Il était une fois, DJ ARAFAT

Il était une fois, DJ ARAFAT

Il était une fois, DJ ARAFAT

Il était une fois, DJ ARAFAT


L’artiste ne meurt jamais a-t-on coutume de dire. Les notes, les paroles, la réflexion qu’il laisse après lui sont la continuité de son être et de sa manière d’être. Son corps ne peut que se reposer. Quant à son âme, elle ne s’arrête jamais de vivre. Un an après sa disparition, le vide laissé par Dj Arafat est toujours aussi immense. On se rappelle encore de cette vidéo de lui sur la route de la mort au guidon de cette moto, cette passion qu’il chérissait tant et qui malheureusement a eu raison de lui.

Fils de la très controversée Tina Spencer connue pour ses prestations osées, Ange Didier Houon est né un 26 janvier 1986 à Abidjan en Côte d’Ivoire. Sa mère chanteuse et instable à cette époque, l’abandonne à lui-même et il se retrouve très tôt dans les bras de la drogue et des délits mineures dans la capitale ivoirienne.


Grâce au célèbre producteur et acteur du showbiz Roland le Binguiste, il entre en studio après avoir été repéré dans un maquis Abidjanais où il travaillait. De cette première expérience en studio naît la populaire chanson « Hommage à Jonathan » qui sans l’imaginer le propulsera au sommet de la musique ivoirienne et africaine.

Surnommé “Yasser Arafat” par ses nombreux amis libanais à cause de son tempérament semblable à celui de l’ancien dirigeant du Fatah, il décide au bout du compte d’en faire son nom d’artiste. C’est donc ainsi que naît DJ Arafat.

Il était une fois, DJ ARAFAT

Le succès fulgurant de son premier opus offre l’opportunité à l’enfant terrible de Yopougon de fouler le sol de l’hexagone pour une tournée mémorable qui va marquer la suite de son aventure musicale à jamais !

En 2005, Dj Arafat s’envole pour la France à nouveau et cette fois-ci, pas question de revenir d’aussi tôt. C’est ainsi que malgré un visa arrivé à expiration, il décide de s’installer à Paris illégalement et commence à officier comme Disque Joker dans un club africain de la capitale française.

Il était une fois, DJ ARAFAT

Pendant cette aventure dangereusement illégale, il sort deux albums notamment “Femme” en 2005 puis un album en collaboration avec Meiway en 2006 et un single intitulé “Abidjan-Paris” en duo avec Christy-B en 2007.

Arrêté par la police française, il passe un mois dans une centre de rétention administrative puis il est rapatrié dans sa Côte d’Ivoire natale. Une fois sur sa terre, il signe son grand comeback à travers une collaboration avec une autre vedette de la musique ivoirienne Debordo Leekunfa.

Il était une fois, DJ ARAFAT

De là, il enchaîne les tubes à succès à l’instar de « Kpangor », « Confirmation Kpangor », « Lebede 2 », « 25 25 Arachides » ou encore « Bouddha ». De la Côte d’Ivoire au Togo en passant par le Cameroun et le Gabon, ses tubes se hissent rapidement dans le peloton de tête des hits charts africains.

Les attalakus et freestyles occupent également une bonne place dans la discographie du président de la “chine” à l’instar de « Spot 2009 » (août 2009), « le spécial Stéphane Sessègnon et Marie-Claude Sessegnon » (été 2009 en duo avec Debordeaux Leekunfa), « Interdit aux moins de 30 ans » (septembre 2009), « Retour en clash » (octobre 2009) et « Cadeau de fin d’année » (décembre 2009).

En 2008, il participe au single African tonik avec Mokobé, Mohamed Lamine et Mory Kante, le single devient tube de l’été en France. La même année pour accompagner le single, il met sur le marché « Cadeau du siècle » un mélange de RnB contemporain et de coupé décalé. Cette galette musicale est suivie du single Gladiator qui lui-même précède un album qui sortira le 19 juin 2010 incluant les morceaux Zoropoto I et II.

Connu également pour la qualité des danseurs qui l’accompagnait à chacune de ses prestations et avec lesquels il a réalisé les plus célèbres pas de danse du coupé décalé.

Dj Arafat c’était aussi ses prises de paroles chocs, ses sorties médiatiques rares mais virulentes et ses multiples conquêtes féminines. Il a marqué son temps, des générations et une patrie qui le pleure jusqu’à ce jour anniversaire de sa mort. 

La Côte d’Ivoire a certainement perdu un illustre enfant, tout comme l’Afrique a perdue un de ses leaders.

Comme maman Foning avait dit “Tu nous manquerons Daïshi”.


Partager cet Article



Commentaires

Du même auteur

À l’école du sexe, épisode 3 : Les Zones Érogènes (Partie 2)

À l’école du sexe, épisode 3 : Les Zones Érogènes (Partie 2)


Après avoir parcouru l’anatomie féminine avec beaucoup d’attention la semaine dernière, il est temps pour moi de vous amener à la rencontre du mâle, de l’homme ou du soi-disant “sexe fort”. En apparence insensible, l’homme est une caverne d’Ali baba en ce qui concerne les zones classées “X”. Par fierté ou…


Lire la suite
À l’école du sexe, épisode 2 : Les Zones Érogènes (Partie 1)

À l’école du sexe, épisode 2 : Les Zones Érogènes (Partie 1)


Le corps humain est en même temps une magnifique œuvre d’art et un sujet d’expérimentation scientifique qui ne cesse jamais de me surprendre au fil du temps. Sexuellement parlant, il regorge de zones qui peuvent nous amener aux cimes du plaisir. Ces zones là sont ce qu’on appelle scientifiquement “Les Zones Érogènes…


Lire la suite
Votre publicité ici


Dernières publications

Votre publicité ici


  • RT @BleacherReport: LeBron isn't satisfied with a Western Conference title. t.co/b90fgddNLT
  • RT @Douala_CKoment: [ Nouveauté ] Cette semaine nous vous emmenons à la rencontre de “OSHAMEL” , un duo féminin riche en douceur et en s…
  • [ Nouveauté ] Cette semaine nous vous emmenons à la rencontre de “OSHAMEL” , un duo féminin riche en douceur et… t.co/DaqYSSi46h
  • En plein cœur de la ville de #Douala se dresse fièrement le plus grand Centre commercial d’Afrique Centrale, le Dou… t.co/8IZWVpg8h1
  • RT @Douala_CKoment: En plein cœur de la ville de #Douala se dresse fièrement le plus grand Centre commercial d’Afrique Centrale, le Douala…
  • RT @Douala_CKoment: Faire frémir et languir de plaisir un homme passe par la connaissance des zones érogènes de celui-ci. Retrouvez dans v…
  • Faire frémir et languir de plaisir un homme passe par la connaissance des zones érogènes de celui-ci. Retrouvez da… t.co/pN0vytlAyM
  • La ville de Douala s’apprête à accueillir le Douala Grand Mall, le futur plus grand centre commercial d’Afrique cen… t.co/oiHet4VC4h
  • L’artiste Indira annonce la sortie de son nouvel album intitulé souffle nouveau. Premier extrait demain à 10 heures… t.co/MHutec9Uza
  • RT @AbantuPr: #SoirAuVillage sassayéeeeeh ! Un verre de Matango offert aux 20 premiers arrivants ce samedi au Summum Lounge à partir de 17…
  • RT @AbantuPr: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu t.co/gd8U3KaWcl
  • RT @Daniel_Eyaa: Moi-même je serai là hein venez on se meet 🌚💀 We are taking you back to the roots 🔥 #SoirAuVillage t.co/FVuxR0gBmG
  • RT @Daniel_Eyaa: Vraiment venez au #SoirAuVillage ✨
  • RT @Daniel_Eyaa: Rendez-vous dans un jour au Village !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr t.co/10GY0yt476
  • RT @Daniel_Eyaa: Dikalo !!!! Afin de te retrouver sans souci, voici le plan de localisation du restaurant le SUMMUM où nous t’attendons av…
  • RT @Daniel_Eyaa: Vous entendez les oyengas depuis le village ? C’est pour vous dire que demain ce sera le feu 🔥 #SoirAuVillage
  • RT @Daniel_Eyaa: Soyez des nôtres !! #SoirAuVillage🔥 #Abantu @AbantuPr ✨ t.co/qQq8JS3VsQ
  • RT @rv_kuetche: Découvrez le menu inspiré de notre patrimoine culinaire et de l’empreinte laissée par le temps sur notre cuisine. Rdv le 1…
  • RT @rv_kuetche: Hello à tous les Amoureux de sonorités locales😃😃 Ce Samedi, ne manque pas la grande soirée culturelle "SOIR au VILLAGE" d…
  • RT @Daniel_Eyaa: Est-ce que vous entendez que le Meyoak 🔥 Un verre de matango offert au premiers à arriver, les bières à partir de kolo to…

Copyright © 2020 Ckoment.com. All rights reserved.