 heures du matin à Douala, Pascal SIAKAM est sacré champion NBA avec son équipe, les Raptors de Toronto. Il devient dans la foulée le premier camerounais à remporter le championnat de basket-ball nord-américain à tout juste 25 ans. Chose à peine croyable pour le natif de Douala qui, il y’a six ans à peine qu…


Lire la suite
Une première historique, les Raptors s’empare du premier match des finales NBA 2019

Une première historique, les Raptors s’empare du premier match des finales NBA 2019


Duel inédit en finale NBA 2019 entre les Raptors de Toronto qui discutent les premières finales NBA de leur histoire et les Warriors de Golden State qui essayent la passe de trois. Victoire des Raptors de Toronto sur le score de 118 à 109. …


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici

  • RT @maxwilliams007: Interview de taille. t.co/6qj4iPJmYJ
  • @williamdzoba @madibaOlivier @yemargent @therealsalatiel @Beyonce @Pharrell @FriendsFood237 @DelicesMilly @WilAime… t.co/ftjebupnh7
  • RT @Daniel_Eyaa: Ravis d’avoir signé cette semaine l’édito avec en couverture @yemargent big up à @AmirYassine_ @BenjihS @Alyzaain pour les…
  • RT @alima_kevin: Douala, @unit3dofficial arrivé chez vous ce week-end. Marquez déjà la date dans vos calendriers ! t.co/40f0nJrZgi
  • Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot :… t.co/qp4wUPEBIC
  • RT @ckomentmagazine: KAMGA KÔTÒPI MIGNON aka @yemargent est notre invité cette semaine, aussi notre article sur la collaboration entre Sala…
  • RT @Douala_CKoment: Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot : @Friends…
  • RT @ckomentmagazine: Dans votre #CKOMENT : - Interview : @yemargent - Buzz : @therealsalatiel X @Beyonce X @Pharrell - Spot : @Friend…
  • RT @tga0587: Cette semaine nous avons eu le privilège d'interviewer @yemargent. Prenez plaisir à rentrer dans le jardin secret de l'une des…
  • Eudoxie Yao sauvagement défigurée à Paris ! Que s’est-il passé? On vous dit tout ici : t.co/MW1fXkDtkB… t.co/q1Sel2I4CR
  • RT @steftango: @ckomentmagazine revient avec joie sur les raisons du choix par la Reine Béyoncé de @therealsalatiel notre "High Man General…
  • @therealsalatiel dans une collaboratrion produite par @Beyonce ? C’est le 237 qui gagne ! Nous faisons une petite… t.co/c3IAscWnOT
  • RT @ckomentmagazine: C’est terminé pour aujourd’hui n’hésitez à faire un tour dans les kiosques pour vous procurer votre journal À demain…
  • RT @ckomentmagazine: @PR_Paul_BIYA en colère contre l’élite du sud Financement : de nouvelles offres pour les PME Intégration sous régi…
  • RT @ckomentmagazine: CNPS toujours aussi performante Fonction publique les fonctionnaires sur le banc des accusés Assemblée Nationale b…
  • RT @ckomentmagazine: @CameroonPm237 concerts with Limbe chiefs @PR_Paul_BIYA silence autour du dialogue inclusif Paul Tasong au chevet des…
  • RT @ckomentmagazine: Hello votre revue de presse de ce mardi 16/07/19 Lionnes du volley-ball, le retour triomphal ! Prorogation du manda…
  • Daphné accusée de plagiat sur son nouveau single « Doucement » vérité ou polémique inutile ? Notre analyse ici :… t.co/cZmB2iw0BR
  • RT @steftango: Au menu de @ckomentmagazine cette semaine : Fatima Yuffon,portrait de la célèbre curatrice camerounaise Koyo Kouoh, la plate…
  • RT @steftango: Les Chivas XV Gold Nights arrivent au Cameroun.RDV ce 24 Juillet au @midnyteclubdla à 19h. Plus de détails sur @ckomentmagaz…

Copyright © 2019 Ckoment.com. All rights reserved.